4 décembre 2017

Veolia traitera les eaux de la mine de Springvale et de la centrale électrique de Mount Piper en Australie

Springvale Joint Venture et EnergyAustralia ont choisi Veolia pour construire et exploiter une nouvelle usine de traitement des eaux pour la mine de Springvale et la centrale électrique de Mount Piper. Veolia exploitera et assurera pendant 15 ans la maintenance de l’usine et d’un pipeline reliant les deux sites.

Mine de Springvale et de la centrale électrique de Mount Piper, Australie

Située à Lithgow en Nouvelle-Galles-du-Sud, à l'ouest de Sydney, la mine de Springvale produit le charbon utilisé notamment par la centrale électrique de Mount Piper, située à proximité. La nouvelle usine de traitement des eaux assurera la conformité des rejets d’eau de la mine. Cela permettra la poursuite des activités de la mine et de la centrale électrique, qui fournit 15% de l’électricité consommée en Nouvelle-Galles-du-Sud.
 
Ce projet comporte trois volets : la construction d’un pipeline de 16 km reliant les deux sites, le traitement et la réutilisation des eaux rejetées par la mine, et la mise en place d’un traitement des saumures afin d’éliminer ces rejets liquides.

 

« L’expertise de Veolia dans le traitement de l’eau du secteur minier a  convaincu Springvale Joint Venture et Energy Australia de confier à Veolia cette infrastructure indispensable à l’approvisionnement en électricité de la Nouvelle-Galles-du-Sud, avec une amélioration environnementale garantissant l’avenir de la mine. Ce contrat confirme la qualité des solutions à valeur ajoutée que notre Groupe offre à ses clients miniers et énergéticiens », a expliqué Doug Dean, Directeur général de Veolia en Australie et Nouvelle-Zélande.

 
La construction de l’usine de traitement des eaux de Springvale s’achèvera mi-2019.
 
Veolia en Australie-Nouvelle-Zélande : Implanté depuis plus de 40 ans en Australie et en Nouvelle-Zélande, le Groupe y développe des solutions de gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie auprès de 65 000 clients. Le Groupe y emploie 4 000 collaborateurs et y exploite 123 usines de traitement de l’eau et des eaux usées, et plus de 240 sites de gestion des déchets, de valorisation des ressources et de nettoyage industriel. 



En savoir plus : 


L’industrie minière : vers un avenir durable
Communiqué de presse : Australie – Mines & Métaux. Paris-Sydney, 4 décembre 2017