Pécs, en Hongrie : la ville se chauffe à la paille et au bois

Avec la mise en service, en novembre 2013, du plus grand réseau de chaleur de cogénération en Europe, la ville de Pécs (170 000 habitants), cinquième ville de Hongrie, peut se féliciter de se chauffer à 100 % à partir de paille et de bois. Plus de 170 emplois ont été créés localement pour gérer l’ensemble de la filière d’approvisionnement en paille et 100 emplois pour la filière bois.

Du point de vue environnemental, l’utilisation de paille et de bois, résidus de l’exploitation forestière ou des industries de transformation, a permis de remplacer le charbon dans le mix énergétique de la municipalité et de limiter ainsi les émissions de CO2 jusqu’à plus de 400 000 tonnes par an.

Exploitée par Veolia, l’unité de production de 35 MW électrique, qui complète une autre unité de production fonctionnant au bois depuis 2004, permet en outre à Pécs d’être indépendante énergétiquement.