PARIS 26.15€ (+0.77%)

Réseau de chaleur Blagnac - France

energy

Boucles locales d'énergie

L’enjeu


Les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de plus de 20 000 habitants ont l'obligation d'intégrer dans leur stratégie le respect du PCAET (Plan climat-air-énergie territorial). Dans ce cadre, l'enjeu de Toulouse Métropole est de pérenniser la ressource géothermique, propre et naturelle, qui existait, de développer le réseau de chaleur pour les nouveaux usagers et d’optimiser la part d’énergie renouvelable utilisée. A l'origine, le réseau, créé en 1976, s'étalait sur 4 km de long et était alimenté par le puits géothermique du Ritouret grâce à une nappe se situant à 1 580 mètres de profondeur et contenant une eau à 58 °C. 2 200 équivalents-logements étaient alors concernés.

 

L'objectif client

Toulouse Métropole a lancé un appel d’offres en 2017 pour développer, gérer et optimiser le réseau de chaleur urbain de Blagnac, avec un taux de couverture d’énergie renouvelable supérieur à 50 %, et le raccorder à l’aéroport de Toulouse-Blagnac, à un prix compétitif.

 

La solution Veolia


Veolia s’est engagé à optimiser l’utilisation du forage géothermique profond du quartier du Ritouret avec une extension du réseau de 2 km et le raccordement de nouveaux abonnés à celui-ci, comme l’aéroport de Toulouse-Blagnac, gros consommateur de chauffage, remettre en service un second puits géothermique profond pour alimenter un centre nautique (piscine des Ramiers) à 85 % par la géothermie, construire une chaufferie biomasse de 1,7 mégawatt, et garantit ainsi une énergie distribuée composée à 74 % d'énergie renouvelable sur le périmètre.

 

Innovation

Des automates communicants ont été installés sur les différentes infrastructures pour transmettre des informations aux centres de supervision Hubgrade de Veolia, comme les températures ou la consommation en temps réel. Les clients peuvent ainsi être conseillés sur la gestion de leur consommation et les installations peuvent être pilotées et surveillées à distance.

A terme, l’énergie livrée ne contiendra que 52 g de CO2 (contre 81 g auparavant) par mégawattheure livré

3 600 tonnes d’émissions carbone évitées chaque année, soit l’équivalent du rejet en CO2 de 1 800 voitures

Un tarif proposé en moyenne 20 % moins cher pour les usagers

 

Les bénéfices client


Performance environnementale

 L’énergie verte produite a permis de diminuer les émissions de CO2 de 35 %.

 La part des énergies renouvelables de Toulouse Métropole est passée de 67 % à 74 %.

 

Performance économique

• Le coût de chaleur pour les usagers est réduit et stabilisé : si une facture par logement est autour de 500 euros par an, l’offre de Veolia permettra de réaliser des économies de 100 euros chaque année.

 

Performance sociétale

• Cette offre permet de garantir le confort des habitants et de réduire la précarité énergétique tout en valorisant le patrimoine immobilier.

Type de contrat : délégation de service public, concession

Début du contrat : 1er octobre 2017

Durée du contrat : 20 ans, soit jusqu’au 30 septembre 2037

Périmètre : centre-ville, aéroport Toulouse-Blagnac, quartier du Ritouret, piscine des Ramiers, résidence Bélisaire, gymnase et collège Guillaumet et logements collectifs du quartier des Cèdres

Nombre d'habitants concernés : 2 500 équivalents-logements

Secteur d’activité : municipal


Expertise

Production d’énergie par géothermie et biomasse 

Planète

L'aéroport de Toulouse-Blagnac participe au projet DEMETER, à l'initiative de la Métropole et réunissant une trentaine d’acteurs de l'aéroportuaire, visant à réduire son impact écologique. Le contrat avec Veolia lui permet ainsi d’alimenter ses principales chaudières avec une énergie issue à 74 % d’énergies renouvelables (géothermie et chaudière bois) et de contribuer à la réussite de ce projet.

People

Veolia intègre des apprentis à hauteur de 300 heures d’emploi sur la durée du contrat.