PARIS 22.57€ (+1.53%)

Journée Internationale des droits des femmes : Veolia lance sa première semaine pour la mixité YES WEDO

Veolia a lancé sa première semaine de la mixité YES WEDO, du 8 au 12 mars, à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes (8 mars). Sous cette bannière, le Groupe donne de la visibilité à la mixité en entreprise via son réseau interne WEDO. 80 événements sont prévus dans 25 pays, relayant le thème de la journée onusienne : "Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19". 

Lors de la conférence d’ouverture de la semaine, au siège de Veolia, Anne Le Guennec, directrice de l’activité Recyclage et valorisation des déchets (RVD) de Veolia en France, et Olivier Carlat, directeur du développement social et de la formation de Veolia, ont présenté les objectifs de mixité du Groupe. Puis Patrick Scharnitzky, expert des stéréotypes hommes-femmes et des biais inconscients, chez AlterNego, a développé son analyse de “La mixité : quels bénéfices pour tous et toutes ?”. 

 

 Veolia progresse sur la mixité chez RVD : nous avons 36% de femmes cadres et 33% au Comex. Même si nos métiers sont encore perçus comme masculins, nous sommes désormais des acteurs de la transformation écologique qui concerne tout le monde, autant les femmes que les hommes, et avec les nouvelles technologies, nos métiers se diversifient. À travers le réseau local WEDO, l'intelligence collective permet d’identifier les bénéfices pour tous de la mixité. Ce réseau permet aussi de parler entre femmes pour déjouer les biais et les auto censures.

Anne Le Guennec, directrice de l’activité RVD de Veolia en France

   

Au cœur de la performance plurielle de notre raison d’être, l’indicateur de mixité est surtout un indicateur d’exemplarité pour casser le plafond de verre. Pour atteindre l’objectif de 25% de femmes parmi les dirigeants du Groupe à horizon 2023, un ensemble d’actions ont été validées par le Comex dont notamment  : présence d’au moins une femme dans le plan de succession de chaque cadre dirigeant ; entre 30 et 40% de femmes dans les programmes de développement ; l’inclusion d’au moins une femme dans les cahiers des charges des recrutements de dirigeants ; la mise en place d’un programme de mentorat pour les femmes. 

 

Dans le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19, les femmes ont été les plus impactées dans leur situation professionnelle et privée. Il nous faut être vigilants pour que leur situation ne régresse pas. Par exemple, le télétravail a souvent engendré une surcharge “vie professionnelle-vie privée”. Dans cette phase de bousculement, les 36 000 femmes qui travaillent chez Veolia doivent être davantage écoutées et prises en compte pour préparer l’avenir. Le réseau mixité WEDO se mobilise dans ce sens.

Olivier Carlat, directeur du développement social et de la formation de Veolia

 

L'entreprise doit comprendre que la mixité n'est plus un choix mais une nécessité compte tenu des évolutions de la société. En 2019, 12% des filles ont eu un Bac mention TB contre 7% pour les garçons. Donc parmi les meilleurs, il y a de plus en plus de femmes. En outre, ces femmes n’ont plus envie de ressembler à des hommes pour être acceptées à tous les étages de l'entreprise. Mais c'est bien la mixité et donc le fait que les hommes et les femmes travaillent ensemble, qui génère du bien-être individuel et de la performance collective. Il faut donc penser la mixité au service de toutes et tous, en travaillant par exemple sur un recrutement dégenré et en luttant contre toutes les formes d'autocensure

Patrick Scharnitzky, expert des stéréotypes hommes-femmes et des biais inconscients, chez AlterNego

Une mobilisation partout dans le monde

Près de 80 événements sont prévus dans 25 pays pendant la semaine YES WEDO : tables rondes, conférences, ateliers, rencontres, petits-déjeuners, visites de sites, événements de sensibilisation auprès de jeunes filles. Ils illustrent la dynamique des réseaux locaux sur la question de la mixité et de l’égalité professionnelle. Un “album Yes WEDO chez Veolia” témoignera de ces événements sur le site WEDO. Extraits :

 

  • Asie
    CHINE - Carrières et équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Lancement d'un programme de formation dédiée aux femmes.  
  • Australie - Nouvelle Zélande
    AUSTRALIE ET NOUVELLE-ZÉLANDE - Carrières STEM (Science, Technology, Engineering, and Mathematics).
  • Amérique du Nord
    USA - Conseils sur les carrières STEM, programme de mentorat.
  • Amérique latine
    BRÉSIL - Discussion avec des femmes dirigeantes et sur les réseaux sociaux. 
    COLOMBIE - Webinaire avec une femme dirigeante championne de l'égalité dans le pays.
    MEXIQUE - Vidéo où des hommes décrivent l'importance des femmes dans le travail.
    PEROU - Équité et égalité dans la vie quotidienne et discrimination envers les femmes. 
  • Amérique centrale
    ÉQUATEUR - Aider les femmes à autonomiser leur carrière. 
  • Afrique / Moyen-Orient
    CÔTE D'IVOIRE - Discussions sur le genre et webinaires sur l'apprentissage de la diversité.  
    EMIRAT ARABES UNIS - Étudiantes STEM et ingénieures dans notre entreprise. 
    EMIRATS ARABES UNIS - Conférence en ligne avec des adolescentes 
    MAROC - Webinaire sur le thème : « D'étudiante à ingénieure, un pari réussi au Maghreb ? »
    OMAN - Session virtuelle avec des adolescents.
    MOYEN-ORIENT - Débat avec des intervenants externes sur l'égalité et la diversité.
  • Europe
    ALLEMAGNE - Présentation d’une thèse sur la diversité et échange avec les participants
    BELGIQUE - Message du PDG : « la diversité comme pilier de la raison d'être du Groupe »
    HONGRIE - Découverte du département technique pour les filles des collaborateurs.
    ITALIE - Visites de sites par une quinzaine de “femmes des départements techniques”.
    RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - Des femmes de terrain partagent leur expérience.
    ROUMANIE - « Les stéréotypes de genre », par un professeur de renom roumain 
    FRANCE - Présentation des métiers aux jeunes filles issues de milieux défavorisés.
    FRANCE, siège de VEOLIA - Ateliers « La fabrique des biais inconscients », simulation d'un tribunal. Conférences : « La mixité : quels bénéfices pour tous et toutes ? », par Patrick Scharnitzky, « Les femmes inspirantes dans l’histoire » par l'historienne Adeline Pavie. « Accompagner le changement à l’échelle individuelle et collective », par Delphine Guyard-Meyer, FHink Égal.e.

Le réseau WEDO de Veolia : 3 130 membres à parité femmes-hommes

WEDO est le réseau mixité international de Veolia dont l’objectif est de contribuer à la concrétisation des objectifs du Groupe en matière de mixité et d’égalité professionnelle. Il compte 25 réseaux locaux WEDO présents sur les 5 continents. Leur mission est de mettre en œuvre les plans d’actions au niveau local. L’animation de chaque réseau local est assurée par des salariés engagés de Veolia qui, en plus de leur mission habituelle, ont un rôle de coordination et de suivi des plans d’action. La politique mixité et égalité professionnelle du Groupe s’articule autour de 3 axes principaux : développer la mixité des emplois dans les exploitations ; développer la féminisation des instances dirigeantes du Groupe et du management ; favoriser la mixité dans les instances représentatives. 

“41 responsables de grandes entreprises s'engagent pour la parité, avec des objectifs chiffrés” 

Dans une tribune du Journal du Dimanche (hebdomadaire français) publiée le 7 mars, 41 dirigeants et dirigeantes de grandes entreprises parmi lesquels le PDG de Veolia, Antoine Frérot, s'engagent à atteindre "à l'horizon 2027, voire 2030, un minimum de 30% de femmes dans les 10% de postes à forte responsabilité, soit une augmentation minimale de 2% par an du taux de femmes”.