Dans les yeux des Ressourceurs

Chauffer nos villes avec la chaleur de la terre 

 

C’est une première pour le Groupe en France. Dans la ville de Blagnac, dans la banlieue Toulousaine, l’activité énergie de Veolia gère un réseau de chauffage alimenté par la géothermie profonde et prévoit un projet d’extension qui vise à chauffer l’aéroport avec l’énergie verte. Steeve Moratille (Directeur de projets) et Nicolas Kockler (Ingénieur d’étude) nous racontent.

Steeve Moratille

Directeur de projets- Energie

Depuis 16 ans chez Veolia - France

La force tranquille

Nicolas Kockler

Ingénieur d’étude - Energie

Depuis 7 ans chez Veolia - France

Aider tout ce qui est utile. Attacher son nom à tout ce qui est bien.

Quelle est l’origine de ce projet ?

Steeve

En France, l’activité Énergie de Veolia a démarré il y a 3 ans, et on a tout de suite perçu une opportunité sur le marché de la chaleur. En 2017, nous avons répondu à un appel d’offre lancé par Toulouse Métropole pour la gestion d’un réseau de chaleur géothermique. 

Nicolas

Dans l’installation existante, l’eau chaude est puisée très profondément dans le sol, à 1500 mètres. Elle est ensuite distribuée pour chauffer près de 2000 logements, des écoles et d’autres bâtiments publics. La volonté du client était d’améliorer et d’élargir ce réseau de chaleur et de le raccorder à l’aéroport, un gros consommateur de chauffage.

En quoi est-il innovant ?

Steeve

Le client a sélectionné notre solution parce qu’elle propose d’augmenter le taux d’énergie renouvelable, de développer le réseau pour les nouveaux usagers, et d’optimiser les installations existantes. Et tout ça à un prix compétitif. 

Nicolas

Puisque la source géothermique ne suffit pas pour alimenter toutes les nouvelles cibles, nous allons construire une chaufferie bois énergie qui sera proche de l’aéroport. Avec ce projet, nous allons passer d’un taux de 67% à 80% d’énergie renouvelable. 

Qu’est-ce chacun de vous a apporté au projet ?

Steeve

Nicolas a apporté tout son savoir-faire technique pour analyser le réseau existant et trouver les solutions pour le faire évoluer et optimiser son fonctionnement. On travaille ensemble depuis sept ans, et il a su capitaliser sur notre expérience dans ce domaine.

Nicolas

En tant que chef de projet, c’est Steeve qui a tout chapeauté. Il s’est particulièrement concentré sur la partie chaufferie biomasse, mais il ne s’agissait pas de travaux séparés : nous échangions en permanence sur la globalité du projet.

Quel était l’aspect le plus gratifiant ?

Steeve

C’est une grande satisfaction car il s’agit du premier réseau chaleur que Veolia reprend en France. J’ai aussi trouvé très intéressant de travailler sur la géothermie, une énergie propre et naturelle.

Nicolas

De voir que la solution proposée était considérée comme étant la meilleure, aussi bien techniquement que financièrement. Surtout en sachant qu’on était en concurrence avec les cinq candidats les plus importants du marché français.

Quels sont les impacts positifs ?

Steeve

Ce réseau va permettre de chauffer plus d’usagers avec les énergies renouvelables, diminuant la consommation des énergies fossiles. Le résultat : 3600 tonnes d’émissions carbone évitées chaque année t, soit l’équivalent du rejet en Co2 de 1800 voitures.

Nicolas

En plus de l’aspect environnemental, on a réussi à proposer un tarif en moyenne 20% moins cher pour les usagers, ce qui réduit la précarité énergétique. Si une facture par logement est autour de 500 euros par an, notre offre va permettre des économies de 100 euros chaque année. 

Quelles sont les prochaines étapes ?

Steeve

Nous mettons en place Veolia Hubgrade, un outil de gestion intelligente des besoins énergétiques qui permet une vision globale de tous les abonnés sur le réseau. Le but est de conseiller nos clients pour les aider à consommer moins. 

Nicolas

Une prochaine phase du projet consistera à rétablir un deuxième puits géothermique pour remettre en service une piscine de proximité.


Dans les yeux des Ressourceurs


Nos offres

sont actuellement disponibles sur...

Nous recrutons des profils variés dans des domaines différents :
IT ingénieurs, métiers de terrain...