23 février 2018

Expédition Tara Oceans : plus de 100 millions de gènes découverts dans les océans

Soutenue par la fondation Veolia, l’expédition Tara Oceans (2009-2013) a permis de collecter des échantillons de plancton dans tous les océans du globe, et d’établir un catalogue d’espèces et de gènes. En construisant la plus grande base de données de l’écosystème planctonique, les chercheurs ont franchi la barre des 100 millions de gènes analysés… dont plus de la moitié était jusqu’alors inconnue. Ces résultats ont fait l’objet de deux publications dans la revue Nature Communications du 22 et 25 janvier 2018.

expédition Tara Oceans

Le plancton : plus vaste écosystème de la planète

Le plancton contient la grande majorité des espèces vivant dans l’océan. Il est composé d’organismes très différents, des plus simples (bactéries, virus…) aux plus complexes (algues, parasites ou animaux microscopiques).
Les chercheurs ont exploré le rôle des gènes qui y sont présents et ont pu montrer que ceux-ci s’expriment de manière différente selon la température de l’eau ou la concentration en nutriments des zones océaniques étudiées.
 

Cataloguer les gènes pour mieux comprendre les océans

A partir de plus de 400 échantillons collectés à travers le monde, un catalogue composé de 117 millions de séquences différentes a pu être établi. Les découvertes de Tara Oceans ouvrent de nombreuses perspectives pour comprendre l’écologie océanique. En utilisant l’ensemble des ressources génétiques répertoriées et analysées au sein d’un catalogue, une compréhension des mécanismes évolutifs et écologiques de l’écosystème marin semble désormais à portée de la recherche.
 

Déduire des gènes de l’océan les grands équilibres de la planète

Avec 22 laboratoires impliqués - principalement rattachés au CEA, au CNRS, à l’EMBL, à l’ENS - et avec le soutien de la Fondation Tara Expéditions, Tara Oceans continue d’apporter des contributions majeures pour décrire le rôle de l’océan dans la « machine » planétaire. En reliant les gènes océaniques aux phénomènes physiques globaux comme le climat, les chercheurs doivent encore explorer dans quelles conditions ces gènes s’expriment.

planctons - Tara expeditions


En savoir plus : 

Le site de la fondation Veolia
La fondation Veolia soutient Tara Oceans : « Trois ans d’étude sur les mers et océans pour modéliser le changement climatique et son impact sur notre biosphère »
L’expédition Tara Oceans
Veolia s’implique pour contribuer à limiter la perte de la biodiversité dans le monde