Dépollution des sols : leur donner une seconde vie

Les sols se retrouvent fréquemment dégradés, pollués et peuvent ainsi présenter des risques pour l’environnement et les populations. Contaminés majoritairement par des métaux lourds (plomb, arsenic…) et des composés organiques (hydrocarbures, méthane…), les sols pollués peuvent affecter les nappes phréatiques, les eaux de surface et l’organisme de l’homme par voie cutanée, ingestion, en avalant par exemple des végétaux cultivés sur ces sols, et par inhalation de particules. 


Selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), « environ 33 % des sols de la planète sont dégradés ». En cause, les activités humaines associées notamment à l’industrialisation, la densification urbaine et l’intensification de l’agriculture.  Dans un contexte de croissance démographique, pour créer de nouvelles constructions et utiliser de nouveaux terrains pour l’agriculture sans constituer de menaces pour l’environnement et les populations, il est alors nécessaire de dépolluer les sols… souvent pollués par ces mêmes activités. Dans ce cadre, Veolia, accompagné de sa filiale SARP Industries - qui abrite l’un des leaders européens du secteur, GRS Valtech - propose son expertise dans la dépollution des sols. 


Qui sont nos clients? 

Les industriels, les villes, le tertiaire 


La solution Veolia

Veolia garantit à ses clients l’accompagnement suivant en matière de dépollution des sols : 

  • Etude du site, caractérisation des pollutions et évaluation des risques

  • Maîtrise de l’ensemble des techniques de traitement : 

- in situ : venting (injection d’air sous pression dans la zone non saturée pour faire remonter les polluants volatils à la surface), sparging (solution similaire au venting mais agissant dans la zone saturée et la frange capillaire), stripping (pompage des eaux souterraines pour faire remonter à la surface les polluants dissous), oxydation chimique (injection de réactifs chimiques dans les sols permettant la décomposition des polluants), slurping (extraction et traitement simultanés des polluants contenus dans les sols et les eaux souterraines), etc.

- sur site : stabilisation (réduire la mobilité des polluants dans le sol), solidification (réduction de la perméabilité du sol pour piéger les polluants), désorption thermique (volatilisation des polluants grâce à un chauffage du sol), traitement physico-chimique, traitement biologique, etc.

- hors site : excavation des sols avec un acheminement vers des centres de traitement biologique, physico-chimique et thermique de Veolia et le traitement des matières dans des filières spécifiques.

  • Surveillance des sites post-dépollution

  • Mise en sécurité lors d’une pollution accidentelle

  • Maîtrise du rejet de poussières 

  • Traçabilité des terres excavées 

 

Veolia s’intéresse par ailleurs au traitement par phytoremédiation, qui permet, grâce aux plantes qui absorbent les polluants, de dépolluer les sols de manière plus économique et écologique.

Puisque chaque situation est différente et exige des techniques spécifiques, Veolia met en place une expertise adaptée à chaque besoin.

Les bénéfices pour nos clients

Réduction de l’empreinte environnementale

Remise à disposition de sols traités

Valorisation des terres excavées et non réutilisées sur le site


Ils ont choisi cette solution 

France

Île-de-France

Signature d’un partenariat avec la Société du Grand Paris

Depuis 2016, ce partenariat permet à Veolia de proposer ses solutions de traitement lors des appels d’offres lancés par la Société du Grand Paris. Veolia dépollue ainsi une partie des déblais des travaux estimés au total à 45 millions de tonnes dont près de 20 millions de m3 seront excavés.

France

Lyon

Dépollution des sols et aménagement urbain de La Confluence

Longtemps dédié à l’industrie, aux activités ferroviaire et portuaire, le secteur de La Confluence a été réhabilité pour accueillir un nouveau quartier moderne et accueillant. Veolia a ainsi participé à la création de la place nautique et à la réhabilitation des îlots promoteurs en excavant et traitant plus de 400 000 tonnes de matériaux pour la première, et en évacuant dans un centre de traitement thermique de Veolia ou en valorisant sur site 107 000 tonnes de terres au total.

Serbie

Kragujevac

Réhabilitation du site industriel de Fiat

Fiat et l’Etat Serbe ont confié à Veolia le traitement des terres d’un site en activité pour accueillir une nouvelle usine de fabrication de véhicules. Au total, 260 000 tonnes de terres ont été traitées par désorption thermique sur site.


Un coup d’œil pour comprendre