PARIS 22.48€ (+0.54%)

Journée internationale des droits des femmes : Veolia participe à l’opération “Girls on the Move Week”

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, Veolia participe à la troisième édition de l’initiative Girls on the Move Week (du 4 au 10 mars). Tout au long de la semaine, partout dans le monde, des “marraines” - ingénieures et techniciennes de Veolia - ont présenté  leurs métiers techniques et scientifiques à des jeunes filles de 14 à 24 ans. 

Dans le cadre de sa politique d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, Veolia est partenaire de l’association « Elles Bougent », qui encourage la féminisation des métiers de techniciens, ingénieurs et scientifiques. Tout au long de la semaine, des “marraines” ingénieures ou techniciennes de Veolia ont présenté leurs métiers à des collégiennes, lycéennes et étudiantes de 14 à 24 ans. Au programme : tables rondes, conférences, ateliers pratiques, rencontres et visites de sites.

Pour parvenir à terme à un meilleur équilibre femmes/hommes dans les métiers à forte dimension technologique, le Groupe s’attache à créer des conditions d’attractivité, d’évolutions de carrière et d’environnement de travail qui permettent aux femmes de mieux s’intégrer dans l’entreprise et d’y progresser. Outre l’attention que Veolia porte à la place des femmes dans ses formations, l’entreprise a développé le programme de coaching WIL - Women in Leadership, qui vise à créer des opportunités d’évolution pour les femmes managers. WIL a accueilli déjà plus de 150 femmes, et se déploie en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et bientôt en Amérique Latine. Les actions en faveur de la mixité et de l’égalité professionnelle dans l’entreprise doivent être source de progrès social et de cohésion pour tous.
Jean-Marie Lambert
directeur des ressources humaines du Groupe Veolia

Forte participation à la « Girls on the Move Week » 2019 de Veolia 

Plus de 1 800 étudiantes/lycéennes/collégiennes dans 18 pays ont été sensibilisées par les marraines Veolia cette semaine, soit un quasi doublement par rapport à la session 2018 qui avait rassemblé 1 000 étudiantes dans 10 pays:

 

AMÉRIQUE LATINE

> Argentine : 500 étudiantes du lycée Luis A. Huergo de Buenos Aires ont rencontré 4 ingénieures.

> Brésil : 30 étudiantes ont visité un site industriel de Veolia à Sao Paulo.

> Mexique: 100 étudiantes des Instituts polytechnique et technologique de Mexico, Monterrey et Aguascalientes ont visité des sites Veolia.

 

AMÉRIQUE DU NORD

> Canada : des étudiantes ont visité l'usine de St-Hyacinthe et le Centre hospitalier de l'université de Montréal. A l’école Polytechnique de Montréal, Nathalie Viens, directrice générale Opérations Est de Veolia au Canada, a expliqué les métiers de la chimie.

 

ASIE 

> Chine : 300 étudiantes de filières techniques dans plusieurs villes ont parlé carrière et mixité : 30 étudiantes de l'Université des arts et des sciences du Hubei, 40 de l'Université de technologie Qilu, 50 de l'Harbin Electricity Technology College, 80 de l'Université de Nankai, 40 du Collège de l'industrie chimique de Chongqing développement des carrières techniques et 30 du Collège d'ingénierie chimique de Tangshan.

> Inde : 60 étudiantes de l’Université Uka Tarsadia Maliba, 30 du Collège des sciences Sir PT Sarvajanik, et 40 de l'Université technique pour les femmes Indira Gandhi Delhi se sont réunies.

> Japon  : 20 étudiantes de l'Université Ochanomizu à Tokyo ont échangé sur la carrière des ingénieures.

 

AFRIQUE - MOYEN ORIENT

> Niger : à Zinder, 50 étudiantes du Centre de formation professionnelle et d'apprentissage et de 5 autres instituts ont visité la Société d'Exploitation des Eaux du Niger et les sites d’Aroungouza et de Ganaram.

> Émirats Arabes Unis : sur le site de Vebes à Abu Dhabi, 20 étudiantes ont discuté de la carrière des femmes. À AJMAN, 20 élèves de la Dubai Scholars International school ont découvert l’usine de traitement des eaux usées de Tour. A OMAN, 30 du lycée de filles l'Al-Khansaa ont visité l’usine de dessalement d’eau de Sur.

 

EUROPE

> Allemagne : 50 étudiantes des écoles de Hambourg, Dresde et Herford, ont participé à un jeu de tri des déchets.

> Hongrie : 30 étudiantes ont visité la centrale biomasse de Pécs, 37 autres la station d'épuration des eaux usées au Nord de Budapest, et 6 ont rencontré des ingénieures à Szeged.

> Roumanie : 50 collaboratrices de Veolia à Bucarest ont organisé une table ronde sur les métiers « masculins ».

> Royaume-Uni : 24 étudiantes de la Fazakerley High School à Liverpool, et 20 de West Midlands ont découvert les carrières dans les STEM (sciences, mathématiques, ingénierie et technologie).

> France : 25 étudiantes ont visité la station d'épuration de Saint Laurent Blangy (Pas-de-Calais), 47 la station d'épuration de la Métropole de Montpellier, 150 le MUCEM à Marseille, et 120 des sites à Nantes, Colombelles,Toulouse et  Bordeaux.