PARIS 17.66€ (-0.31%)

Comment Veolia contribue à l’atténuation du dérèglement climatique

La température mondiale a déjà augmenté de 1°C depuis l’ère pré-industrielle. Si l’on maintient les politiques actuelles, le thermomètre pourrait s’élever encore de plus de 3°C d’ici à 2050.

Pour contribuer à limiter le réchauffement climatique bien en dessous de +2°C - conformément aux objectifs fixés par l’Accord de Paris -, Veolia déploie de nombreuses solutions d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre : efficacité énergétique, recyclage, développement de chaudières biomasse, réutilisation de la chaleur fatale...

Renault Tanger : Zéro rejet carbone et zéro rejet liquide, deux atouts de la performance industrielle

Veolia a mis en place pour l’usine Renault de Tanger, au Maroc, deux solutions innovantes qui font d’elle une référence mondiale en matière de lutte contre le réchauffement climatique. 100% des besoins thermiques du site sont couverts grâce à une chaudière biomasse alimentée par des grignons d’olives. L’usine fonctionne ainsi sans rejeter de CO2 dans l’atmosphère. De plus, grâce à un procédé de recyclage de l’eau en boucle fermée, l’installation a divisé par 2 sa consommation d’eau par véhicule produit. Un bénéfice crucial dans une zone soumise à un fort stress hydrique.

0 (zéro) CO2: le site de Renault Tanger est la première usine automobile au monde neutre en carbone.
Soit 135 000 tonnes de CO2 par an qui ne sont pas rejetées dans l’atmosphère.


Volkswagen Poznan: quand la chaleur perdue d’une fonderie chauffe une ville

Pour réduire l’empreinte énergétique de son site de Poznan en Pologne, Volkswagen a fait appel à Veolia. Le Groupe a développé une solution innovante permettant de récupérer l’énergie dégagée par la fonderie de l’usine. La chaleur “fatale” générée par le processus industriel est captée puis directement réinjectée dans le réseau de chauffage de la ville pour alimenter 30 bâtiments. Aujourd’hui, le site est devenu une référence en matière d’efficacité énergétique et environnementale.

1 000 tonnes par an : ce sont les émissions de CO2 évitées sur le site Volkswagen de Poznan, grâce à la solution mise en place par Veolia


Le Mans Métropole : quand le déchet devient ressource

Veolia accompagne la Métropole du Mans dans la mise en œuvre de sa politique de transition énergétique. En effet, l’Unité de Valorisation Energétique des déchets (UVE) Syner’Val valorise en énergie 97% des déchets ménagers générés par les 400 000 habitants du territoire. Au total, l’usine produit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 3 500 foyers et alimente 18 000 logements en énergie renouvelable (chauffage et eau chaude). Une solution qui contribue à la lutte contre le dérèglement climatique, en évitant l’émission de 46 000 tonnes de CO2 chaque année.

 

46 000 tonnes : ce sont les émissions de CO2 évitées chaque année sur le site de Syner’Val, soit l’équivalent des émissions générées par 8 500 véhicules sur la même période