Newsroom
23 juin 2017

Veolia partenaire du Pavillon de la France à l’Exposition Internationale d’Astana au Kazakhstan

Astana, la capitale du Kazakhstan, accueille pendant trois mois « Expo 2017 », une exposition internationale dédiée à l’« l’Energie du Futur ». 115 pays sont représentés. Veolia est l’un des huit partenaires du Pavillon France.

Expostion Astana, Kazakhstan

Pendant trois mois, du 10 juin au 10 septembre 2017, cinq millions de personnes viendront visiter l’Exposition internationale d’Astana, la capitale du Kazakhstan. Le choix du thème : « Quelle énergie pour le futur ? » est celui d’un pays qui s’est engagé sur les questions environnementales, notamment à travers une exploitation durable et raisonnée de ses ressources naturelles, et le développement des énergies renouvelables. La volonté du Kazakhstan est aussi de s’affranchir des dépendances aux hydrocarbures en jouant la carte de l’innovation et du développement des technologies.
 
Le Pavillon de la France à l’Expo 2017, inauguré par Pascal Lorot, Commissaire général de La France pour l’Exposition internationale, est une vitrine de l’« énergie du futur made in France », autour de trois thématiques : la ville durable, les énergies renouvelables et les éco-compatibles. Veolia y présente les solutions qui permettent de transformer les déchets et les eaux usées en énergie, et de valoriser le pouvoir calorifique des eaux usées : 
 
Réduction de l'empreinte carbone à Pécs en Hongrie

A Pècs en Hongrie, 170 000 habitants de la ville sont chauffés par un réseau de chaleur avec cogénération 100% biomasse via une centrale de 35 MW électrique alimentée par de la paille, et une centrale de 50 MW électrique fonctionnant avec des résidus de bois. Cette solution évite l’émission de 400 000 tonnes de CO2 chaque année.

 
Les eaux usées comme source d’énergie alternative

A Marseille en France, les bassins du Cercle des Nageurs de Marseille (CNM) sont chauffés grâce à Energido, une solution qui récupère la chaleur issue des eaux usées à l’aide d’une pompe à chaleur réversible alimentant le réseau de chauffage de la piscine. Outre les économies d’énergie réalisées par le CNM, l’émission de 203 tonnes de CO2 est évitée chaque année.
Regis Calmels

« Au vu de la raréfaction des ressources naturelles et des besoins croissants dans un monde de plus en plus peuplé et urbanisé, confronté à des difficultés dans le domaine des énergies, nous devons repenser notre rapport aux ressources et trouver des modèles techniques, sociaux et économiques plus efficaces, mieux équilibrés et plus durables », explique Régis Calmels, directeur de la zone Asie de Veolia.

 

« L’ambition de la France en matière d’énergie et d’environnement est exemplaire. Son rôle dans la signature de l’accord de Paris, en décembre 2015 lors de la COP21, a été capital et ses entreprises disposent du savoir-faire nécessaire pour garantir une transition énergétique au service d’une croissance verte et durable. C’est pourquoi l’Expo 2017 d’Astana est pour la France un rendez-vous incontournable sur le thème de l’énergie du futur, une question cruciale pour les générations d’aujourd’hui et de demain », ajoute Pascal Lorot, Commissaire général de la France pour l’Exposition internationale 2017 à Astana.

 

En savoir plus :

L’exposition 2017 organisée par le Bureau international des Expositions
L’expertise de Veolia dans la gestion de l’énergie