Veolia et Yara unissent leurs forces pour faire avancer l’économie circulaire en Europe

PDF
Communiqué de presse : Oslo-Paris, le 21 janvier 2019 - Veolia et Yara unissent leurs forces pour faire avancer l’économie circulaire en Europe (153 Ko)

Aujourd'hui, Veolia, référence mondiale de la valorisation des ressources, et Yara, spécialisée dans la nutrition des cultures, ont signé un accord pour développer l'économie circulaire au sein des chaînes de production alimentaire et agricole en Europe, grâce au recyclage des solutions nutritives et à la création de “boucles” de nutriments.

 

Ce partenariat repose sur l’accès à des volumes croissants de nutriments récupérés et le savoir-faire en matière de gestion des matières organiques de Veolia d’une part, et sur l’expertise de Yara dans les domaines de la production d’engrais minéraux et de la nutrition des cultures d’autre part. L’objectif est de former une boucle en reliant le début et la fin de la chaîne de valeur alimentaire actuelle et, ce faisant, de fermer le cycle des nutriments. 


« Limiter l'épuisement des ressources mondiales et les pertes de nutriments en favorisant le recyclage de l’azote et du phosphore, entre autres, est un enjeu important », explique Svein Tore Holsether, PDG de Yara. Et de poursuivre : « Cette collaboration avec Veolia contribue à notre ambition de nourrir le monde de manière responsable et de protéger la planète. »


Ensemble, les deux entreprises développeront le recyclage des nutriments dans trois secteurs prometteurs. Elles mettront au point de nouveaux modèles économiques pour une agriculture circulaire, fondés sur des processus de recyclage valorisant des nutriments qui permettront d’obtenir des produits fertilisants de haute qualité. Pour ce faire, elles emploieront non seulement les procédés de fabrication existants, mais également la récupération, le traitement, la distribution et la vente à l'échelle locale. Veolia et Yara entendent également mettre en place une chaîne de valeur de l’alimentation à l’agriculture qui repose sur la collecte et le traitement du surplus de denrées dans les villes. En combinant l'expertise de Sede Angibaud, filiale de Veolia, en matière de fertilisants organiques, à la connaissance des marchés de Yara, ces ressources deviendront des engrais organo-minéraux et/ou des solutions d'amélioration des sols pour l’agriculture, notamment péri-urbaine. Enfin, les deux entreprises créeront de nouveaux débouchés commerciaux grâce aux synergies industrielles. Leur objectif est d’établir un modèle de gestion efficace des flux de nutriments et de produits chimiques, tels que les sous-produits, les matières premières et les déchets, entre les différents acteurs industriels.


« Nous sommes ravis que Yara ait choisi Veolia pour soutenir sa stratégie d’économie circulaire. Un certain nombre des initiatives inédites que nous souhaitons mettre en œuvre devraient être pleinement opérationnelles d’ici 2024, dont le lancement de nouveaux produits fertilisants et l'installation d’infrastructures de récupération des nutriments dans plusieurs grandes villes européennes », déclare Antoine Frérot, PDG de Veolia. « La collaboration entre nos deux entreprises est une manière concrète de boucler le cycle des nutriments », conclut-il.


Yara et Veolia ont déjà établi une boucle d’économie circulaire en recyclant l’ammoniac produit par le compostage des déchets verts et des boues d’épuration. Entre autres matériaux récupérés, l’ammoniac recyclé est ensuite transformé en nitrate de sodium, puis réutilisé dans les usines d'épuration pour éviter les mauvaises odeurs et la corrosion.


Plusieurs pays européens mettent actuellement en place des réglementations visant à limiter l’accroissement des déchets, à réduire les émissions polluantes et à rendre obligatoire la valorisation des nutriments. De plus, le règlement européen relatif aux engrais (« European Fertilizer Regulation ») permet et encourage l’utilisation de nutriments récupérés pour élaborer de nouveaux produits de nutrition des cultures. Grâce à ces nouvelles dispositions réglementaires, de grandes quantités de nutriments valorisés pourront être employées comme engrais en agriculture. 
En Europe, le recyclage des nutriments destiné à la production d’engrais s’accompagne d’un fort potentiel économique, avec la création d’un nouveau marché qui pourrait atteindre deux milliards d’euros.


Si la collaboration entre Yara et Veolia constitue un grand pas en avant, il n’en reste pas moins nécessaire de repenser intégralement la chaîne de valeur alimentaire. C’est pourquoi Yara et Veolia invitent les associations d’agriculteurs, les marques alimentaires, les distributeurs et d’autres parties prenantes qui gèrent différents flux de déchets, ainsi que les municipalités et les organismes publics à rejoindre la « Nutrient Upcycling Alliance ». Cette nouvelle alliance sera chargée de promouvoir un système alimentaire durable sur les plans économique et environnemental et de le mettre en œuvre en Europe à travers des projets concrets, axés sur les entreprises.

 

**********

À propos de Yara
En coopération avec ses clients et partenaires, Yara développe ses connaissances afin de nourrir le monde de manière responsable, de protéger la planète et de concrétiser sa vision d’une société collaborative, d’un monde sans faim et d’une planète respectée. Ses solutions de nutrition pour les cultures et son offre destinée à l’agriculture de précision permettent aux exploitants d’augmenter leurs rendements et d’améliorer la qualité de leurs produits tout en réduisant leur impact sur l’environnement. Ingrédients fondamentaux dans la production d’une vaste gamme de produits, ses solutions industrielles et environnementales améliorent la qualité de l’air et limitent les émissions polluantes. Elle cultive une culture de la diversité et d’intégration fondée sur la sécurité et l’intégrité de ses collaborateurs, de ses fournisseurs, de ses partenaires commerciaux et de la société dans son ensemble. Fondée en 1905 pour apporter une réponse à la famine qui menaçait l’Europe, Yara est aujourd’hui présente dans le monde entier, avec plus de 17 000 collaborateurs répartis dans plus de 60 pays. En 2017, l’entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 11,4 milliards USD. www.yara.com

 

**********

À propos de Veolia
Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec près de 169 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler. En 2017, le groupe Veolia a servi 96 millions d’habitants en eau potable et 62 millions en assainissement, produit près de 55 millions de mégawattheures et valorisé 47 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 25,12 milliards d’euros. www.veolia.com

 

CONTACTS

Relations Presse Yara
Kristin Nordal

Tel.: + 47 900 15 550
[email protected]

 

Relations presse Veolia
Laurent Obadia - Sandrine Guendoul 

Tel.+ 33 1 85 57 42 16
[email protected]