Paris 30.19€ (-0.53%)

Estelle Brachlianoff : “La réglementation doit s’adapter à l’action climatique”

Ce 23 janvier, le Muséum national d'Histoire naturelle à Paris a accueilli l’ initiative politique "La France s'adapte. Vivre à +4°C".
La France s'adapte

Organisée par Christophe Béchu, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, cette rencontre visait à réunir élus, citoyens, acteurs économiques, société civile et experts autour d'un sujet majeur, l'adaptation au dérèglement climatique. Estelle Brachlianoff, Directrice générale de Veolia, était invitée à la table ronde intitulée “Les solutions pour adapter la France”, rappelant qu’il est impératif que le cadre réglementaire s’adapte et à l’action climatique.

Un constat implacable

Les effets du réchauffement climatique se manifestent déjà sur le territoire français, et la situation ne fait que s'aggraver, comme l'a récemment souligné l'actualité. Alors que les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre restent indispensables, il est devenu impératif pour nos sociétés et nos territoires de se préparer à un changement climatique partiellement inéluctable.

L'initiative “La France s’adapte fait suite à la conférence organisée par France Stratégie et l'Institut de l'Économie pour le Climat (I4CE) en janvier 2023, lors de laquelle Christophe Béchu avait lancé un appel à s'adapter à une trajectoire à +4 degrés. Cette proposition vise à protéger la population et à renforcer la résilience de l'économie française. Face à cette éventualité et pour prévenir des risques à venir, le Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires a ainsi proposé la création d'une trajectoire de réchauffement pour l'adaptation au changement climatique (TRACC), qui deviendra le socle du troisième Plan national d'adaptation au changement climatique (PNACC-3).

Christophe Béchu

Un appel à l’évolution du cadre réglementaire 

La participation d'Estelle Brachlianoff à cette table ronde souligne l'importance du rôle des acteurs économiques dans la transition vers un modèle plus résilient face au changement climatique. En tant que Directrice générale de Veolia, champion mondial de la transformation écologique, la Directrice générale du Groupe a apporté une perspective unique sur la manière dont le secteur privé peut contribuer à l'adaptation de la France aux défis climatiques, et notamment face aux enjeux de l’eau.

Celle-ci a ainsi exhorté à l'action rapide, soulignant que de nombreuses solutions existent et peuvent d’ores et déjà être mises en œuvre. Pour cela, la Directrice générale de Veolia plaide pour un cadre législatif et réglementaire propice à l'innovation et à l'adaptation, aligné sur les défis actuels. Autant d’enjeux qui permettront de répondre de façon concrète à la transformation écologique, et qui viennent compléter les investissements majeurs réalisés par le Groupe en ce sens. 

L’eau, une ressource précieuse

A l’occasion de cette table ronde, Estelle Brachlianoff a souligné l'urgence de repenser l’approche sociétale de l’eau, en mettant en place toutes les solutions possibles pour “mettre fin au gâchis de l’eau”, telle que la réutilisation des eaux usées traitées. Évoquant des réussites concrètes, celle-ci a partagé l'exemple d'Alicante, dans le sud de l'Espagne où la recréation d'un parc urbain a été rendue possible grâce à des solutions innovantes en matière d'eau.

Estelle Brachlianoff a également mis en lumière l'importance d’initier des discussions autour du "Net Zero Water", une initiative portée par Veolia, annoncée lors de la COP28 à laquelle la Directrice générale du Groupe a participé. Un manque de visibilité sur les sujets de l’eau qu’elle souligne en comparaison avec les discussions omniprésentes sur le CO2 et les initiatives de “Net Zero Carbon”. 

Nous avons un impératif : c’est celui de protéger la ressource en eau. En faisant appel à des entreprises comme Veolia, les élus choisissent un acteur local au service de l'adaptation des territoires, avec une expertise mondiale. Nous devons nous adapter avec agilité à une nouvelle donne environnementale, et agir collectivement, pour assurer un avenir plus résilient face aux défis climatiques.

Estelle Brachlianoff lors de la conférence

Estelle Brachlianoff la France s'adapte

L’accélération comme maître mot

La matinée "La France s'adapte" a ainsi offert une plateforme essentielle pour discuter des solutions nécessaires à la résilience de notre pays face à un futur climatique incertain. À travers le partage de connaissances et l'implication de divers acteurs, cette initiative politique vise à tracer la voie vers une France plus adaptée et résiliente aux bouleversements climatiques.

Veolia propose ainsi d’accélérer, partout où cela est possible, la mise en œuvre de solutions concrètes pour passer à l’action et changer la donne.  Avec déjà 2 000 sites à travers le monde  faisant l'objet d'une attention particulière, afin d’optimiser leurs process et d’accélérer le déploiement de solutions concrètes pour lutter contre le dérèglement climatique, Veolia se positionne comme un acteur engagé pour construire un monde durable et désirable. Et c’est tous ensemble qu’Estelle Brachlianoff appelle à se mobiliser pour agir, maintenant !