Newsroom
18 septembre 2017

La Semaine internationale de la santé et de la sécurité au travail de Veolia démarre aujourd’hui !

L’ensemble des managers et des collaborateurs de Veolia se mobilisent pour renforcer la culture sécurité dans tous les sites du Groupe, partout dans le monde. Pour la 3ème année consécutive, la Semaine internationale de la santé et de la sécurité au travail de Veolia permet de réaffirmer l'engagement inconditionnel du Groupe d’atteindre l'excellence dans le domaine de la prévention santé et sécurité. L’édition 2017 met de nouveau l’accent sur le "management des activités à risque élevé". Elle sera l'occasion de promouvoir 5 nouveaux standards de sécurité, désormais au nombre de 10.

Semaine internationale de la santé 2017

La Semaine internationale de la santé et de la sécurité au travail de Veolia a pour objectif d’initier le déploiement de 10 standards de management des activités à risque élevé et de s'assurer qu'ils soient bien compris par tous les collaborateurs.
 

Antoine Frérot

« Ces 10 activités à risque élevé spécifiques à nos métiers doivent être maîtrisées partout où Veolia est implanté. La Semaine de la santé et de la sécurité 2017 est un levier important pour relever concrètement le défi du Zéro accident », explique le PDG de Veolia Antoine Frérot.
 


5 nouveaux standards de management des activités à risque élevé :

► L’utilisation de l’électricité peut causer des blessures graves ou même se révéler fatale pour les opérateurs. Veolia a défini des procédures strictes pour prévenir l’exposition à ces risques et interdit tous les travaux alimentés en basse et haute tension, sauf cas exceptionnel.
 
► La haute pression et le décapage à l’eau peuvent entraîner des blessures et des maladies graves. Le standard de management associé s’applique aux jets d’eau sous haute pression dont la puissance est supérieure à 5 000 bar.l/min.
 
► Les opérations de levage consistent à soulever et à déplacer une charge avec un risque élevé d’accidents corporels graves ou de problèmes de santé pour les opérateurs, pouvant provoquer une infirmité ou une maladie invalidante. Le standard de management des opérations de levage s’applique à toute utilisation de grues, de treuils et de tous les équipements et appareils de levage.
 
► Les travaux en hauteur peuvent entraîner des chutes, causes majeures de blessures graves et de décès. Les directeurs des unités opérationnelles ont le devoir de s’assurer de l’application du standard et de la législation pour éliminer ou minimiser les risques.
 
► La mise en sécurité des installations : l’objectif de ce standard est d’éviter les blessures dues à la mise en œuvre ou à la libération d’énergie lors des opérations d’entretien ou de maintenance. Le standard vise à isoler les machines des sources d’énergie dangereuses (chimique, électrique, gravitationnelle, hydraulique, mécanique, pneumatique, rayonnante, thermique, etc.) afin de se préserver du risque encouru.
 

"La responsabilité du Groupe est d'assurer l'intégrité physique et psychologique de tous ses employés avec un objectif  « zéro accident ». Chaque accident est analysé afin d'améliorer notre maîtrise des risques en identifiant les bonnes pratiques et en mutualisant l'expertise de nos trois métiers », confirme Frédéric Goetz, directeur de la prévention santé et sécurité du Groupe.

 
Un guide de déploiement des 10 standards de management des activités à risque élevé est publié et diffusé à l'ensemble du Groupe à l’occasion de cette semaine.

En savoir plus

 > La 2ème semaine internationale de la santé et sécurité de Veolia (19 septembre 2016)
 > La santé et la sécurité chez Veolia
 > Performance RSE 2016 de Veolia : garantir un environnement de travail sain et sécurisé