Paris 24.98€ (+1.13%)

Le métavers :

Un monde virtuel connecté à des ressources bien réelles
champ virtuel

Parmi les innovations majeures qui déferlent sur la planète, voici Le métavers : un territoire virtuel connecté qui propose aux pionniers de ce monde une vie parallèle, toute « immersive », où chacun peut évoluer à travers un avatar et l’utilisation d’un casque VR. Cette réalité alternative, qui séduit de plus en plus de citoyens mais aussi d’entreprises, repose sur l’intelligence artificielle (IA), la réalité virtuelle et la blockchain, toutes technologies très énergivores.

D’après une étude scientifique1, le processus d’apprentissage d’un seul modèle d’IA émettrait cinq fois plus qu’un véhicule thermique américain de puissance moyenne sur toute sa durée de vie, fabrication comprise !

Soit plus de

284 t C02 e

Sur cette estimation, le plein déploiement du métavers exploserait les records de consommation énergétique, malgré certains effets rebonds attendus, comme l’évitement de déplacements physiques à travers le monde, limitant ainsi les émissions carbonées anthropiques. Pour l’instant, le métavers en est à ses débuts... Mais demain, son utilisation exponentielle 2, rentabilité oblige, ne manquera pas de se heurter frontalement à l’impératif de consommer plus sobrement.

1. « Training a single AI model can emit as much carbon as five cars in their lifetimes », by Karen Hao, juin 2019, © MIT Technology Review.
2. « D’ici à 2030, le PDG de Meta s’attend à trouver environ “1 milliard de personnes dans le métavers”. Plusieurs études abondent dans le même sens. D’après un rapport de Gartner, une société de conseil et de recherche, 25% des individus passeront au moins une heure par jour dans le métavers dès 2026. » Source O1Net, juin 2022.