La ville circulaire : créer des boucles locales pour générer de la valeur territoriale

L’économie circulaire redéfinit notre modèle économique traditionnel, fondé sur le schéma linéaire « extraire – produire – consommer – jeter », qui a atteint ses limites. En économisant ses ressources, la ville circulaire favorise la croissance, crée des emplois, sécurise ses approvisionnements et réduit ses émissions de CO2. Dans des boucles locales, elle incite les acteurs du territoire à recycler et prolonger la durée d’usage des matières. Elle met en place des économies de la fonctionnalité pour partager les infrastructures et les services.

Générer de la croissance, créer des emplois et économiser les ressources

L’économie circulaire est une solution efficace pour préserver et renouveler les ressources en eau, en énergie et en matière, à l’échelle d’un territoire. Renouveler ces ressources, c’est par exemple recycler la matière (plastique, papier, verre, métaux précieux), valoriser les énergies renouvelables et de récupération (biomasse, biogaz, énergie fatale) et transformer les déchets en compost ou en énergie. Préserver les ressources, c’est par exemple réduire les consommations, développer l’efficacité énergétique et les approches systémiques (économie fonctionnelle, écologie industrielle, écoconception).
L’économie circulaire en tant que modèle de développement et moteur de croissance, est un vecteur de création d’emploi au niveau du territoire. À ce titre, la Commission européenne estime que 2,8 millions d’emplois pourraient être créés en Europe dans les années à venir.
Elle garantit également la sécurité d’approvisionnement de certaines matières premières produites uniquement dans des zones politiquement à risque. C’est le cas par exemple pour les terres rares récupérées par Veolia à l’intérieur des cartes-mères dans son usine pilote de Rödental en Allemagne.

Favoriser la collaboration au sein des territoires

L’économie circulaire est aussi une économie collaborative. C’est pourquoi Veolia optimise la gestion des flux à l’échelle du territoire. A Durban en Afrique du Sud par exemple, où la ressource en eau est rare, les eaux usées des habitants, une fois épurées, servent à alimenter les industries locales pour leurs besoins en eau.
Une solution qui présente des avantages pour tous : la ville poursuit son développement économique tout en évitant les conflits d’usage entre ses habitants et ses industries, les industriels paient moins cher les eaux usées traitées et enfin, une partie des bénéfices sert à financer l’accès à l’eau des populations défavorisées. Un partenariat gagnant-gagnant-gagnant.

Veolia met en place des solutions opérationnelles et de nouveaux business models pour favoriser le développement de l’économie circulaire au sein des territoires. Cette démarche est au cœur de son ambition stratégique et de sa vision « Ressourcer le monde ».

Chiffre Clés Circular 1
 Chiffre Clés Circular 1
 Chiffre Clés Circular 3

À Southwark, l’usine de gestion globale des déchets nous permet d’obtenir à la fois un taux élevé de recyclage et des matériaux de bonne qualité.

Deborah Collins
Directrice stratégique de l’environnement et des loisirs pour le district londonien de Southwark


Nos solutions Economie circulaire

Thumbnail Solution - Biogaz
Produire de l’énergie à partir du biogaz issu de l’enfouissement des...
Thumbnail Solution - Biomasse
Introduire la biomasse dans le mix énergétique de nos clients
Thumbnail Solution - DEE
Valoriser les déchets d'équipements électriques et électroniques
Thumbnail Solution - Réutilisation Eaux usées
Redonner une seconde vie aux eaux usées

L'économie circulaire à Southwark, Londres

Back
to top