Veolia au Sommet Climate Chance Afrique 2019 : “l’économie circulaire amplifie et accélère l’effet des actions menées pour lutter contre le changement climatique en Afrique”

Accra, Ghana - Pour sa 2ème édition, ce sommet africain sur le climat a rassemblé, du 16 au 18 octobre, 2 000 acteurs non-étatiques (collectivités, entreprises, ONG, chercheurs) sur le thème des “territoires africains engagés pour le climat”. Lors de la plénière d’ouverture intitulée « Comment les gouvernements locaux africains peuvent-ils renforcer leur coopération avec les états et les acteurs non étatiques ? », Christophe Maquet, directeur de la zone Afrique et Moyen-Orient de Veolia, a présenté les réalisations et les projets du Groupe en Afrique.

 

L’économie circulaire décentralise l'action climatique

Pour utiliser les ressources locales de manière plus efficace et en fonction des besoins, l’économie circulaire offre une perspective différente pour les territoires dans la gestion de la rareté : 

Christophe Maquet, directeur de la zone Afrique et Moyen-orient de Veolia
Le défi consiste à faire plus avec moins. En réorganisant les relations entre producteurs et consommateurs de ressources dans des boucles locales, l'économie circulaire limite les conflits d’usage sans ralentir le développement économique. Cette économie collaborative favorise les emplois locaux, en s’appuyant sur des ressources et des coutumes locales. C’est pourquoi Veolia est partenaire des collectivités pour développer l'économie circulaire dans la lutte contre le changement climatique.
Christophe Maquet
directeur de la zone Afrique et Moyen-Orient de Veolia

 

La décentralisation amplifie les actions d'atténuation et d'adaptation au climat 

Christophe Maquet a précisé que pour mettre en oeuvre des solutions d’économie circulaire au niveau local, "les autorités locales doivent impliquer l’ensemble des parties prenantes dans une vision qui embrasse toute la chaîne de valeur. Cela suppose des collaborations entre les différents services et acteurs des territoires. Et c’est le rôle des autorités locales d’adapter les solutions à chaque contexte local".

Par exemple en Afrique du Sud, la ville de Durban est confrontée à un stress hydrique et à une demande croissante en eau. L’usine Veolia de recyclage d’eau de Durban récupère 98% des eaux usées industrielles et municipales de la ville (47,5 millions de litres par jour), depuis 2011. Plus économique (60% moins chère), cette eau recyclée offre une alternative pour les industries et limite les conflits d'usage entre les différents acteurs.

 

Les solutions et projets de Veolia au Ghana 

Présent dans le pays depuis 2014, Veolia y a développé et mis en oeuvre plusieurs solutions : 

  • Il a réalisé des audits d’économies d'énergie pour sept bâtiments publics dans le cadre du Programme Race to Retrofits and Renewables du Millennium Development Authority (MiDA) ;

  • Sous la supervision de DESL, filiale de Seureca spécialisée dans la performance énergétique, Veolia a créé des programmes d’éducation sur les économies d’énergie dans 30 écoles pilotes et deux centres de formation d'auditeurs de l'énergie ; 

  • A Accra dans le cadre du projet de réduction de la pollution plastique développé par le Department for International Development (DFID), Veolia soutient les investissements dans le recyclage ;

  • Et depuis 2014 pour le troisième producteur d'or au monde AngloGold Ashanti, Veolia protège l'environnement des sites d’Iduapriem et d’Obuasi en traitant l’eau issue du process. 

Le réseau Climate Chance 

Créé dans le prolongement du Sommet Climat et Territoires 2015, Climate Chance rassemble l’ensemble des acteurs non-étatiques - autorités locales, entreprises, ONG, syndicats, communauté scientifique, agriculteurs, jeunesse, populations autochtones et organisations des femmes -, pour renforcer l’action climatique locale en suivant les objectifs du développement durable (ODD). 

Le Sommet Climate Chance africain met en avant cette année l’engagement du Ghana et des acteurs africains dans la lutte contre le changement climatique autour de 9 thématiques : accès aux financements climat, villes africaines durables, agriculture et reforestation, énergies renouvelables et efficacité énergétique, transports durables, adaptation et eau en Afrique, construction durables en Afrique, éducation au changement climatique et économie circulaire en Afrique. 

Climate Chance, dont Veolia est partenaire depuis sa création, publie chaque année un “Observatoire de l’action non étatique”.