Newsroom
6 mars 2017

L’opérateur nucléaire Magnox choisit Veolia pour traiter les effluents de quatre de ses sites au Royaume-Uni

L’exploitant de centrales nucléaires britannique Magnox Limited a choisi l’entité Nuclear Solutions de Veolia pour concevoir et construire des unités de traitement, qui permettront d’éliminer les déchets radioactifs présents dans les effluents et les bassins de décantation de quatre de ses sites.

 
Magnox

Sur les sites nucléaires en cours de démantèlement de Chapelcross, Hinkley Point A, Oldbury et Dungeness A, les unités de traitement de Veolia utiliseront les technologies les plus innovantes pour éliminer les substances radioactives présentes dans les eaux polluées, avant leur rejet en mer. Ces unités, dont les premières livraisons sont prévues pour 2018, seront similaires à celles qui ont été installées par le Groupe à Fukushima Daiichi. 
 

 « Ce projet est d’une importance stratégique pour Magnox. Notre accord avec Veolia conforte notre souhait de tirer parti de ce qui se fait de mieux dans le monde en matière de connaissances sur le nucléaire et d’utiliser des solutions d’approvisionnement innovantes, offrant le meilleur rapport qualité-prix », a expliqué Allen Neiling, Ponds Program Manager chez Magnox.

William Gallo

« Cet accord souligne la capacité de l’activité Nuclear Solutions de Veolia à fournir à ses clients dans le monde entier une gamme innovante et complète de technologies, un savoir-faire et des capacités opérationnelles de haut niveau. En utilisant la technologie opérationnelle mise en œuvre à Fukushima, l’un des plus grands défis environnementaux de l’histoire récente, nous soutenons l’activité de Magnox en permettant l’évacuation des eaux traitées selon les meilleures pratiques du secteur », a ajouté William Gallo, Directeur général de l’activité Nuclear Solutions de Veolia.


Les résultats obtenus à Fukushima

En 2011, à la suite de la catastrophe de Fukushima, la technologie utilisée par Veolia a permis d’éliminer plus 99,9% de la radioactivité présente dans les eaux contaminées. Une dépollution qui représentait 70% de la radioactivité totale supprimée sur le site. En 2014, une unité mobile de Veolia a de nouveau permis d’extraire 99,95% de la radioactivité présente dans 400 000 m3 d’eau polluée stockée dans des containers. 

En savoir plus : 

Nuclear Solutions de Veolia (site en anglais)
Veolia réunit toutes ses activités dans le domaine de l’assainissement nucléaire au sein d’une nouvelle entité : Nuclear Solutions.
Communiqué de presse : Nuclear Solutions. Paris (France) - Palo Alto (États-Unis), 6 mars 2017