Paris 27.75€ (-1.10%)

Veolia et Elabe présentent le premier baromètre mondial de la transformation écologique

“Sommes-nous prêts à accepter les changements nécessaires pour faire face à l’urgence environnementale ?”

Pour répondre à cette question, Veolia et Elabe ont lancé le premier baromètre de la transformation écologique. Une enquête d’opinion mondiale inédite qui permet d'évaluer le niveau d’acceptabilité des solutions écologiques et analyser les freins et les leviers d’action pour accélérer la transformation.

Avec un échantillon couvrant plus de la moitié de la population mondiale sur les 5 continents, ce baromètre dévoile des résultats inédits en France et dans le monde : si la réalité du dérèglement climatique ne fait plus débat, le chemin à emprunter pour y faire face reste encore difficile à imaginer par les répondants. La majorité du panel interrogé, issus de 25 pays différents, se dit prête à aller plus loin, sous réserve de certaines conditions.

***Retrouvez l'intégralité des résultats France et monde sous ce lien*** 

 

Principaux enseignements au niveau mondial et en France

  • 60% des Français (67% des répondants au niveau mondial) sont certains que les coûts des conséquences du dérèglement climatique et des pollutions vont être plus importants que les investissements nécessaires à la transformation écologique. 1 Français sur 2 se dit prêt à accepter les coûts supplémentaires liés à ces investissements.

  • 6 Français sur 10 (60% des répondants au niveau mondial) affirment être prêts à accepter la plupart des changements (économiques, culturels, sociaux) qu'impliquerait le déploiement massif des solutions écologiques. Mais à des conditions claires : aucun risque pour la santé, une répartition de l'effort équitable et l’utilité éprouvée de la solution.

  • 53% des Français (56% des répondants au niveau mondial) estiment que l’on ne parle pas suffisamment des solutions à mettre en place pour atténuer les pollutions et le dérèglement climatique.

Au travers des nombreux sujets abordés dans le baromètre, on observe un véritable consensus vers les solutions écologiques testées et une bonne acceptation des changements nécessaires pour les mettre en place (que ce soit pour les initiatives liées à l’énergie, la protection des ressources ou l’eau).

 

Points clés sur l’acceptabilité sociale des solutions écologiques en France

 

Pour Estelle Brachlianoff, Directrice Générale de Veolia
“Ce baromètre inédit permet de mettre en lumière les freins et les leviers de l’acceptabilité sociale et économique des solutions écologiques à l’échelle mondiale. Les résultats sont clairs : la prise de conscience des enjeux climatiques est très largement partagée et les habitants du monde entier sont convaincus que ne rien faire coûtera plus cher que d'agir. Ils veulent mieux connaître les solutions qui existent et sont favorables à leur déploiement à grande échelle, pourvu qu’équité et efficacité soient au rendez-vous. Ces résultats encourageants nous responsabilisent et engagent chacun des acteurs, entreprises, pouvoir publics, citoyens, à se mobiliser pour l'accélération de l’écologie des solutions. Il n'est donc plus possible de reporter au lendemain les décisions qu’il faut prendre dès aujourd'hui.”

Pour Bernard Sananès, Président du cabinet d’études et de conseil Elabe
“Le premier baromètre de la transformation écologique dresse le constat d’une opinion publique mondiale convaincue que nous vivons actuellement la fin d’un monde, mais pas la fin du monde. Loin de baisser les bras face à l’urgence climatique et écologique, elle enjoint à passer à l’action et estime que nous avons plus à gagner qu’à perdre à faire la transformation écologique. Alors que les solutions pour réduire notre impact écologique sont encore peu débattues, cette étude permet de comprendre les conditions de leur acceptabilité pour accélérer la transformation écologique.”


A propos de la méthodologie
L’enquête a été réalisée dans 25 pays sur les 5 continents : auprès de plus de 25 000 individus (environ 1 000 par pays). Les pays ont été choisis pour leur poids démographique, leur poids dans les émissions de GES et pour assurer une diversité des histoires politiques et culturelles écologiques. Au global, ces pays représentent près de 60% de la population mondiale et 68% des émissions mondiales de GES. L’enquête a été réalisée en ligne du 24 août au 26 septembre 2022 : Pour chacun des 25 pays, un échantillon représentatif des résidents âgés de 18 ans et plus a été constitué. Fréquence : Tous les 18 mois (temps long d’évolution des représentations, des opinions et des comportements).

A propos d’Elabe
Elabe est un cabinet d’études et de conseil indépendant fondé en 2015 par Bernard Sananès. Pour des entreprises, des acteurs professionnels et des médias, il réalise de nombreuses études en France et à l’international, particulièrement sur les sujets de société, et les questions relevant du débat public. www.elabe.fr @elabe_fr

A propos de Veolia
Le groupe Veolia a pour ambition de devenir l’entreprise de référence de la transformation écologique. Présent sur les cinq continents avec près de 220 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions utiles et concrètes pour la gestion de l’eau, des déchets et de l'énergie qui participent à changer radicalement la donne. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler. En 2021, le groupe Veolia a servi 79 millions d’habitants en eau potable et 61 millions en assainissement, produit près de 48 millions de mégawattheures et valorisé 48 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires consolidé de 28,508 milliards d’euros. www.veolia.com

Contacts

Relations presse Veolia
Laurent Obadia - Evgeniya Mazalova
Mathilde Bouchoux
Tel.+ 33 1 85 57 86 25
[email protected]

 

Analystes & Investisseurs
Ronald Wasylec - Ariane de Lamaze
Tel. + 33 1 85 57 84 76 / 84 80
[email protected]