PARIS 17.60€ (-0.62%)

Châlons-en-Champagne, France. S’inspirer de la nature pour gérer les risques naturels liés à l’eau

Dans le cadre de son contrat avec la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne, Veolia a entrepris une démarche de préservation et de restauration de la biodiversité alluviale aux abords de la Marne. Le Groupe souhaite également sensibiliser les usagers à la nécessité de préserver la ressource en eau, les espèces et les milieux naturels endémiques.

La zone accélératrice de biodiversité de la station d’épuration (STEP) de Châlons-en-Champagne était initialement occupée par un boisement, puis a fait l’objet d’une forte artificialisation des sols (constructions) à partir de 1950. En 2006, avec la construction de la nouvelle station d’épuration et la destruction de l’ancienne, un espace a été libéré en bordure de la Marne. Une succession de milieux humides, propices au développement de la vie aquatique animale et végétale y a été installée, redonnant à la zone un caractère proche du milieu naturel. Le projet s’intègre écologiquement dans le fonctionnement naturel du lit majeur de la Marne.
La mise en place de cette zone humide végétalisée intermédiaire entre le rejet des eaux traitées et la rivière, présente de nombreux avantages : régulation des eaux usées et de la qualité de l’eau, développement de la biodiversité des lieux, stabilisation des berges en cas de crues ou de sécheresses ou encore enrichissement des sols.

 

Aujourd’hui, un parcours de visite de la station d’épuration permet également de sensibiliser les usagers à la biodiversité, au grand cycle de l’eau et aux gestes du quotidien (rejets domestiques d’eaux usées notamment).