PARIS 27.11€ (+0.48%)

Gestion de l’eau : risques et opportunités

Deux études de marché récentes montrent les opportunités de développement à saisir dans le secteur du traitement des eaux.

L'accès à l'eau, la préservation de sa qualité et les risques de pénurie inquiètent les dirigeants de l’industrie, car la bonne marche de leurs activités en dépend. Pourtant, anticiper la menace de sa raréfaction présente des opportunités de développement de marchés. En Europe, 193 dirigeants ont été interrogés sur ces questions par l’organisation CDP à la demande de la plateforme spécialisée Water Europe, et les résultats ont été publiés en mars 2020. Le rapport de MarketsandMarkets.com, publié en 2019 à partir des données collectées auprès de vingt acteurs internationaux, détaille les marges de croissance de ce secteur entre 2019 et 2024.

 

Impacts financiers de la qualité de l'eau pour les entreprises en Europe

Enquête auprès de 193 dirigeants européens opérant dans des secteurs clés où les besoins en eau et le maintien de sa qualité sont vitaux dans leurs processus industriels : agroalimentaire, énergie, textile et matériaux, industries chimiques, pharmaceutiques et minières.
 

Gestion des risques
Réponses des dirigeants au questionnaire en ligne proposé par CDP concernant les menaces de pénurie, d’accès et de qualité de l’eau.

  • 62 % reconnaissent être étroitement dépendants de la disponibilité et de la qualité de l'eau
  • 78 % déclarent que la qualité de l'eau est une condition essentielle à la bonne santé financière de leur entreprise
  • 67 % pensent que c’est aussi vrai en dehors de leur cœur d’activité
  • 61 % admettent que les risques liés à la ressource en eau peuvent affecter directement leur production et altérer leur chaîne de valeur élargie, lors de sécheresses ou d’inondations sévères
  • 100 % estiment le montant des impacts financiers liés aux risques de pénurie, d’accès ou de mauvaise qualité des eaux entre 5 et 14 Md€. Une fourchette du simple au triple qui s’explique par la difficulté à bien évaluer ces risques, et qui suggère que ce montant pourrait être supérieur dans les prochaines années
     

Opportunités de développement 
Réponses des dirigeants au questionnaire en ligne proposé par CDP concernant les impacts financiers positifs du traitement de ces menaces :

  • 74 % pensent qu’il existe des opportunités de développement dans le secteur de l’eau, particulièrement dans le domaine de l’efficacité hydrique
  • 100 % ont défini des objectifs à différentes échelles, alignés le sixième Objectif de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies (« Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau »). 360 cibles ont par ailleurs été identifiées, dont une centaine dans le seul secteur du prélèvement de la ressource et de sa consommation. Une fois atteintes, ces cibles pourraient représenter des gains financiers allant de 73 à 153 Md€. 
     

La valeur financière des risques et opportunités liés à l’eau

Analyse
Selon le CDP, les dirigeants du secteur du traitement des eaux usées ont deux défis à relever : prendre la mesure d’une bonne gestion des risques liés à l’eau ; avoir une vision claire des opportunités business liées à la qualité de cette gestion. D’un côté, beaucoup d’acteurs sont impliqués : élus, citoyens, entreprises doivent œuvrer ensemble pour préserver la ressource. De l’autre, les entreprises fortement dépendantes de cette ressource pour le maintien et le développement de leurs activités doivent aussi contribuer à assurer le bien-être des communautés locales et le bon fonctionnement des écosystèmes, en cohérence avec les objectifs de l’ODD 6.


Un marché en croissance régulière dans le monde (2019-2024)

Enquête auprès de vingt grands industriels du traitement des eaux usées basés dans les cinq régions du monde définies dans le rapport : Amérique du Nord, Asie Pacifique, Europe, Moyen-Orient Afrique, Amérique du Sud.

Inde, Brésil, Chine et Allemagne… Quatre pays en forte demande de produits nécessaires à la qualité de l’eau, elle-même liée à leur développement industriel (2019 et 2024).

Le marché a été estimé en 2018 à quelque 8,85 Md€ (10,6 Md$ US). Le retour sur investissement du taux actuariel (CGAR) est de 5,8 % sur 5 ans (2019 à 2024).

Marge de croissance du secteur estimée en réponse au durcissement attendu de la législation sur la préservation de la ressource


Source : Industrial Wastewater Treatment Market, MarketsandMarkets

Analyse
Deux facteurs tirent le marché vers le haut : l’augmentation des besoins industriels en produits majoritairement désinfectants et biocides ; le recours aux technologies Zero Liquid Discharge (ZLD), qui utilisent l’évaporation et la cristallisation pour traiter les eaux usées et valoriser les déchets solides issus de la filtration. Cette tendance mondiale s'explique par les besoins des industriels d’assurer leurs activités sans subir de rupture (surtout dans le secteur énergétique) et par le durcissement attendu de la législation en matière de qualité et de préservation de la ressource.