3 décembre 2018

Trophées Performance 2018 de Veolia : six étudiants récompensés

La cérémonie de remise des Trophées Performance 2018 de Veolia s’est déroulée ce matin, en présence d’Antoine Frérot. Les 6 lauréats partiront à Boston pour y rencontrer les équipes locales et découvrir des installations opérées par le Groupe. Pour cette 20ème édition, parmi 230 candidats inscrits (soit le double de l’année dernière), 54 dossiers ont été sélectionnés, provenant de 40 écoles dont 23 françaises et 17 internationales.

Trophées Performance - Veolia 2018
Les projets « éligibles » à la compétition sont réalisés par un ou plusieurs étudiants de dernière année de Master 2 (BAC+5). Les travaux présentés au jury sont évalués en fonction des critères suivants : la capacité des solutions proposées à être déployées ; leur caractère innovant ; la qualité de la présentation au jury ; les documents remis ; les connaissances mobilisées et le raisonnement ; le lien du sujet avec les activités de Veolia. Les projets sont présentés dans 3 catégories : “Performance”, “Industries” et “Villes”.
 

Les projets des 6 lauréats 2018 :

Funda Kisacik
Funda Kisacik - cursus en Statistique et Data science de l’Institut de Statistique de l’université de Paris (ISUP), Sorbonne Université de Paris, France
- Mention Performance / Interne (en alternance au département Recherche et Innovation de Veolia à Maisons-Laffitte).
Sujet : Développement d'une plateforme d’automatisation des données, afin de limiter les essais en laboratoire nécessaires à l'ajustement d'un modèle. Cette étude fournit des méthodes plus rapides pour collecter de nouvelles informations et améliorer la précision des modèles.



 
Yaxian Chen
Yaxian Chen - Master 2 en Data science et système intelligent d’AgroParisTech et de l’université Paris-Dauphine, France
- Mention Performance / Coup de coeur du jury.
Sujet : Calibrage d'un modèle de simulation pour prédire les concentrations de calcium, azote, phosphore et potassium dans les sols. Le projet Smart Agri propose un outil (SoilAdvisor) pour l'utilisation optimale des produits biologiques et des composts qui améliorent l'état des sols en réduisant les coûts, avec 44 scénarios pour 6 types de cultures.



 
Antoine Grenet
Antoine Grenet - Master de l’École nationale supérieure de céramique industrielle (ENSCI) de Limoges, France
- Mention Industries / Interne (collaborateur au département Recherche et Innovation de Veolia à Limay).
Sujet : Solution alternative pour la valorisation des cendres de biomasse : le projet « cendres transformées en matières » explore leur valorisation rentable en produits d’isolation, de filtration, ou en géo-ciment conformément aux exigences de la réglementation française.




 
 
 
Arnaud Jeglot

Arnaud Jéglot, Master in Environmental Engineering de Technical University of Denmark (DTU) et de l’Ecole Centrale de Lille
- Mention Industries / Externe.
Sujet : Optimisation de la production de biogaz par bioaugmentation. Les substrats de la production de biogaz créent des concentrations d'ammoniac qui inhibent partiellement la méthanisation. Des méthanogènes tolérants à l'ammoniac permettent d’optimiser la production de biogaz. Cette bioaugmentation pourrait être mise en œuvre dans les réacteurs à biogaz à grande échelle.


 
Mouhamadou Seck

Mouhamadou Seck, Master 2 en Systèmes avancés et Robotique de la Sorbonne Université de Paris, France
- Mention Villes / interne (collaborateur du département Recherche et Innovation de Veolia à Maisons-Laffitte).
Sujet : Autonomisation d’un robot d’inspection de canalisations : le traitement d’images et la détection de défauts par Machine Learning permettent de rendre ce robot autonome. L’inspection télévisée des canalisations des réseaux d’eaux usées améliore la productivité et la qualité du service et réduit les coûts de maintenance.



 
 
Tarik Alboustani
Tarik Alboustani - Master of Science (MSc) Architectural and Urbanism, à Delft University of Technology (TU Delft), Pays-Bas
- Mention  Villes / Externe.
Sujet : Usine mobile de plantes pour l'agriculture urbaine : conception d’une usine de production itinérante avec un système d'éclairage hybride. Les installations proposées forment des unités « de production étanches à l'air » de cultures hydroponiques intensives. Pour fournir à la plante la lumière nécessaire à la photosynthèse, l'usine utilise un système d'éclairage hybride, économe en énergie, qui combine lumière naturelle et lumière artificielle Ce projet synthétise des études d'architecture, d'agriculture et d'environnement.

 

 

Pour en savoir plus :

Le jeu-concours Trophées Performance de Veolia
Les relations de Veolia avec les écoles et Notre promesse RH