Paris 24.88€ (+0.73%)

« D’ici 5 ans, tous les services de Veolia en France seront autonomes en énergie »

C’est sur le forum européen de la transition écologique qui se tient actuellement à Nice que Jean-François Nogrette, Directeur général Veolia France et déchets spéciaux Europe, a rappelé les réponses du Groupe aux défis de la planification écologique et de la sobriété énergétique, thèmes majeurs de l’événement.

L’heure est à la sobriété

« D’ici 5 ans, tous les services de Veolia en France seront autonomes avec une énergie produite localement par le Groupe à partir de ressources issues de l’économie circulaire. Cela signifie que toutes nos activités ne produiront pas plus qu’elles ne consomment », annonce Jean-François Nogrette. Et ce, via la valorisation énergétique des déchets non recyclables, le biogaz issu de la méthanisation des boues des stations d’épuration et le biocarburant produit à partir des huiles usagées. « Aujourd’hui, nous générons un peu plus d’un tiers de notre diesel à partir de 100% de déchets. Et nous ne sommes qu’à 2/3 de notre capacité de production », souligne-t-il.

Time to accelerate !

Tel est le titre de l’événement et si tout le monde s’accorde aujourd’hui à penser qu’il est temps d’accélérer, Veolia – en tant qu’acteur majeur de la transformation écologique - ne peut qu’acquiescer, se tenant prêt depuis longtemps à opérer ces changements profonds à travers des solutions innovantes. « Depuis plusieurs années, nous travaillons par exemple sur les métaux stratégiques et sommes aujourd’hui en mesure, annonce le Directeur général Veolia France, d’offrir la plus grande capacité européenne de recyclage de batteries de véhicules électriques. La reproduction de cobalt, matière introuvable en Europe, de nickel et de lithium dont on peut manquer, est le fruit d’un savoir-faire 100% français ».

Des solutions à l’échelle du territoire

« En tant qu’acteur territorial, nous sommes convaincus que c’est ensemble, avec les élus locaux et les populations que les solutions peuvent être pensées et mises en place. Répondre aux enjeux territoriaux tout en prenant en compte l’intérêt des populations : telle est la clef », conclue-t-il. 

> Voir le replay de la table ronde “Time to accelerate : les défis de la planification écologique et de la sobriété énergétique” avec Jean François Nogrette à 28:11.

Transition Forum