Paris 25.87€ (+2.74%)

Projet de conversion du CO2 issu de déchets municipaux en carburant durable d’aviation (SAF) au Portugal

Une étude est lancée pour mettre en place une des premières unités de production de e-carburant de synthèse en Europe au sein de l'unité de valorisation énergétique de LIPOR proche de Porto. Grâce à sa conception et sa technologie innovantes, elle devrait révolutionner l'industrie de la valorisation énergétique des déchets tout en permettant de décarboner le secteur de l'aviation.

Le consortium interdisciplinaire formé par LIPOR (gestion intermunicipale des déchets du Grand Porto), P2X Europe et Veolia lance des études de faisabilité en vue d’intégrer une unité de production de carburant alternatif durable à l'échelle industrielle dans l'unité de valorisation énergétique (UVE) de Maia. 
 

Le projet permettra la production d'e-carburant synthétique vert pour l'industrie aéronautique à partir du CO2 capté dans le flux de gaz résiduels de l'UVE, combiné à de l'hydrogène vert. Dans un premier temps, jusqu'à 100 000 tonnes de CO2 biogénique captées seront recyclées pour être converties en e-carburants et transformées en produits finis synthétiques verts, tels que le e-kérosène, le e-diésel et autres produits chimiques. 
 

Ce projet de captage et valorisation du CO2 (CCU) dans l’UVE de LIPOR consistera à capturer, extraire et purifier la partie biogénique du CO2 qui constitue environ 60 % des émissions de dioxyde de carbone générées à la suite du processus d'incinération.
 

La technologie innovante de CCU peut être intégrée directement à l'installation de récupération d'énergie existante, permettant une production d'électricité à émissions de CO2 quasi nulles, voire négatives, et ainsi améliorer considérablement le bilan environnemental et énergétique de l'incinération des déchets municipaux. 
 

Cette initiative constitue également une étape décisive pour LIPOR dans la réalisation de sa mission de transformation des déchets municipaux en nouvelles ressources par la mise en œuvre de pratiques innovantes et circulaires. 
 

Elle représente une avancée importante pour l'industrie de la valorisation énergétique et permet de s’éloigner du modèle linéaire en offrant une alternative inédite pour accélérer la transition vers une économie circulaire, en ligne avec les politiques énergétiques et climatiques du Portugal et avec ses objectifs de neutralité carbone à horizon 2050.

José Manuel Ribeiro, Président du LIPOR, a déclaré :

"Ce projet est un bon exemple de la manière dont les systèmes de gestion des déchets peuvent contribuer à la décarbonisation de l'économie et à la neutralité carbone. Ils peuvent ouvrir la voie à des projets innovants comme celui que nous allons mettre en œuvre et qui aidera le Portugal à se positionner parmi les premiers pays à investir dans l'économie circulaire du carbone."

 

José de Melo Bandeira, Président Directeur Général de Veolia Portugal, a précisé :

"Les technologies de capture du carbone font partie des procédés de décarbonisation de nos processus industriels. La réduction ou l'élimination des émissions de gaz à effet de serre ont des limites, c'est pourquoi la capture, le stockage ou l'utilisation de ces gaz sont essentiels pour obtenir un bilan global positif. Ce projet est un excellent exemple de collaboration entre différents acteurs industriels pour la transformation écologique qui mène vers des solutions innovantes et stimulantes pour constituer une nouvelle référence qui pourra inspirer d'autres entreprises."

 

Christophe Weber, co-Président Directeur Général de P2X Europe, a ajouté :

"En capturant le CO2 du flux de gaz résiduels avant qu'il ne soit rejeté dans l'atmosphère, le projet donne aux déchets municipaux non recyclables une seconde vie en respectant le climat. L'intégration de la technologie Power-to-Liquid dans les usines de valorisation énergétique existantes offre une solution unique pour la décarbonisation de la gestion des déchets et du transport aérien à la fois."


A propos de Veolia
Le groupe Veolia a pour ambition de devenir l’entreprise de référence de la transformation écologique. Présent sur les cinq continents avec près de 179 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions utiles et concrètes pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie qui participent à changer radicalement la donne. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler. En 2020, le groupe Veolia a servi 95 millions d’habitants en eau potable et 62 millions en assainissement, produit près de 43 millions de mégawattheures et valorisé 47 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 26,010 milliards d’euros. www.veolia.com