PARIS 19.24€ (-0.21%)

Œuvrer pour l'avenir

...FUTUR...

Une vision prospective éclairée par des instances autonomes
qui analysent et anticipent les grandes mutations du monde

L’Institut Veolia, des regards croisés pour éclairer le futur

L’Institut Veolia est une plate-forme de prospective environnementale et sociétale au service du Groupe. 

Espace autonome de réflexion collective et de débats, l’Institut mobilise un vaste réseau formé d’experts intellectuels ou scientifiques, d’ONG, d’organisations internationales, d’universités ou d’organismes de recherche dans le monde entier.

 

Parmi les sujets traités par l’Institut ces dernières années :

  • agriculture urbaine : avec 80 % de la nourriture qui sera consommée en ville en 2050, comment nourrir les populations urbaines ?
  • réinventer les plastiques : comment accélérer la transition vers l’économie circulaire du plastique, alors que cette matière continue de s’accumuler et de polluer la nature, notamment les océans ?
  • villes résilientes : face aux catastrophes naturelles, aux crises sanitaires, au déclin industriel ou au chômage, quels sont les leviers des villes pour poursuivre leur développement ?
  • IA et robotique dans la ville : l’intelligence artificielle va-t-elle accélérer l’avènement de villes intelligentes qui bénéficieront au plus grand nombre ?

Des « amis critiques » pour réagir, conseiller, aider à garder le cap

Le comité Critical Friends regroupe des personnalités issues des mondes associatif, institutionnel et académique, experts des problématiques sociales et environnementales. 

Il s’est renforcé en 2019 avec l’arrivée de deux partenaires de Veolia (client, fournisseur) et d’un membre d’une ONG de plaidoyer des jeunes générations pour le climat, afin d’intégrer d’autres points de vue.

3 questions à Frédéric Rodriguez, Président de Greenflex et membre des Critical Friends :

En tant que fournisseur, comment percevez-vous l’intégration des parties prenantes au sein de la raison d'être de Veolia ?

J’ai observé une volonté de repenser les frontières de l’entreprise avec ses parties prenantes. Le directeur des achats nous a présenté la façon dont Veolia intègre la notion d’usage et de coûts complets dans le choix des équipements, pour en diminuer l’impact sur l’environnement.

L’entreprise renforce son niveau de transparence ainsi que son ambition de collaborer et d’embarquer l’intégralité des parties prenantes.

Que vous apporte le fait de participer au comité Critical Friends ?

En étant « de l’autre côté », on se rend compte que ce dialogue avec les parties prenantes n’est pas évident. Il est difficile de toutes les satisfaire en même temps : elles ont leur vision, et ne considèrent pas forcément l’ensemble des aspects sociaux, économiques...

À travers ce tableau de bord et ses indicateurs, c’est un parcours qui se met en place. Pour moi, l’impact ultime sera effectif le jour où la performance extra-financière sera autant valorisée par les marchés que la performance financière.

Que retenez-vous des travaux du comité des Critical Friends ?

J’ai rejoint le comité il y a un an et j’ai participé aux travaux sur la raison d’être en cours : les échanges ont été techniques et complexes !

Au-delà de la démarche pour proposer des indicateurs ambitieux et mesurables, je retiens la volonté d’aller plus loin et plus vite.

Ce travail sert directement le positionnement stratégique de Veolia : l’entreprise ne cherche pas seulement à réduire son impact, mais à aller là où elle est le plus utile, en cohérence avec sa mission de « Ressourcer le monde ».

...Environnement...

Répondre à l'enjeu du changement climatique par une feuille de route optimiste et pragmatique

Pour Veolia, « préparer le futur » consiste notamment à explorer de manière à la fois optimiste et réaliste ce qu’il est possible de faire pour contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique. Cette approche se veut basée sur des faits concrets et des solutions éprouvées, qui montrent que l’on peut décarboner des pans entiers de l’économie et avoir un impact considérable sur la réduction des gaz à effet de serre (GES).

Des solutions concrètes pour accompagner la transition climatique

Substituer la production de chaleur à base de charbon par des énergies moins émettrices

Pour Veolia, « préparer le futur » consiste notamment à explorer de manière à la fois optimiste et réaliste ce qu’il est possible de faire pour contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique. Cette approche se veut basée sur des faits concrets et des solutions éprouvées, qui montrent que l’on peut décarboner des pans entiers de l’économie et avoir un impact considérable sur la réduction des gaz à effet de serre (GES).

Capter et valoriser le biogaz issu du stockage des déchets

Veolia déploie partout dans le monde son expertise d’exploitation de centres de déchets pour générer du méthane, pouvant être soit vendu, soit valorisé en production de chaleur ou d’électricité. Cette activité connaît une croissance particulièrement forte en Amérique latine, confortée par l’acquisition de Grupo Sala en Colombie en 2018 – et la progression du chiffre d’affaires du Groupe en Amérique latine de près de 30% au premier trimestre 2019.

Transformer les déchets en ressources

Au Maroc, Veolia permet à l'usine Renault de Tanger de couvrir 100% de ses besoins thermiques.

Lire aussi : Cette usine Renault carbure aux grignons d’olives !
 

Aider les villes et les industries à s’adapter à la nouvelle donne climatique

Face au phénomène des îlots de chaleur urbains, Veolia développe via sa filiale 2EI des solutions spécifiques. Ces solutions, testées notamment à Lyon, à Nice, à Toulouse ou à Milan.

Aux États-Unis, 2EI Veolia a accompagné le Milwaukee Metropolitan Sewerage District (MMSD) dans sa stratégie régionale de résilience, sur les volets risques et stratégie de territoire.

 

À Durban, en Afrique du Sud, afin de limiter le stress hydrique, Veolia recycle 98% des eaux usées pour alimenter les procédés de production des industriels locaux.

Lire aussi : 

À Durban, les industries tournent à l’eau recyclée
Quand l’industrie carbure aux eaux usées

Au Danemark, le Groupe a développé, en collaboration avec l’Institut national météorologique, un système de gestion et de pilotage en temps réel des installations d’assainissement afin de se prémunir contre les inondations.

Lire aussi : 

Ville de Copenhague, Danemark - Adaptation aux changements climatiques : Protection contre les inondations
Copenhague, une ville qui résiste aux inondations

Et demain ? Les métiers de Veolia et le potentiel d’évitement des émissions de GES

DEUX QUESTIONS À PATRICK LABAT, DIRECTEUR DE LA ZONE EUROPE DU NORD ET SPONSOR DE L’ENGAGEMENT CLIMAT DE VEOLIA

Quelle stratégie climat pour Veolia dans les prochaines années ?

Depuis 20 ans, Veolia est engagé dans la réduction de ses émissions de GES et celles de ses clients. En 2019, l’initiative Science-Based Targets a validé notre engagement sur une trajectoire conforme à l’accord de Paris, autour de trois axes :
• substituer la production de chaleur, à base de charbon, pour les réseaux de chaleur urbains que nous gérons par des combustibles moins émetteurs ;
• mieux capter et valoriser le biogaz issu des centres de stockage des déchets ;
• favoriser l’achat d’électricité moins carbonée. Ce travail a également permis l’émergence d’une véritable communauté climat au sein du Groupe, regroupant les directions développement durable, métier, stratégie et finances

Comment la raison d’être renforce-t-elle la prise en compte de ces enjeux ?

La raison d’être de Veolia place l’amélioration de notre empreinte environnementale et de celle de nos clients au cœur de notre modèle économique. Nous travaillons sur la prise en compte de scénarios énergie-climat sur notre chaîne de valeur et les différents futurs possibles : d’une hausse des températures limitée à 1,5 °C, à des scénarios plus extrêmes. Nous accompagnons le développement des territoires dans la logique d’une transition bas carbone en proposant des solutions qui permettent d’éviter des émissions. Nous contribuons ainsi pleinement à la stratégie neutralité carbone des territoires et aidons nos clients en matière de résilience aux stress et aux chocs.