Koweït : Veolia traitera les eaux usées de la raffinerie KIPIC à Al Zour, avec un objectif de “zéro rejet liquide” (ZLD)

Koweït Integrated Petroleum Industries Company (KIPIC) confie à Veolia l’exploitation de la station de traitement des eaux usées de sa raffinerie située à Al Zour, au sud du Koweït. 

 

La raffinerie d’Al Zour - l’un des plus grands complexes pétrochimiques au monde - pourra produire jusqu’à 615 000 barils par jour une fois mise en route, portant la capacité de raffinage du Koweït à plus d’1,5 millions de barils par jour. 

 

KIPIC a confié à Veolia, pour 7 ans, la gestion de la station d’épuration de la raffinerie qui traitera et recyclera 1 500 m3/h d’eaux usées. Veolia assurera aussi l'incinération des boues, et optimisera le traitement et le recyclage, avec un objectif de “zéro rejet liquide (ZLD)”.

 

Dans cette région du monde au développement sans précédent, ce nouveau contrat confirme combien la gestion des ressources naturelles est stratégique pour les industriels. 

Nous choisissons Veolia car elle propose une gestion intégrée des utilités de nos installations dédiées au raffinage, à la pétrochimie et à l’importation de gaz naturel liquéfié. A travers ce contrat, nos collaborateurs bénéficieront du transfert d’expertise et de compétences de Veolia, ce qui représente un intérêt majeur pour notre économie locale.
Khaled Anwar Al Awadi
Directeur général adjoint de KIPIC, en charge de la raffinerie Al Zour.
Christophe Maquet, directeur de la zone Afrique et Moyen-orient de Veolia
Les grands industriels tels que KIPIC expriment des besoins croissants d’excellence opérationnelle sans rejets polluants. En proposant des solutions performantes et compétitives, Veolia répond à leurs besoins en eau et en matière de traitement des déchets.
Christophe Maquet,
Directeur de la zone Afrique et Moyen-orient de Veolia.