PARIS 27.11€ (+0.48%)

Découvrez le collectif +1

D'horizons différents, les membres du collectif +1 ont toutes et tous à cœur de trouver des actions concrètes au service de la transformation écologique. Chacun représente une catégorie de parties prenantes de Veolia : salariés, clients, actionnaires, société, planète. Tous ont signé une charte d'engagement pour se lancer dans une démarche sincère, celle d'ajouter son expérience, son parcours, ses défis et ses solutions pour trouver ensemble un chemin commun.

 

SALARIÉS

Les salariés de Veolia membres du collectif ont été sélectionnés par un appel à candidature interne (sur le périmètre d'e l'Ile-de-France). 
Près de 100 candidatures ont été reçues. Les courriers très motivés des collaborateurs ont mis en lumière une forte volonté de s’engager pour agir concrètement et collectivement à la mise en œuvre de la transformation écologique. 15 salariés ont été retenus pour faire partie du collectif, sur la base de la représentativité et la complémentarité de leurs profils en termes de localisation (siège / exploitation), d’entités métiers, de directions fonctionnelles, de postes, d’âge et de genre. 

  • Jean-François Bulteau
    Directeur exploitation et travaux chez OTV Grand Paris, Veolia Water Technologies

    J'ai commencé ma carrière en tant qu'ingénieur études et terrain, puis responsable industries chez Degrémont (Suez). Je l'ai poursuivie chez OTV Veolia, en charge depuis 2005 d'une direction opérationnelle d’environ 40 personnes. J'ai un vif intérêt pour la démarche "+1", notamment parce que je suis préoccupé par l’apathie sociale, le manque d’engagements concrets et ambitieux des entreprises, des collectivités et de la société face à cet enjeu systémique. J’attends que notre travail débouche sur une série d’actions concrètes qui nous amèneront à être plus utiles, plus efficaces, et plus coopératifs face à ce défi colossal du 21ième siècle.

  • Guillaume Darmouni
    Chef de projet stratégie chez Veolia Environnement

    Ingénieur passionné par la transition énergétique, j'ai travaillé dans plusieurs secteurs (solaire, bâtiment vert, infrastructure, services énergétiques) en France, au Canada et au Royaume-Uni. J'ai été convaincu par l'initiative "+1" parce que je pense qu'il est essentiel pour moi d'avoir des discussions avec nos parties prenantes pour sortir de ma bulle au siège de Veolia. Grâce aux sessions, j'espère ainsi découvrir de nouvelles idées pour informer sur notre stratégie de croissance durable.

  • Marion de Barbeyrac
    Juriste droit de l'environnement/énergie chez Veolia Eau France

    J'ai exercé dans plusieurs directions juridiques des métiers du déchet et de l'eau au sein du Groupe Veolia en tant que juriste de droit public des affaires d'abord pendant 12 ans, avant de me consacrer exclusivement au droit de l'environnement et de l'énergie depuis 6 ans. Participer au collectif "+1" me semble cohérent avec mes missions actuelles. Cela fait également sens avec mes convictions personnelles et mon engagement au sein de différentes initiatives en lien avec l'écologie. Je suis très intéressée par le fait de participer aux débats du collectif, parce qu'il suffit d'être + de 1 pour agir et accomplir de belles choses.

  • Hervé Deroubaix
    Syndicaliste CFDT chez Veolia Eau

    Depuis mon début de carrière en 1988, j'ai occupé plusieurs mandats syndicaux : délégué syndical central dans le secteur de l'eau, représentant syndical groupe ou encore secrétaire européen. Je suis convaincu que les salariés sont des acteurs majeurs et fondamentaux en matière de transformation écologique. Il ne faut pas que cela devienne un sujet de discussion destiné uniquement à des initiés. Il faut que le groupe s'engage sur le chemin de la transformation écologique et en fasse l'affaire de l'ensemble des salariés, de tous les salariés.

  • Charlotte Esmieu
    Directrice Projet chez Veolia Industries (MIB)

    Passionnée par les enjeux liés à l'énergie, j'ai passé les 10 dernières années à travailler au Japon et en France dans des fonctions techniques ou de gestion de projet. Je suis aujourd'hui en charge du développement de projets de gestion des Utilités industrielles. L'angoisse monte, l'urgence climatique est là. Adhérer au collectif "+1", c'est à mes yeux saisir une occasion d'agir à l'échelle humaine pour participer à la construction d'un futur souhaitable. J'espère que le dispositif va permettre de porter l'action par la force du collectif pour avoir un impact plus large.

  • Alexandre Espinoza
    Directeur de la structuration financière chez Veolia

    Ingénieur et économiste de formation, j'ai commencé ma carrière au ministère des Finances, avant de rejoindre Dalkia puis Veolia. Je travaille depuis 2008 sur le développement de projets d'infrastructures en France et à l'international dans le domaine de l'énergie, de l'eau et de la valorisation des déchets. Ce qui m'a convaincu de rejoindre le collectif : l'envie d'inventer de nouvelles manières de mettre en œuvre des actions très concrètes pour la transformation écologique. Au vu des enjeux des sujets et de leur complexité, je suis convaincu que la mobilisation de parties prenantes avec des horizons et des points de vue très variés permettra de faire émerger de nouvelles solutions créatives.

  • Arno Husson
    Chargé de mission chez MIB’Innov

    Durant mon parcours professionnel, j'ai travaillé au sein d'un think tank, d'un institut de sondage, d'une entreprise de services informatiques et d'un cabinet de conseil. J'ai eu l'opportunité de m'investir chez Veolia au sein de son accélérateur dédié à l'air, puis de MIB'Innov, la direction de l'innovation de la zone MIB. Je suis convaincu que le travail collaboratif et inclusif au-delà de Veolia sera créateur de valeur au service de l'écologie. L'innovation est une des réponses pour accélérer la transformation écologique. Avec le collectif +1, j'espère trouver des solutions innovantes dans un esprit de coconstruction.

  • Philippe Imbert
    Directeur RSE, Veolia - Eau du Grand Lyon

    Très impliqué de la vie associative lyonnaise, je porte la fonction RSE et j'anime de nombreux partenariats pour le groupe Veolia. Les champs de co-construction et d'innovation touchent principalement le social, le sociétal et l'environnement. Avec "+1", la démarche de concertation des parties prenantes va apporter un enrichissement de points de vue auquel je suis fier de pouvoir contribuer. J'espère que cette approche constructive sera notamment à même de challenger le groupe Veolia par rapport à sa raison d'être et à ses orientations stratégiques.

  • Catherine Lasserre
    Directrice du Développement RH et de l'Innovation sociale chez Veolia Activité Eau France

    J'ai suivi un parcours RH au sein de l'activité Eau de Veolia, depuis 2002 sur un périmètre monde, puis depuis 2013 sur le périmètre France. J'ai travaillé sur des thématiques telles que la performance sociale, les engagements sociaux, la diversité, la transformation des organisations, et aujourd'hui le développement RH et l'innovation sociale. Je participe au collectif "+1" pour profiter de l'opportunité de partager et de co-construire autour d'un thème motivant avec des parties prenantes issus de tous horizons. Cela peut nous permettre de proposer des solutions, ou des pistes de solutions, concrètes autour d'un enjeu majeur.

  • Amélie Lemaître
    PMO à la Direction de la transformation chez Veolia Recyclage et Valorisation des déchets (RVD)

    Après 6 ans de support exécutif au siège de la zone Veolia Royaume-Uni et Irlande, puis 2 ans au siège du Groupe Veolia à Aubervilliers, j'ai rejoint les équipes de RVD en 2021 comme PMO (chef de projet) pour accompagner les projets stratégiques du plan Impact RVD dont la mission est de structurer une véritable économie de la ressource en France pour permettre l'émergence d'une société 0 déchet, 0 carbone. Notre devoir d'écoute et d'échange est primordial. Je souhaite mettre à profit mon temps pour contribuer à cette belle ambition du projet "+1". De manière structurée, j'attends de ces sessions d

  • Benoit Rezeau
    Directeur adjoint pôle marchés et offres chez Veolia Eau France

    J'ai la chance d'avoir un parcours très riche chez Veolia Eau France. J'ai commencé ma carrière en 1994 par des fonctions opérationnelles, en tant que chef d'équipe. Puis j'ai occupé de nombreux postes de direction dans l'entreprise. La notion de co-construction du projet "+1" m'a convaincu de rejoindre le collectif. Cette notion me semble essentielle et source de motivation forte. J'espère ainsi apporter ma pierre au partage, pouvoir me nourrir des échanges durant les sessions, et reproduire éventuellement ce type de format auprès de nos propres parties prenantes.

  • Charleyne Terry
    Responsable commerciale chez Veolia Eau France, Île-de-France

    Je suis cheffe de projet et commerciale expérimentée en déploiement de solutions durables. J'ai un parcours international, étant passé par la Chine et les États-Unis. Je suis spécialisée en économie circulaire et en création de communautés résilientes. Ce qui m'intéresse particulièrement dans le collectif, c'est le rassemblement des parties prenantes, de travailler ensemble pour trouver des actions concrètes. Sur le moyen et le plus long terme, j'espère qu'il y aura un suivi après les rendez-vous du dispositif.

  • Claudia Thévenet
    Chargée d'affaires chez Veolia Recyclage et Valorisation des déchets (RVD) Île-de-France

    Ingénieure et commerciale, j'ai démarré ma carrière à Aubervilliers en support aux responsables grands comptes, puis je suis partie chez Veolia Mexique. Finalement je suis revenue en France très enrichie de cette expérience. Je trouve que "+1" est une belle initiative de dialogue et de construction de plans d'action concrets vers une transition écologique urgente à mes yeux. Je suis sûre que les 3 sessions vont être très riches et que nous allons dégager des pistes d'actions. Mais ce que je souhaiterais est un réel suivi par la suite de ce plan d'action avec une mesure des résultats.

  • Thierry Witkowicz
    SVP Smart and Resilience solutions chez Veolia Corporate

    J'ai démarré ma carrière dans l'eau chez Degrémont au Brésil (2 ans), puis chez Veolia en Chine (10 ans), et enfin en France (9 ans). Depuis 2014, je travaille au siège de Veolia sur les sujets de résilience et en support des équipes de développement commercial sur la France, le UK et l'Irlande. J'ai choisi de rejoindre le collectif "+1" parce que les défis de demain nous obligent à aller vite, ce que nous pourrons faire si nous travaillons ensemble. Grâce à nos ateliers, j'espère que nous aboutirons à un plan d'action partagé apportant ainsi notre brique à l'édifice de la transformation écologique.

  • Abdelkhaliq Zenati
    Responsable d'exploitation chez Veolia SARP Île-de-France

    J'ai commencé ma carrière par une alternance au campus Veolia à Jouy. J'ai aujourd'hui 16 ans d'ancienneté dans le Groupe. J'ai rejoint le collectif pour proposer un point de vue d'exploitant quant à nos activités, avec des retours émanant du terrain. Pour moi, les sessions sont le moyen de s'enrichir mutuellement et d'apprendre, à travers des idées nouvelles et une réflexion commune.

CLIENTS

La catégorie Clients comprend des représentants de collectivités, d'entreprises industrielles ainsi que du secteur tertiaire. Cette catégorie d'acteurs a été sollicitée selon des critères de représentativité des activités du Groupe en France. En effet, le contexte sanitaire, et le souhait de mener les sessions de "+1" en présentiel, a mené à restreindre volontairement le périmètre du dispositif à la France, voire l’Ile-de-France.

  • Sandrine Bouttier-Stref
    VP, Global Head of Corporate Social Responsibility and Societal Impact chez Sanofi
  • Frédérique Colas
    Première adjointe à la mairie de Joigny et conseillère départementale

    Assistante sociale de formation, je suis adjointe à Joigny et conseillère départementale. J'ai également été vice-présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté de 2015 à 2021, en charge des questions de transition écologique et énergétique. Je me suis engagée dans le collectif "+1" pour construire et réfléchir collectivement aux enjeux de demain. Préparer l'avenir, c'est tout le sens que je donne à mon engagement. Les transitions doivent se faire avec tous, et ce collectif en est une page.

  • Jean-Jacques De Peretti
    Maire de Sarlat-la-Canéda
  • Jean-Louis Durand
    Président de la communauté de commune Plaines et Monts de France
  • Gérard Eude
    VP chargé du développement économique, de l'enseignement supérieur et de la recherche
  • Emmanuelle Fournier
    Responsable de lancement d’exploitation au sein des Jardins d'Arcadie Exploitation

    J'ai suivi un parcours atypique car autodidacte, principalement dans le suivi de travaux, l'aide aux lancements opérationnels, et la gestion immobilière. J'ai choisi de participer aux sessions "+1" pour compléter et alimenter notre démarche RSE mise en œuvre depuis janvier 2020. J'espère ainsi apprendre et comprendre les démarches et les actions mises en place par les entreprises participantes, que cela soit aujourd'hui ou dans le futur.

  • Jean-Marie Guerin
    Directeur Coordination Insdutrielle
  • David Kimelfeld
    Dirigeant de Kimelfeld Conseil

    J'ai une formation d'infirmier avant d'être un créateur d'entreprise. J'ai également été maire du 4e arrondissement de Lyon, et président de la métropole de Lyon. J'ai été convaincu par les sujets abordés lors des sessions +1, mais également par la méthode très séduisante. J'attends ainsi un partage, une confrontation positive de parcours et d'expériences variées au service de la production d'idées et de propositions, fruits de l'intelligence collective.

  • Marion Pedeutour-Gadras
    Responsable RSE pour la division des Produits Professionnels & leader de "Salons our le futur"
  • Johan Pivron
    Directeur Immobilier d'Entreprises, Grands Projets et Innovation chez Bouygues Immobilier
  • Pauline Plewa Delplanque
    Coordinatrice QSE chez Razel-Bec
  • Pierre-Emmanuel Reymund
    Responsable de la mission "prospective, partenariats, innovation territoriales", Toulouse métropole
  • Caroline Siguret
    Chef de projet Zéro déchet chez Leroy Merlin France

    Dans mes précédentes expériences, j'ai été responsable de la mise en place d'une stratégie de gestion responsable des déchets. Je suis également engagée pour mon territoire (collectivités et ONG). Je me suis engagée au sein du collectif pour les rencontres, l'inspiration, et l'ébauche de trajectoires ambitieuses mais réalistes qui rassemblent les parties prenantes d'un territoire. Lors des sessions, j'espère échanger, apprendre, et faire bouger le système pour un monde meilleur.

  • Pierre Tebaldini
    Directeur de cabinet au sein de la Communauté d'agglomération de Marne et Gondoire

    L'agglomération de Marne et Gondoire porte des projets importants dans le domaine de la transition environnementale. Nous avons d'ailleurs été retenus par l'Ademe pour travailler sur ce sujet dans le cadre de la résilience. Au sein du collectif "+1", je compte échanger et apporter une vision de l'environnement plus réelle et moins dogmatique. J'espère créer des opportunités pour répondre aux enjeux de demain et porter ensemble une vision industrielle, technologique et scientifique de la transition écologique.

  • Zeglil Zinou
    Chargé de mission industrie et artisanat au sein de l'Agence de l'eau Seine-Normandie

    J'ai une expérience de 5 ans dans la mise en œuvre, l’animation et la coordination de la politique de l’agence de l’eau Seine-Normandie dans le domaine des aides financières aux acteurs économiques. Une des missions de l’agence de l’eau Seine-Normandie est d’accompagner les acteurs économiques dans leur projet d’amélioration de leur gestion de l’eau.  Ma participation à ce groupe permettra de promouvoir les aides financières accordées aux acteurs économiques. J'espère ainsi sensibiliser les acteurs économiques aux problématiques de la gestion et de la qualité des eaux.

ACTIONNAIRES

La catégorie Actionnaires comprend des représentants de l'actionnariat du Groupe Veolia tels que des actionnaires individuels, des gestionnaires d'actifs, des porteurs salariés ou encore des investisseurs institutionnels, bien que les contraintes sanitaires et géographiques n'en permettent pas une représentativité exhaustive. Plus précisément, cette catégorie de parties prenantes intégre des acteurs du monde économique et financier tels que des fonds d'investissements, des institutions et associations, des investisseurs responsables ainsi qu'une banque.

  • Antonin Cobolet
    Chargé de Relations Grands Comptes chez BPI France

    Durant tout mon parcours, j'ai principalement œuvré à la facilitation des collaborations entre start-up et grands groupes. Je nourris un vif intérêt pour les sujets de transition environnementale, et je suis d'ailleurs impliqué dans la mise en place de partenariats dans ce domaine. Avec le collectif "+1", j'espère participer à une dynamique de réflexion, et nouer des relations pour travailler sur des actions concrètes, au service de cette transformation écologique.

  • Zoé Constantin
    Directrice d’investissement chez Impact Partners

    J'ai exercé plusieurs postes en conseil en fusion/acquisition en Autriche, puis en France. J'ai ainsi géré des investissements en Private equity avec un impact social en Europe, des projets avec une caractéristique écologique, et des projets dans la santé. J'ai rejoint le collectif pour contribuer à la prise de conscience et à l’élaboration de solutions au service de la transformation écologique.

  • Stéphane Dubuis
    Directeur général de Collecticity

    Après avoir été secrétaire général de groupes mutualistes, je suis dirigeant de Collecticity, première plateforme de financement participatif du secteur public et des projets de territoires et de transitions via le financement d'investisseurs institutionnels et de citoyens. Je crois à la force du collectif et à la nécessité d'agir en commun pour répondre aux enjeux de la transformation écologique. Avec le collectif, j'espère que nous allons aboutir à un prototype de démarche permettant à tous les acteurs d'apporter des réponses très concrètes. 

  • Jean-Baptiste Duchateau
    Ancien Directeur droit des sociétés, droit boursier chez Veolia
  • Hadrien Gaudin-Hamama
    Analyste ESG chez Mirova
  • Philippe Hermann
    Senior VP Sustainable Finance au sein de la direction financière du groupe Veolia

    Pendant 7 ans, j'ai été directeur du support à la performance opérationnelle et environnementale au sein du groupe Veolia. Depuis 2021, je suis directeur finance durable. Comprendre le point de vue des parties prenantes est indispensable pour bâtir des approches synergiques et pour une performance vraiment durable. Ce que j'attends des sessions : réfléchir collectivement de façon ouverte à de nouveaux modèles conjuguant écologie et durabilité, sur toutes les dimensions de l'entreprise et de ses parties prenantes.

  • Anne-Claire Imperiale
    Co-responsable de l'Investissement Socialement Responsable chez Sycomore AM

    Ingénieure en risques industriels et impacts sur l'environnement, j'ai travaillé 8 ans en audit et conseil en développement durable, avant de rejoindre, depuis 4 ans, l'équipe de gestion de Sycomore AM. Nous avons la conviction que la prise en compte de l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise dans sa création de valeur est vectrice de performance durable. Un tel dispositif de concertation est innovant, et pourtant essentiel. Je suis ravie de participer à une approche participative innovante, et sans aucun doute inspirante pour toute entreprise à mission comme tout autre acteur de la société.

  • Bénédicte Katlama
    Membre du Comité Consultatif d'actionnaires

    Je suis retraitée de la banque, et membre du comité consultatif d'actionnaires du groupe Veolia. La transition écologique est un sujet qui me motive fortement. Au sein du collectif "+1", j'espère donc pouvoir contribuer à la réflexion et aux propositions d'actions concrètes dans ce domaine.

  • Marie Marchais
    Responsable plateforme d'engagement au sein du Forum pour l'Investissement Responsable

    J'ai démarré mon expérience professionnelle chez Ardian (investisseur en Private Equity et Infrastructures), puis j'ai travaillé chez Novethic (média spécialisé dans l'ISR et la RSE), à l'ERAFP (investisseur institutionnel), et enfin au Forum pour l'Investissement Responsable depuis le mois d'avril 2021. Je pense que la réflexion collective avec des représentants de multiples parties prenantes peut donner lieu à des idées intéressantes et innovantes, fruits du consensus. J'espère ainsi que ces échanges donneront lieu à des solutions opérationnelles et lisibles.

  • Stéphane Marchand
    Délégué général au sein de l'Institut du capitalisme responsable

    Je suis journaliste, et j'ai à cœur de garder un lien étroit avec le monde de l'entreprise. Les travaux de l'Institut du capitalisme responsable et du collectif "+1" sont très proches. Je compte ainsi sur les sessions "+1" pour questionner les grands problèmes écologiques de manière positive, efficace et chiffrée.

  • Nicole Sablong
    Professeur agrégé d'économie gestion, à la retraite

    J'ai effectué des études de droit, puis j'ai enseigné en DECF et en classes prépa à HEC. Je suis également auteur d'ouvrages à l'adresse du secondaire et du supérieur sur la gestion des entreprises. En tant que membre du Comité des actionnaires de Veolia, je m'investis fortement dans les questions environnementales, en phase avec la stratégie du Groupe. Avec "+1", j'aimerais voir la nature du dispositif, et échanger avec les autres invités de ce colloque.

SOCIETE

La catégorie Société comprend des acteurs des territoires qui contribuent à la dynamique économique des territoires mais également à la cohésion sociale, à la mobilisation citoyenne et à la réflexion sur les grands enjeux sociétaux et écologiques de ces territoires. Cette catégorie de parties prenantes se compose ainsi par exemple d'entrepreneur(e)s, d'acteurs académiques et économiques, d'un tiers-lieux, d'associations locales et nationales, de Think ou Action Tanks et d'une fondation.

  • Kevin André
    Fondateur de Kawaa
  • Emmanuelle Aoustin
    Présidente-Directrice générale chez Regenerative Alliance
  • Matthieu Auzanneau
    Directeur du Shift Project

    Je suis un ancien journaliste, et je dirige actuellement le Shift Project, un think tank qui œuvre en faveur d'une économie libérée de la contrainte carbone. Veolia est d'ailleurs membre du Shift Project. J'espère que nos échanges lors des sessions avec le collectif "+1" vont me permettre de mieux comprendre la vision de Veolia et de ses parties prenantes vis-à-vis des enjeux liés à la transition écologique.

  • Jacques Berger
    Directeur d'Action Tank Entreprise & Pauvreté

    Après une formation à HEC (1990), j'ai travaillé chez Braxton Associates puis au Boston Consulting Group pendant 5-6 ans. J'ai créé une entreprise et, depuis 10 ans, je me consacre au développement d'un incubateur dans l'économie sociale. Je suis très intéressé par les modalités de mise en œuvre du dispositif "+1" et par le fait d'écouter d'autres points de vue sur la problématique écologique. Je suis également très curieux de voir ce qui ressortira de ce type de démarche, appelée à se multiplier pour faire face de manière collective à des problématiques très complexes.

  • Célia Blauel
    Maire-adjointe de Paris chargée de la prospective Paris 2030 et de la résilience à la Mairie de Paris
  • Irène Colonna D'Istria
    Programs and partnerships developer chez Makesense
  • Marie De Penanros
    Directrice transformation, qualité et RSE chez ALD Automotive France

    J'ai été Revenue Manager puis responsable de l'excellence opérationnelle et PMO dans différentes entreprises pendant 10 ans. Je suis désormais responsable de la transformation, de la qualité et de la RSE au sein d'ALD Automotive. Ce qui m'a convaincue de participer au collectif "+1", c'est avant tout la volonté de réfléchir en commun à l'impact positif potentiel des entreprises dans la construction d'un avenir durable. Ensemble, j'attends que l'on parvienne à définir des actions concrètes communes et applicables.

  • Claire Dufour
    Responsable Développement - Transition écologique au sein du Groupe SOS
  • William Elland-Goldsmith
    Directeur général du Mouvement UP

    Après 2 ans passés au sein du think tank Terra Nova, j'ai rejoint en 2012 le Groupe SOS, premier acteur de l'économie sociale et solidaire en France et en Europe. Depuis 2018, je dirige le média Mouvement UP, engagé dans la transition socio-écologique. La transition socio-écologique ne doit pas être un débat d'experts. Chacun, à la hauteur de ses moyens, doit pouvoir y contribuer. C'est l'objectif que nous avons chez Mouvement UP, et qui me semble être partagé avec le collectif "+1".

  • Laëtita G.
    Membre de l'association Les Amis REcycleurs

    J'ai grandi dans les années 1980 dans le Var, au contact de la nature et de la mer, et j'ai toujours eu une conscience écologique forte. Beaucoup de gens se sentent culpabilisés par le discours écologique, et ils affirment alors que seuls les gouvernements et les grandes entreprises peuvent agir. Je réponds alors que nous ne sommes pas le problème, mais une partie de la solution. Je retrouve cette idée dans la démarche du collectif. Lors des sessions, j'espère mettre en confrontation mes idées – peut-être naïves – avec la réalité des enjeux et des moyens des différentes parties prenantes.

  • Nathalie Jaoui
    Présidente du groupe Crit

    Crit est une entreprise familiale créée en 1962 que j'ai intégrée après des études d'économie et d'économétrie, tout d'abord à la finance, puis à la fonction de Présidente du pôle travail temporaire en 2000. Le sujet de la RSE est un essentiel, d'où mon acceptation d'être force de proposition et d'échanger avec différentes parties avec le collectif "+1". J'espère que nous allons ainsi contribuer à lancer des actions concrètes.

  • Alexandre Jost
    Fondateur de la Fabrique Spinoza

    Ingénieur en génie industriel, j'ai également été consultant en stratégie, cadre dirigeant du Groupe SOS, et enfin aujourd'hui fondateur de la Fabrique Spinoza, le mouvement du bonheur citoyen. J'ai accepté de participer au collectif pour enrichir le débat, proposer des solutions concrètes ainsi que des changements de regards positifs sur la transformation écologique. Cela va nous permettre de croiser les idées, d'innover. À titre personnel, j'espère m'enrichir, partager les savoirs de la Fabrique Spinoza, influencer et augmenter l'impact des idées innovantes.

  • Marine Kerdaffrec
    Designer junior chez Humaniteam

    "Lectrice d'Usbek & Rica" : Je suis diplômée d'une école de design industriel, et j'ai participé à des projets de design autour de l'économie circulaire et des Sustainable Development Goals. Je suis particulièrement intéressée par l'opportunité de travailler sur les questions d'écologie et de développement durable avec des personnes venant d'autres milieux professionnels. Ce que j'attends des sessions : améliorer ma compréhension de certains enjeux grâce à l'expertise et l'expérience des autres participants, comprendre comment une démarche de création collaborative peut être fructueuse.

  • Amandine Lepoutre
    Présidente de Thinkers&Doers

    Je suis fondatrice d’un think tank engagé pour la transition juste. Il réunit les penseurs et des acteurs internationaux sur les sujets écologiques et sociaux (entreprises, institutions, associations, chercheurs, artistes). Je me suis engagée avec le collectif "+1" pour participer à une réflexion et à une action collectives. Le travail en groupe, les sources d'inspiration et les actions m'ont ainsi convaincue de participer à cette initiative.

  • Jean-Christophe Levassor
    Directeur de La Condition Publique
  • David Menasce
    Directeur général de Archipel&Co

    Depuis une vingtaine d’années, j’accompagne entreprises, associations et collectivités dans la conception et la mise en œuvre de stratégies d’innovation sociale. La transition juste exige un travail en commun de nombreux acteurs. Par conséquent, la mise en réseaux et en actions de ces parties prenantes à travers l'initiative "+1" me semble bienvenue. Cela permettra à la fois de partager des problématiques communes et d'imaginer des solutions et des expérimentations concrètes ensemble.

  • Caroline Neyron
    Directrice générale d'Impact France
  • Matthieu Paillot
    Président-fondateur de Kisaco

    "Lecteur d'Usbek & Rica" : Après 22 ans dans le secteur de l'énergie, j'ai fondé Kisaco, start-up greentech qui promeut une production, une distribution et une consommation responsables. Nous sommes co-responsables face à ces enjeux qui portent sur l'individu, la société et la planète. Face à la co-responsabilité, la seule réponse est le co-engagement, notamment avec "+1" ! Pragmatique, je vois le dispositif +1 comme une opportunité de nourrir ma propre réflexion. C'est aussi un moyen d'identifier des acteurs engagés avec qui mettre en œuvre des solutions concrètes.

  • Nils Pedersen
    Délégué général chez Global Compact France

    J'ai un parcours axé à la fois sur la société civile (des engagements associatifs forts avec La Fonda), mais aussi tourné vers l'entreprise et des enjeux de terrain.  Le dialogue, l'échange et le partage sont au cœur de nos métiers. Le "monde d'après" ne peut se construire que sur la base de l'intelligence collective, et c'est la raison même de mon engagement au sein de ce collectif. Ce que j'espère apprendre et découvrir lors des différentes sessions : échanger les points de vue et comprendre les attentes de chacun.

PLANETE

La catégorie Planète comprend des acteurs liés par leurs thématiques de travail ou de recherche aux grands enjeux environnementaux actuels comme à venir ainsi que d'acteurs de la mobilisation et de l'engagement de la société plus largement sur ces questions. Cette catégorie de parties prenantes est ainsi réprésentée par des instutions nationales et internationales, des experts du développement durable, des jeunes engagés, des associations et des fondations.

  • Stéphanie Barrault
    Chef Département Communication, Informatique et Développement Durable chez Citepa

    De formation scientifique, j’ai travaillé durant plus de 15 ans sur les questions d’émissions des gaz à effet de serre dans les secteurs du froid et de la climatisation. Au Citepa, j’ai notamment la responsabilité du département communication et développement durable, où je dois accompagner la direction dans le développement de la politique RSE de l’association. Je trouve la démarche de +1 originale et intéressante. Je suis convaincue que la diversité des origines des membres et le brainstorming forment une bonne approche pour trouver de nouvelles idées que j’espère pouvoir appliquer dans le cadre de l’amélioration de la politique développement durable de mon association. 

  • Grégoire Cazcarra
    Auteur et dirigeant associatif

    Passé par Sciences Po, l'ENS Ulm et l'ESCP, je préside le mouvement Les Engagés !, que j'ai fondé en 2017, et je suis plus récemment devenu co-fondateur de l'ONG A Voté. Je suis également l'auteur d'un essai, Génération engagée, paru en mai 2021 aux Editions VA. J'ai rejoint le collectif pour interagir avec des professionnels qui pensent au quotidien la transition écologique, et pour faire entendre les aspirations de ma génération. J'espère ainsi que l'on pourra construire des synergies entre une large diversité d'acteurs, et faire émerger des solutions concrètes et opérationnelles vers un horizon commun plus durable et résilient.

  • Benoît Galaup
    Responsable du pôle Biodiversité, Ressources et Numérique au sein d'Entreprises pour l'Environnement (EpE)

    Titulaire d'un diplôme d'Ingénieur et EU MSc Agroécologie, j'ai de l'expérience en finance durable, gestion de projets environnementaux, conseil en développement durable, en recherche agronomique et agriculture. EpE est une association de grandes entreprises qui cherchent à poursuivre un développement économique compatible avec les limites de la planète et socialement accepté. Nous souhaitons nous associer à un maximum de démarches pour accélérer la transition écologique, notamment avec le collectif "+1", qui doit nous permettre de construire une vision partagée et inclusive de ce sujet. 

  • Flora Ghebali
    CEO de l'agence Coalitions

    J'ai occupé des fonctions politiques, puis dans l'économie sociale et solidaire, avant de créer ma structure Coalitions, qui accompagne les acteurs économiques dans leurs parcours de transition. Je trouve toujours intéressant de participer à des ateliers d'intelligence collective sur les questions de transition, et c'est pourquoi j'ai accepté de rejoindre le collectif "+1". J'espère y entendre les différents avis, et voir ensuite la capacité de Veolia comme d'autres acteurs de la société à mettre en œuvre nos projets.

  • Géraud Guibert
    Président de La Fabrique écologique
  • Anne Le Corre
    Cofondatrice de Printemps écologique

    Anciennement consultante auprès d'organisations publiques et privées, j'ai cofondé Printemps écologique. Je me suis engagée au sein du collectif "+1" parce que les enjeux de communication et de co-construction sont clés sur les questions de transition écologique et sociale. La raison d'être de ce collectif est alignée avec la raison d'être du Printemps écologique. J'espère que les sessions vont apporter des échanges constructifs, et des idées menant à des leviers qui seront par la suite actionnés.

  • Emmanuelle Ledoux
    Directrice générale de l'Institut national de l'économie circulaire

    Je suis engagée depuis longtemps sur les enjeux environnementaux, dans les secteurs privés comme publics. J'ai voulu participer au collectif "+1" pour faire la promotion de l'économie circulaire plus particulièrement. Des sessions, j'attends un diagnostic clair et l'élaboration de propositions partagées.

  • Xavier Leplaive
    Administrateur principal à l'OCDE

    Sociologue de formation, je conseille les gouvernements sur les politiques environnementales. Je suis également passionné par la réforme des politiques publiques (environnement) ainsi que des nouveaux modes de gestion et de gouvernance des entreprises. J’ai choisi de rejoindre le collectif parce que les initiatives de Veolia dans ces deux domaines (environnement et gouvernance) sont passionnantes. Je suis ravi de pouvoir y contribuer. Selon moi, le dispositif peut aider à challenger ce qui semble acquis. Il peut combiner une forme de radicalité, tout en étant pragmatique.

  • Perrine Meunier
    Responsable projets stratégiques et Fondatrice de l'association Le filon

    Après un Master en management, j'ai créé il y a 5 ans le Filon, une association engagée avec les femmes sans abri. J'y travaille aujourd'hui à temps partiel, pour avoir le temps de me former et de m'ouvrir à d'autres projets.J'ai choisi de participer au collectif pour continuer à m'informer sur les enjeux du changement climatique, et pour me mettre dans une dynamique positive de co-construction avec des personnes diverses. J'espère en sortir plus informée et avec du concret. Je crois beaucoup à l'engagement, et je souhaite que chacun puisse s'engager ensuite dans des actions concrètes.

  • Alexandre Rambaud
    Maître de conférences à AgroParisTech et co-responsable de la chaire Comptabilité écologique
  • Amélie Rouvin
    Eco-entrepreneure & fondatrice d'EChOSOPHIA

    Précédemment responsable économie circulaire et environnement à la direction du développement durable du groupe Veolia, je suis intéressée de rejoindre cette initiative "+1" car elle réunit différentes parties prenantes autour de la réflexion sur la transformation écologique, sociale et sociétale. Durant les sessions, j'espère participer à des échanges enrichissants pour tous, rencontrer les participants d'horizons variés, et co-créer ensemble un livrable utile pour la société.

  • Romain Troublé
    Directeur général de la Fondation Tara

    Je suis diplômé d'un master 2 en biologie moléculaire, de HEC et Telecom Paris. Je suis également marin en équipe de France (Coupe de l'America) et directeur de la Fondation Tara depuis 2009. Par ailleurs, je préside l'association Plateforme Océan & Climat depuis 2017. J'ai rejoint le collectif "+1" parce que je reste convaincu que le dialogue multi-secteur est au cœur des transitions à inventer et à déployer cette prochaine décennie.

  • Anne-Laure Van der Wielen
    General Secretary, 2030

    Après 7 ans dans la coopération du développement, je me suis engagée dans la transformation des entreprises vers plus de durabilité. Aujourd’hui, j’ai choisi de participer à l’initiative +1 parce que le processus multi-parties prenantes me semble clé. Je suis également curieuse de voir la méthodologie utilisée. J’espère ainsi que l’on pourra avoir une réelle transparence dans les apprentissages vis-à-vis du dispositif et un regard critique pour faire évoluer la méthode.