Ville de Rostock – Allemagne

Traitement des déchets solides, recyclage et valorisation : Valorisation matière des déchets: plastique

 

L’enjeu


Une réglementation allemande ambitieuse sur la valorisation des emballages est entrée en vigueur au 1er janvier 2019, alors que l’Union européenne s’est dotée d’une législation pour interdire les produits en plastiques à usage unique les plus communs d’ici à 2021. Parallèlement, l’augmentation de la production de plastique, ainsi que la fermeture des frontières chinoises et malaises à ce type de déchets accroissent les besoins de recyclage en Europe.

 

Objectif client

Renouveler les ressources dans un modèle d’économie circulaire, afin de réduire la dépendance du territoire aux matières premières. Et répondre ainsi aux objectifs fixés par la nouvelle réglementation nationale, qui passe de 36 % à 63 % le taux de plastiques recyclés d’ici à 2022.


 

La solution Veolia


Donner une seconde vie aux bouteilles en plastique usagées, grâce à un procédé de recyclage du plastique PET (PolyEthylène Téréphthalate) qui permet la réutilisation de ces bouteilles recyclées dans la production de nouvelles bouteilles à usage alimentaire.

 

Innovation

La technologie hybride UnPET (process by URRC) permet un recyclage mécanique/chimique des granulats en matériaux plastiques secondaires de qualité alimentaire certifiés.

1 milliard

de bouteilles recyclées par an

31 000 tonnes

de pétrole économisées par an

113 000 tonnes

équivalent CO2 évitées par an

 

Technologies

Un processus et une sécurité sanitaire garantis équivalant aux qualités visuelles et mécaniques du PET vierge :

• Collecte et transport des bouteilles en plastique usagées au centre de traitement

• Pré-tri des bouteilles en fonction des couleurs de plastique et séparation de leurs bouchons et des résidus de déchets éventuels (colles et étiquettes)

• Broyage des bouteilles en paillettes puis lavage à l’eau chaude

• Transformation des paillettes en un produit qualifié pour les besoins alimentaires lors du procédé hybride mécanique et chimique de récupération UnPET (process by URRC)

• Purification des paillettes de PET puis reconditionnement en sacs

• Livraison à des fabricants de bouteilles et réutilisation pour fabriquer de nouvelles bouteilles en PET, d’eau minérale par exemple.

Les bénéfices client


Performance environnementale

 Réduction importante de l’empreinte carbone : la fabrication d’une bouteille en  PET recyclé émet 70 % de CO2 de moins que la fabrication d’une bouteille en PET vierge.

 Économie de plus de 31 000 tonnes de fioul et réduction de plus de 110 000 tonnes d’émissions de CO2 par an, correspondant aux émissions annuelles de 14 000 Européens.

• En évitant toute phase de fusion tout au long du processus de recyclage (les paillettes de PET ne sont pas fondues), Veolia augmente l'efficacité énergétique et réduit l’impact sur le climat par rapport à l’utilisation de PET vierge.

 

Performance économique

Compétitivité économique et réduction de la dépendance liée à la matière première (pétrole, gaz…) : le prix du PET ne reflète pas son coût de production, mais est fixé par rapport au prix de la matière vierge.

 

Performance sociétale

• ​Sécurité sanitaire : La Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis, l'Office fédéral suisse de la santé publique (OFSP), l'Institut Fraunhofer allemand, l’EFSA ainsi que d'autres organismes similaires, ont certifié que les produits recyclés par Veolia à Rostock répondent bien aux principaux règlements concernant l'aptitude  des matériaux au contact alimentaire en Europe et aux États-Unis.

• La création d'emplois locaux contribue à la sensibilisation de la population au recyclage. 

 

 

Périmètre du contrat

Site : Rostock, Allemagne

Équipements : Unité de valorisation matière des déchets plastiques

Durée du contrat

Démarré en 2002

Secteur d’activité

Ville


Expertise

Valorisation matière des déchets plastiques

Planète

La solution de recyclage fédère tous les acteurs de la chaîne de valorisation :

 le producteur de boissons qui doit choisir une bouteille faite en partie ou entièrement en "rPET" (PET recyclé) ;

• le consommateur, qui dans sa décision d’achat, doit tenir compte de l’usage d’emballages recyclés et qui est le garant du retour des emballages vers des filières de recyclage ;

• Le distributeur qui, selon le pays, doit faciliter la collecte des bouteilles vides auprès du consommateur ;

• le collecteur qui doit emmener les bouteilles dans le centre de tri/recyclage ;

• le recycleur qui doit trier et transformer la matière en conservant sa haute qualité;

• le fabricant de bouteilles qui utilise la matière recyclée dans la fabrication de nouvelles bouteilles.

People

Sur chaque bouteille achetée dans les supermarchés en Allemagne, le consommateur doit payer une consigne (8 à 25 centimes) qu’il ne peut récupérer que s’il ramène sa bouteille vide : c’est le système du Pfand. Une réussite puisque le taux de collecte des bouteilles et canettes atteint 98,5 % en 2017 (source PricewaterhouseCoopers).

Devenues des déchets de valeur, canettes et bouteilles sont rapidement réintroduites dans le système de recyclage par les clients eux-mêmes ou les Pfandsammler, les “chasseurs de consignes”.