Un tri des déchets innovant pour un recyclage des matières plus performant

C’est pourquoi Veolia met en œuvre des technologies innovantes dans ses Centres de Tri Haute Performance, en France notamment. À Amiens par exemple, grâce à deux procédés brevetés (le tri séquentiel auto-adaptatif - TSA2 - et le tri télé-opéré - TTO -) le tri des matières est beaucoup plus rapide et bien plus performant (2,5 fois plus de déchets triés à l’heure et +6% d’emballages ménagers valorisés sur le site d’Amiens).

Grâce à la mise au point d'un algorithme de calcul, le procédé TSA2 réalise avec une unique machine la séparation de plus de cinq matières différentes - et de plusieurs catégories de plastiques - tout en améliorant sensiblement les performances quantitatives et qualitatives de l'opération. TSA2 a anticipé les évolutions des consignes de tri relatives aux emballages ménagers. Évolutif dans sa conception, il ouvre aussi des possibilités d'application sur d'autres gisements, comme le recyclage des plastiques techniques présents dans les déchets d’équipements électroniques.

Veolia va encore plus loin en équipant en juin 2018 ce site du premier robot à intelligence artificielle d’Europe opérant sur des déchets ménagers. Ce robot-trieur “Max-AI®” effectue 3 600 gestes à l’heure contre 2 200 pour un opérateur de tri. Il est doté d’un système de vision permettant d’identifier les matières défilant sur le tapis, filmées par deux caméras. Cette information est transmise à son "cerveau" (module d’intelligence artificielle), qui donne au bras articulé la consigne d’éjecter les déchets non-fibreux. Le pôle recherche et innovation du Groupe prépare ainsi la transition vers l’industrie 4.0.

Pour en savoir plus : 

Comment trier les déchets sans les toucher ?
Interview avec Marc Brunero