PARIS 15.85€ (-1.92%)
Plastique dans océan

Le recyclage des plastiques, un enjeu environnemental majeur

Solution

 

Aujourd’hui, seulement 9 % des plastiques sont recyclés. Dominée majoritairement par la Chine, puis l’Europe et l’ALENA (Accord de Libre-Échange Nord-Américain), leur production dans le monde ne cesse d’augmenter et devrait tripler d’ici à 2050. En parallèle, les conséquences sur l’environnement, la santé humaine et la biodiversité sont importantes. Il est donc nécessaire d’agir et de proposer des solutions. C'est pourquoi, Veolia recycle 600 000 tonnes de déchets plastiques dans le monde et par an, avec une forte présence en Asie et en Europe. Son expertise dans le domaine lui permet de traiter plusieurs types de résines (comme par exemple le polyéthylène expansé (PEE) utilisé notamment dans la protection des meubles, ou bien encore le polypropylène expansé (PPE), présent dans le secteur automobile) pouvant être réutilisées par ses clients industriels.

Contact


Qui sont nos clients ? 

Les industriels et les municipalités (via la collecte sélective et les déchetteries) 

 


 

La solution Veolia

 

L’offre de recyclage des plastiques de Veolia se décompose en plusieurs étapes : 

  • La collecte et le transport des plastiques au centre de traitement
  • Le pré-tri pour séparer les plastiques, les papiers, les  cartons, les métaux, etc., pour ensuite trier les plastiques entre eux
  • Le lavage à l’eau chaude pour supprimer les impuretés
  • Le broyage pour réduire les plastiques en particules
  • La formulation pour atteindre la qualité produit et les caractéristiques techniques spécifiques attendues par le client
  • L’extrusion pour régénérer la matière

Veolia offre une alternative à la matière vierge en valorisant les déchets plastiques (production de granulés,...).

Les bénéfices pour nos clients

Apport d’une matière première secondaire moins chère mais tout aussi qualitative que la matière vierge

Réduction du besoin en pétrole

Réduction des émissions de CO2


Ils ont choisi cette solution

Allemagne

Rostock

Donner une seconde vie aux bouteilles en plastique usagées

A Rostock, Veolia contribue à la réduction des matières premières et à la protection de l’environnement, en recyclant des bouteilles en plastique usagées en nouvelles bouteilles à usage alimentaire.

Monde

Entreprise Reckitt Benckiser

Commercialiser des emballages en plastique recyclables et contenant du plastique recyclé

L’entreprise Reckitt Benckiser propose, grâce aux solutions de recyclage des plastiques de Veolia, d’utiliser plusieurs plastiques recyclés pour l’emballage de ses produits Finish Quantum Ultimate, sans teintures ou autres traitements chimiques. Cela s’inscrit dans l’objectif de l’entreprise de rendre 100 % de ses emballages recyclables et de faire en sorte qu'ils contiennent au moins 25 % de matières recyclées d'ici 2025.

Entreprise Nestlé - Asie, Afrique, Amérique latine et Europe

S’unir pour la collecte, le tri et le recyclage des déchets plastiques

Veolia et Nestlé ont annoncé en mars 2019 un partenariat pour lutter contre la pollution plastique, et, accompagner ce dernier dans son objectif d’augmenter le plastique recyclé dans la composition de ses emballages. 

Pot peinture 100% plastique PCR Wijzonol
Pays-Bas

Entreprise Koninklijke Van Wijhe Verf et sa marque Wijzonol

Fabrication d'un pot de peinture 100 % recyclé

Veolia et les entreprises Koninklijke Van Wijhe Verf, Dijkstra Plastics ont mutualisé leur expertise pour commercialiser un pot de peinture composé à 100 % de plastique PCR (Post-Consumer Recycled), un plastique qui a déjà été utilisé par les consommateurs et qui a ensuite été recyclé. Veolia transforme le matériau en granulés et Dijkstra Plastics fabrique ensuite les seaux pour Koninklijke Van Wijhe Verf et sa marque de pots de peinture Wijzonol.


Alliance to End Plastic Waste (AEPW)

Veolia est membre fondateur de l’Alliance to End Plastic Waste créée en janvier 2019 et Antoine Frérot, son PDG, en est l’un des deux vice-présidents. Le groupe s'est engagé, avec plus de 40 entreprises internationales, à verser 1.5 milliard de dollars pour aider à éliminer les déchets plastiques de l'environnement, en particulier de l'océan.

 


Un coup d'oeil pour comprendre