Newsroom
12 octobre 2017

Antero Resources confie à Veolia le traitement des déchets complexes de son site de Pennsboro aux Etats-Unis

L’opérateur pétrolier et gazier Antero Resources a choisi Veolia pour collecter et traiter les boues issues du recyclage de l’eau sur son site de Clearwater, près de Pennsboro en Virginie-Occidentale. Un choix conforté par l’expertise de Veolia dans le traitement des déchets faiblement radioactifs.

Antero

En 2015, Antero Resources avait confié à Veolia la conception, la construction et l’exploitation d’une usine de traitement et de recyclage de l’eau à Pennsboro. Actuellement en cours de mise en service, l’installation permettra de traiter et de recycler 60 000 barils d’eau par jour.
 
Antero Resources confie aujourd’hui à Veolia une nouvelle mission, celle de traiter les boues issues du traitement et du recyclage de l’eau. Ces boues contiennent des TENORM (Technologically Enhanced Naturally Occurring Radioactive Materials), des déchets à faible radioactivité naturelle, générés par les procédés de production industriels, notamment dans le secteur du Pétrole et du Gaz. Pour traiter ces déchets, le Groupe s’appuiera sur son entité Nuclear Solutions, experte dans l’élimination despollutions les plus complexes.
 
« L’expertise de Veolia dans l’apport de solutions globales de tri et de gestion des déchets TENORM apporte une réelle valeur ajoutée à Antero en vue de la réalisation de ses objectifs de développement durable », a déclaré Al Schopp, Vice-président senior et directeur administratif d’Antero Resources.
 
« L’expertise approfondie de Veolia dans ce domaine nous permet de mettre en place ce service indispensable à Antero et nous nous réjouissons d’avoir été choisis pour gérer une mission de cette importance », a déclaré William J. DiCroce, Directeur de la zone Amérique du Nord de Veolia.
 
En savoir plus :
Antero Resources
> L’entité Nuclear Solutions de Veolia
L’industrie du pétrole et du gaz face au défi d’un développement durable
> Communiqué de presse : Paris-Houston, 11 octobre 2017. États-Unis – Pollutions complexes, pétrole et gaz