20 décembre 2017

Renouvellement de la Convention de partenariat entre le Centre de Crise et de Soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et la fondation Veolia

Hier, Antoine Frérot, PDG de Veolia et président de la fondation Veolia, a renouvelé le partenariat entre la fondation Veolia et le Centre de Crise et de Soutien du Ministère des Affaires étrangères en matière d’aide humanitaire. L’événement a eu lieu au Quai d’Orsay à Paris, en présence de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères.

Jean-Yves Le Drian & Antoine Frérot

Dans le cadre de ce partenariat, la Fondation pourra apporter son soutien au Centre de Crise et de Soutien (CDCS) dans les domaines suivants : accès à l’eau sur les terrains de crise humanitaire, opérations d’assainissement, de dépollution et de reconstruction des réseaux d’eau potable et d’assainissement ; remise en opération des réseaux ou infrastructures d’énergie ; gestion des déchets solides ou liquides, pollutions accidentelles ; décontamination des sols ; lutte contre des maladies liées à l’eau sur des lieux déjà affectés par une crise.
 

Ce renouvellement fait suite à des besoins récurrents de la coopération française. Comme l’a précisé le Ministère : « Le secteur privé joue un rôle grandissant et indispensable dans la gestion des situations humanitaires d'urgence, permettant par sa mobilisation et ses synergies d'optimiser les opérations de secours. Ces partenariats revêtent différentes formes : dons en nature, mécénat de compétence ou encore cofinancement de projets. Ils illustrent la volonté du Quai d'Orsay de travailler étroitement avec les acteurs privés et de la société civile à travers des projets innovants et ambitieux ».

 
La fondation Veolia continuera de déployer les moyens suivants : intervention d’experts, formation des utilisateurs locaux, mise à disposition par la Fondation d’équipements, etc.
 


Les missions de la fondation Veolia

La Fondation soutient ses partenaires de trois manières différentes : le financement de projets, le mécénat en nature (don de matériel), le mécénat de compétences (via l’implication des salariés). Elle combine parfois ces trois aspects sur certains projets, via sa structure dédiée Veoliaforce : celle-ci rassemble 500 volontaires venant de toutes les entités du Groupe dans 17 pays, et des équipements d’urgence pour le traitement des eaux.
 
La fondation Veolia est intervenue à de nombreuses reprises dans le cadre de ce partenariat avec le CDCS, par exemple dès 1998 au Kosovo à Mitrovica, au Sri Lanka et en Indonésie en 2005 suite au tsunami, en Haïti en 2010 à la suite du tremblement de terre puis de nouveau en 2016 suite à l’ouragan Matthew, en Irak à plusieurs reprises – notamment en 2015 et 2016 dans un camp de réfugiés –, et plus récemment en Equateur suite à un séisme.
 

Le Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères

Ce centre est chargé de la veille, de l’anticipation, de l’alerte et de la gestion des crises se déroulant à l’étranger et nécessitant soit une réaction à un événement menaçant la sécurité des ressortissants français à l’étranger, soit une action humanitaire d’urgence. Il est également chargé du soutien à la stabilisation post-crise. Le CDCS assure les relations avec les autres acteurs de l’aide humanitaire internationale et la mobilisation de partenariats avec la société civile, les collectivités territoriales et les entreprises. Il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière d’action humanitaire d’urgence et d’appui à la reconstruction.
 


En savoir plus : 

La fondation Veolia  
Le Centre de Crise et de Soutien