Une nouvelle alliance internationale s’engage à verser plus d’1 milliard de dollars pour aider à éliminer les déchets plastiques dans l'environnement ; l’objectif d’investissement global est fixé à 1,5 milliard de dollars.

PDF
Communiqué de presse : le 16 janvier 2019 - Une nouvelle alliance internationale s’engage à verser plus d’1 milliard de dollars pour aider à éliminer les déchets plastiques dans l'environnement (141.76 Ko)

16 JANVIER 2019 – Une alliance réunissant des sociétés internationales de la chaîne de valeur des plastiques et des biens de consommation annonce aujourd'hui la création d’une nouvelle organisation visant à proposer des solutions pour éliminer les déchets plastiques dans l'environnement, en particulier dans les océans. L’«Alliance to End Plastic Waste » (AEPW - Alliance pour en finir avec les déchets plastiques) compte actuellement près de trente sociétés internationales couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur, implantées  en Amérique du Nord et du Sud, en Europe, en Asie, Asie du Sud-Est, en Afrique et au Moyen-Orient. Elle s’engage à verser plus d’1 milliard de dollars, avec pour objectif d'atteindre 1,5 milliard de dollars d’ici cinq ans. L'Alliance va développer et mettre en place des solutions pour réduire et gérer les déchets plastiques et pour promouvoir leur recyclage dans une logique d’économie circulaire.

 

« Tout le monde s’accorde à dire que les déchets plastiques n’ont leur place ni dans nos océans ni dans l’environnement.  Il s’agit d’un défi mondial complexe et grave qui nécessite une action rapide et un fort leadership. Cette nouvelle alliance constitue l’initiative la plus vaste à date visant à mettre fin aux déchets plastiques dans l’environnement », déclare David Taylor, Président du conseil d’administration, Président-directeur général de Procter & Gamble et Président de l’AEPW.  « J’invite les entreprises de toutes tailles, de tous pays et de tous secteurs, à nous rejoindre. », conclut-il.
 

« L'histoire a démontré qu'une action collective et des partenariats entre l'industrie, les gouvernements et les ONG peuvent apporter des solutions innovantes à un défi mondial comme celui-ci », ajoute Bob Patel, Président-directeur général de LyondellBasell et Vice-Président de l'AEPW. « La problématique des déchets plastiques concerne le monde entier. Nous devons y remédier et nous sommes convaincus que c’est le moment d'agir. "
 

L'Alliance est une organisation à but non lucratif réunissant des entreprises qui fabriquent, utilisent, vendent, traitent, collectent et recyclent les plastiques. Couvrant toute la chaîne de valeur, elle compte des fabricants de produits chimiques et de plastiques, des sociétés de biens de consommation, des détaillants, des transformateurs et des sociétés de gestion des déchets. L'Alliance a travaillé avec le World Business Council for Sustainable Development en tant que partenaire stratégique fondateur. L'Alliance présente aujourd'hui une première série de projets et de collaborations qui sont autant de solutions pour aider à en finir avec les déchets plastiques :

  • Nouer des partenariats avec les villes pour concevoir des systèmes de gestion intégrée des déchets dans les grandes zones urbaines dépourvues d'infrastructures, en particulier le long des rivières, qui charrient de grandes quantités de déchets plastiques non gérés, de la terre vers la mer. Ce travail impliquera la participation des autorités locales et des parties prenantes, et permettra de créer des modèles reproductibles, économiquement viables, pouvant être mis en œuvre dans différentes villes et régions. L’Alliance recherchera des partenariats avec des villes situées dans des zones où les plastiques usagés sont abondants. Elle essaiera également de s’associer à d'autres programmes déjà en cours dans des villes, tels que le projet STOP, implémenté en Indonésie.
  • Investir dans l’Incubator Network de Circulate Capital pour développer et promouvoir des technologies, des modèles économiques et des entrepreneurs qui empêchent la propagation des déchets plastiques dans les mers et améliorent leur gestion et recyclage. L’objectif est de créer un pipeline de projets d’investissement, en commençant par l’Asie du Sud Est.
  • Développer un projet d’information scientifique international open source pour soutenir des projets de gestion des déchets plastiques au niveau mondial grâce à la collecte de données, de mesures, de normes et de méthodologies fiables permettant d’aider les gouvernements, les entreprises et les investisseurs dans ce domaine, et d’accélérer les actions visant à empêcher leur déversement dans l’environnement. L'Alliance explorera les possibilités de partenariat avec des institutions universitaires de renom et d'autres organisations déjà impliquées dans le recueil de données similaires.
  • Etablir des capacités de collaboration avec des organisations intergouvernementales telles que les Nations Unies afin d'organiser des ateliers et des formations communes à l'intention des responsables gouvernementaux et des dirigeants locaux. Aider à identifier et à rechercher les solutions les plus efficaces et les plus pertinentes au niveau local, dans les domaines les plus prioritaires.
  • Soutenir Renew Oceans afin de favoriser les investissements et engagements locaux. Le programme est conçu pour capturer les déchets plastiques depuis les dix principales rivières charriant la grande majorité des déchets terrestres dans les océans. Les premiers travaux concerneront le projet Renew Ganga, qui a également le soutien de la National Geographic Society.

 

Dans les mois à venir, l’Alliance réalisera des investissements supplémentaires et accélèrera ses interventions dans quatre domaines clés :

  • le développement d’infrastructures pour collecter, traiter et recycler les déchets ;
  • l’innovation pour faire progresser les nouvelles technologies qui facilitent le recyclage des déchets et créer de la valeur à partir de tous les plastiques réutilisables ;
  • l’éducation et la mobilisation des gouvernements, des entreprises et des communautés pour passer à l’action ;
  • le nettoyage des zones déjà très polluées par les déchets plastiques, en particulier les voies de transport majeurs comme les rivières qui les déversent dans les océans.


« Le succès de cette initiative internationale nécessitera une collaboration et des efforts coordonnés dans de nombreux secteurs - ceux qui sont sources de progrès à court terme et ceux qui nécessitent des investissements majeurs dans des délais plus longs. S’attaquer aux déchets plastiques dans l'environnement et développer une économie circulaire requiert la participation de tous les acteurs de la chaîne de valeur et l'engagement à long terme des entreprises, des gouvernements et des communautés. Aucun pays, entreprise ou communauté ne peut résoudre ce problème seul », indique Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia, Vice-Président de l'AEPW.

 

Les recherches menées par Ocean Conservancy révèlent que près de 80% des déchets plastiques retrouvés dans les océans proviennent de la terre ferme, et que la grande majorité est charrié par les fleuves. En effet, une étude estime que plus de 90% des déchets plastiques retrouvés en mer proviennent des 10 plus grands fleuves du monde - huit en Asie et deux en Afrique. 60% des déchets plastiques présents dans les océans proviennent de cinq pays d'Asie du Sud-Est.
 

« Bien que notre initiative soit mondiale, l’Alliance peut avoir un plus grand impact sur ce problème en se concentrant sur les régions du monde où le défi est le plus grand et en partageant les solutions et les meilleures pratiques afin d’amplifier et déployer ces efforts à l'échelle mondiale » ajoute Peter Bakker, Président et CEO du World Business Council for Sustainable Development.
 

Les sociétés suivantes sont les membres fondateurs de l’Alliance : BASF, Berry Global, Braskem, Chevron Phillips Chemical Company LLC, Clariant, Covestro, Dow, DSM, ExxonMobil, Formosa Plastics Corporation USA, Henkel, LyondellBasell, Mitsubishi Chemical Holdings, Mitsui Chemicals, NOVA Chemicals, OxyChem, PolyOne, Procter & Gamble, Reliance Industries, SABIC, Sasol, SUEZ, Shell, SCG Chemicals, Sumitomo Chemical, Total, Veolia et Versalis (Eni).

 

Plus d’information sur www.endplasticwaste.org

 

######


CONTACTS PRESSE


Alliance to End Plastic Waste
Jim Meszaros - jmeszaros@webershandwick.com - +1.703.966.2321


Groupe Veolia
Laurent Obadia or Sandrine Guendoul - sandrine.guendoul@veolia.com - Tel.+ 33 1 85 57 42 16