27 septembre 2018

Veolia dans le Top 10 mondial du classement EcoAct 2018 sur la performance climat des entreprises

A l’occasion de la Climate Week NYC, qui se déroule du 24 au 30 septembre 2018 à New York, EcoAct a publié hier son rapport 2018 sur la performance climat des entreprises. Lors de la publication de cette étude qui classe Veolia au 9ème rang mondial pour son action climat, Pierre Victoria, Directeur du développement durable, a présenté la stratégie climat du Groupe.

EcoAct

Veolia dans le Top 10 du rapport EcoAct 2018.

Seules 2 entreprises françaises figurent cette année dans le Top 10 du classement d’EcoAct (PSA au 6ème rang et Veolia au 9ème rang).

Sur Veolia, le rapport précise : « En tant que leader mondial de la gestion des services liés à l’environnement, le Groupe s’appuie sur un système de management environnemental supervisé par son Comité de développement durable. Sa stratégie climat, holistique et à l’échelle du Groupe, se divise en neuf engagements, soulignant l’importance d’une approche multidimensionnelle de la durabilité environnementale. Veolia est apparu comme un leader industriel grâce à des plans de réduction de CO2 agressifs ainsi qu’à une politique d’achat et un système rigoureux de surveillance des fournisseurs. Le déploiement d’un plan d’action intégrant les problèmes de biodiversité sur 100 % de ses sites d’ici 2020 est un de ses principaux objectifs. Veolia utilise la plateforme LivingCircular pour contribuer au débat et accélérer la transition vers l’économie circulaire. »


L’évaluation réalisée par EcoAct porte sur les entreprises figurant dans 4 indices boursiers : CAC 40, FTSE 100, IBEX 35 et DOW 30. Les entreprises sont évaluées sur la base de 79 critères dans 4 domaines : mesures et reporting, stratégie et gouvernance, objectifs et réduction, engagement et innovation.
 

Quelques chiffres d’EcoAct sur les entreprises évaluées pour leur action climat :

68 % évaluent les impacts climatiques de leurs chaînes de valeur

83 % collaborent avec le Gouvernement en matière de politique environnementale

 20 % se sont fixé des objectifs sciences-based

 48 % incluent dans leur reporting leurs émissions du “Scope 3” (dans le bilan de gaz à effet de serre (GES), le scope 3 est le périmètre le plus large au sein duquel sont étudiées les émissions)

 83 % des entreprises se fixent des objectifs de réduction de leur empreinte carbone

 90 % des entreprises s’adaptent à une économie plus circulaire

 93 % répondent aux engagements du CDP (Carbon Disclosure Project) en rendant public leurs impacts environnementaux

 38 % mentionnent ou s’alignent sur les recommandations du TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures)

 

En savoir plus :