PARIS 27.10€ (-0.07%)

Thierry Libaert récompensé par le Prix du livre Environnement 2021 de la Fondation Veolia pour “Des vents porteurs. Comment mobiliser (enfin) pour la planète”

Pour sa 16ème édition, le Prix du livre Environnement 2021 de la fondation Veolia a été décerné à Thierry Libaert pour « Des vents porteurs. Comment mobiliser (enfin) pour la planète » ; Et la mention jeunesse à Olivier Dain-Belmont et Fachri Maulana pour « Permacité ! La ville de mes rêves ». Le président du jury, Dominique Bourg, professeur émérite à l’Université de Lausanne, a remis le prix ce samedi 11 septembre au salon de la rentrée littéraire de Nancy, “Le livre sur la place”.

De gauche à droite : Fanny Demulier, membre du jury ; Thierry Libaert, le lauréat ; Dominique Bourg, Président du jury ; Thierry Vandevelde, Fondation Veolia, membre du jury ; Fachri Maulana et Olivier Dain-Belmont, lauréats de la mention jeunesse.
De gauche à droite : Fanny Demulier, membre du jury ; Thierry Libaert, le lauréat ; Dominique Bourg, Président du jury ; Thierry Vandevelde, fondation Veolia, membre du jury ; Fachri Maulana et Olivier Dain-Belmont, lauréats de la mention jeunesse.

 

  • Lauréat du Prix 2021 : 

“Des vents porteurs. Comment mobiliser (enfin) pour la planète” de Thierry Libaert. Éditions Le Pommier - Septembre 2020, 216 pages.

Dans son livre, Thierry Libaert, spécialiste de la communication environnementale, nous partage son analyse : portés par un raz-de-marée de bonnes intentions, nous serions tous devenus écolos, la jeune génération en tête. Or, à observer nos comportements, rien n’est moins sûr. Nos habitudes de consommation, y compris celles des jeunes, restent fermement arrimées à un imaginaire de croissance, de réussite matérielle et de bonheurs achetables. Dans ces conditions, comment mobiliser pour le plus grand défi du siècle ?

Thierry Libaert explique :

Nous nous sommes trompés de combat : tout discours écologique « contre » rate sa cible. Pour sortir de l’inertie, il nous faut repenser l’ensemble des discours de sensibilisation, relier les enjeux climatiques et écologiques à nos vies quotidiennes, proposer un nouveau récit, modifier nos représentations mentales, réenchanter notre imaginaire. Ce livre propose de nombreuses pistes pour trouver (enfin !) les vents porteurs. 

Thierry Libaert est conseiller au Comité économique et social européen, vice-président du groupe de réflexion La Fabrique écologique, membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot, administrateur de l’Institut des futurs souhaitables.

  • Lauréat 2021 mention jeunesse : 

“Permacité ! La ville de mes rêves" d’Olivier Dain-Belmont et Fachri Maulana. Éditions Sarbacane - Février 2021, 48 pages.

Ce livre jeunesse raconte en images dynamiques, mêlant dessin d’architecture et illustration jeunesse, comment Camille et sa famille déménagent dans une « permacité », un quartier économe et écologique ! Camille découvre cette ville du futur qui lui réserve bien des surprises. Une extraordinaire utopie à dévorer comme une aventure, qui réunit des idées déjà mises en œuvre un peu partout dans le monde. De quoi donner à tous un vrai espoir.

Olivier Dain-Belmont est architecte. Il s’intéresse particulièrement aux utopies urbaines et à l’architecture éthique et écologique.

Fachri Maulana a d’abord suivi une formation d’architecture puis de dessin multimédia.


Nous croyons au pouvoir du livre, à sa capacité à interpeller les consciences, à son rôle d'information. Nous considérons que les éditeurs contribuent ainsi à la prise de conscience des enjeux environnementaux et de la nécessité de protéger nos ressources. Un fil rouge s’est dégagé cette année pour l'ensemble de la sélection 2021, celui du sensible ou, plus précisément, de l’évolution de nos sensibilités à la nature. En effet, aujourd’hui les enjeux écologiques n’ont jamais été aussi tangibles, partout sur la planète. Ils appellent à remettre en question notre rapport même à l’environnement, dont notre survie dépend, pour permettre une plus forte mobilisation de l’ensemble de la société,

a ajouté Thierry Vandevelde, délégué général de la fondation Veolia.

Première reconnaissance littéraire nationale liée aux grands enjeux de l’environnement, le Prix du livre Environnement de la fondation Veolia a été créé en 2006 pour encourager et promouvoir les écrivains et les maisons d’édition qui concourent à sensibiliser le grand public aux enjeux majeurs de la planète. 
Le jury est présidé depuis plusieurs années par Dominique Bourg, philosophe et professeur émérite à l’université de Lausanne. Il rassemble des écrivains, des spécialistes et des personnalités engagées en faveur de l’environnement, ainsi que des représentants de la Fondation et du Groupe Veolia.
> Retrouvez les livres nommés en 2021 sur fondation.veolia.com