PARIS 27.11€ (+0.48%)

Trophées Performance Veolia 2020 : les étudiants à l'honneur, à la cérémonie de remise des prix !

Ils sont six lauréats à avoir reçu mardi 2 février un Trophée Performance 2020 par Veolia… et à repartir avec leur prix : un vélo électrique ou mécanique et son équipement complet. Ces six étudiants d’écoles d’ingénieur ou de commerce, d’universités et de grandes écoles, en France et à l’international, ont été récompensés pour leurs mémoires de fin d’études (Master 2) les plus innovants. À son siège d’Aubervilliers, lors de la cérémonie de remise des trophées, Veolia a salué la qualité de leur travail et leur engagement pour avoir mené à bien leur projet de fin d’études dans le contexte particulièrement difficile de la crise sanitaire !


Sur 68 dossiers inscrits aux Trophées Performance 2020, 39 dossiers éligibles de 17 écoles ont été présentés au comité de lecture de Veolia qui en a sélectionné 20 dans les catégories “Villes”, “Industries” et “Performance”. Les 20 finalistes ont soutenu leurs travaux en visioconférence devant un jury d’experts, les évaluant selon 4 critères : faisabilité et originalité des solutions, aptitude à communiquer et qualité du document remis, maturité de la réflexion et lien avec les métiers de Veolia. 

Introduisant la cérémonie, Caroline Geoffrois, responsable du pôle Jeunes Talents, a rappelé que ces Trophées Performances de Veolia récompensent l'innovation et les talents qui vont inventer les solutions et les technologies qui permettront de préparer le monde de demain.


Le PDG de Veolia, Antoine Frérot, a félicité les six lauréats dans une vidéo :

« Cette année, vos projets nombreux, variés, riches et de grande qualité, sont le reflet de votre  engagement et de votre persévérance. Et c'est d'autant plus remarquable que vous les avez menés au cours d'une année particulièrement difficile. Mais vous avez tenu bon. Je vous félicite et c'est pour nous une grande fierté de vous récompenser. Ne vous arrêtez pas là. Nous comptons sur vous pour réussir la transformation écologique dont le monde a besoin. »

 

Les prix ont été remis par Isabelle Quainon, directrice adjointe des ressources humaines, pour la catégorie Performance, par Marc-Olivier Houel, directeur de la zone Maintenance environnementale, Industrie et Bâtiment, pour la catégorie Villes, et par Jean-François Nogrette, directeur Veolia Technologies et Contracting et membre du Comex, pour la catégorie Industries. Chaque lauréat a remporté un vélo électrique ou mécanique et son équipement complet (antivol, casque, sacoche, vêtement de pluie…) d'une valeur de 1 800 €, au sein du réseau des magasins partenaires de Zenride
L’école de chaque lauréat reçoit également une dotation de 4 000€*. 
* sous la forme de la taxe d’apprentissage

 

Les 6 lauréats :


Catégorie Performance

● Mélanie GUEDJ, de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) à Toulouse, France - Trophée mention Performance / Interne (Chargée de projets outils métiers, recrutée depuis à la direction Soutien aux métiers et de la performance, Veolia France).

Sujet : digitaliser les relevés des usines de traitement de déchets
Pour piloter les usines de traitement de déchets, les opérateurs effectuent des relevés quotidiens (consommation, température, pression, etc.). L’application mobile PRISM permet d’effectuer ces relevés directement sur smartphone. Déployée sur les 250 usines de recyclage et valorisation des déchets de Veolia en France, PRISM permettra une meilleure analyse des performances des sites en anticipant les opérations de maintenance, par exemple. Ce projet intègre les tableaux de bord de suivi de production des sites au niveau corporate.

 

● Eflamm GUEGUEN, double cursus à l’EDHEC Business School et l’Ecole centrale de Lille, France - Trophée mention Performance / Externe.

Sujet : maximiser le profil risque-rendement d'un investissement de production d'électricité issue de micro-réseaux d'énergies renouvelables
La diversification des sources d'énergies renouvelables de mini-réseaux électriques améliore le profil risque-rendement pour les investisseurs. Le projet consiste à simuler un portefeuille composé de trois mini-réseaux d'énergies renouvelables - solaire photovoltaïque, biomasse et hydroélectrique - fournissant de l'électricité à un village de l'Uttar Pradesh (Inde), dans une région à fort potentiel d'électrification et où la législation favorise les mini-réseaux d'énergies renouvelables. 

 

 

Catégorie Villes

● Maxence RICHARD, de l’Ecole d'ingénieurs EPF de Sceaux et Montpellier, France - Trophée mention Villes / Interne (Recruté depuis en tant qu'ingénieur mise en route chez Veolia Water Technologies).

Sujet : digitaliser le pilotage de la valorisation des déchets ménagers
L’outil Smart Incineration améliore le pilotage des Unités de valorisation énergétique (UVE) des déchets ménagers de Veolia. Il permet la collecte des données en temps réel, issues des capteurs de process des sites d’exploitation, et dont l'analyse valide des indicateurs clés en temps réel. Après un test concluant dans l’usine de Bourgoin-Jallieu, cet outil sera déployé dans l’ensemble des UVE de Veolia à l’horizon 2023.

 

Fébron Lionel Prince SEVI, de l’Institut national des sciences appliquées de Rouen Normandie (INSA), France - Trophée mention Villes / Externe.

Sujet : tester un stockage intersaisonnier de chaleur extraite de la chaussée
Le projet vise à récupérer en été l'énergie solaire captée par la chaussée et la restituer en hiver pour chauffer les bâtiments. Une simulation numérique a validé un dispositif-test comprenant une chaussée récupératrice d’énergie (de 30 m2), un stockage géothermique (de 45 m3), une pompe à chaleur et un bâtiment en bois de 20 m2. Résultat obtenu : 8 à 20 % de l'énergie solaire captée par la chaussée est récupérée pour produire l'eau chaude sanitaire pour 6 personnes et chauffer l’équivalent d’un logement basse consommation de 120 m2, soit 3 150 kWh sur un an. Ce démonstrateur sera testé en 2021 sur le site de l'Université Savoie Mont Blanc.

 

 

Catégorie Industries

Mathilde Perrin, de l’Ecole nationale supérieure de géologie de Vandœuvre-lès-Nancy, France - Trophée mention Industrie / Interne (a réalisé son contrat de professionnalisation au département Recherche et Innovation de Veolia).

Sujet : trier par séparation mécanique les fines (déchets en suspension) d’équipements électriques et électroniques et des cartes électroniques
L’adaptation des technologies de tri aux “mines urbaines” permet de mieux valoriser en nouvelles matières premières les métaux contenus dans les déchets d’équipements électriques et électroniques. Une fois broyées, les cartes électroniques passent sur une “table à secousses” qui sépare les métaux des plastiques “à retardateurs de flammes” contenant du brome. Ce procédé réduit le traitement coûteux de ces résidus, exigé par les normes environnementales dès 2000 ppm. Adapté à chaque granulométrie, le réglage de la table réduit la masse des poussières issues du broyage de 85 à 98 %, en récupérant la quasi-totalité des métaux, avec une pureté de 80 à 86 %. Une extraction hydrométallurgique valorise ensuite les métaux à forte valeur ajoutée comme l'or.

 

Alessandro Innocenti, de l’Ecole polytechnique de Milan (Politecnico di Milano) - Trophée mention Industries / Externe.

Sujet : valider un modèle physique de batterie lithium-ion pour une réutilisation économiquement viable
Les batteries lithium-ion des véhicules électriques, une fois usagées, peuvent être utilisées lors d’une “seconde vie”. Elles peuvent ainsi stocker l'énergie tout en conservant 80 % de leur capacité. Pour y parvenir, il faut un dispositif de mesures fiables et standardisées de l'état de santé des batteries usagées et de leur durée de vie restante. Un modèle physique (électrochimique - thermique mécaniste) utilise trois tests à différentes températures pendant 1h15, pour évaluer les performances et la valeur économique résiduelle de chaque batterie.

 

 

Les thématiques des 3 catégories :

• Performance : services essentiels ; répartition équitable et préservation des ressources ; impact des activités sur l'environnement et la santé publique ; management environnemental.

• Villes : services innovants pour l’eau, l’énergie et les déchets ; économie circulaire ; solutions technologiques, financières et sociales pour la qualité de vie ; économiser et renouveler les ressources.

• Industries : solutions durables ; valoriser des déchets ; dépollution des sols ; démantèlement d’installations sensibles ; recyclage de l’eau ; gestion de l’énergie.