PARIS 17.35€ (+1.28%)

Veolia à la conférence COGEN Europe : « La cogénération a un rôle important à jouer pour rendre le mix énergétique plus efficace et atteindre la neutralité carbone en 2050 »

Dans le cadre du Green Deal européen, COGEN Europe*, a organisé sa conférence annuelle et digitale les 12 et 13 octobre. Kamila Waciega, directrice en charge des questions énergétiques et climatiques au département des Affaires publiques de Veolia, y a présenté les solutions de l’association et de Veolia en matière de cogénération, chauffage urbain et chaleur résiduelle, pour atteindre 55% de réduction des émissions de CO2 d'ici 2030 en Europe.

 

 

S’appuyer sur la cogénération pour faire de l'Europe le premier continent climatiquement neutre

Le potentiel de la cogénération en Europe est encore sous-exploité. Le Green Deal européen et le Fonds de relance de l'UE proposés par la Commission européenne donnent un nouvel élan pour intensifier les investissements nécessaires à l'efficacité énergétique en Europe.
 

La cogénération a un rôle important à jouer pour construire un système énergétique européen plus efficace, plus intégré, neutre en carbone et à moindre coût. Avant d’investir dans de nouvelles capacités de production, nous devons exploiter toutes les solutions d'économies d'énergie. Une de ces solutions est la cogénération qui produit simultanément de la chaleur et de l'électricité. L'UE doit soutenir cette solution pour qu’elle tire le meilleur parti des combustibles précieux du futur, y compris l'hydrogène vert. L'objectif européen de 40% d'énergies renouvelables dans la production de chaleur nécessitera l'utilisation de toutes les sources bas carbone : énergies renouvelables, chaleur fatale et chaleur récupérée des déchets non recyclables, a expliqué Kamila Waciega.  

Concrètement, le groupe Veolia a produit en 2019 près de 45 millions de mégawattheures d'énergie et a converti 50 millions de tonnes de déchets en chaleur et en électricité. Il opère 7 000 km de réseaux de chauffage urbain répartis dans 595 sites, la plupart équipés de cogénération.

A titre d’exemple, en Slovaquie, le Groupe accompagne la ville de Žiar nad Hronom, chauffée par une chaleur écologique et durable : sa cogénération à partir de biomasse, combinée à du gaz naturel, a une capacité de production de chaleur de 50 GWh et de 135,5 MW d'électricité. Elle alimente 6 600 logements et 60 bâtiments, soit 70% de la population reliés à un réseau de 32 km.

 

La cogénération, levier de la stratégie “Renovation Wave” de l'UE pour réduire les GES de 55% d’ici à 2030 

Les bâtiments représentent 30% des émissions de GES et de la consommation d'énergie en Europe. Quand on sait que 75% d’entre eux présentent un mauvais bilan énergétique, la cogénération apparaît comme une solution naturelle et efficace pour chauffer les bâtiments avec moins d'énergie primaire. En effet, elle permet de produire simultanément de l’électricité et de la chaleur qui seront réutilisées sur place. Cette solution est l’un des leviers de la stratégie européenne Renovation Wave**.

 

La décarbonation de l’industrie par la cogénération

La chaleur représente les deux tiers de la consommation d'énergie des industries et 20% de la consommation énergétique mondiale. Or aujourd’hui encore, l’industrie utilise principalement des sources d'énergie d'origine fossile. En Europe, leur consommation annuelle représente 2 388 Twh. Pour ne pas dégrader leur compétitivité tout en atteignant leurs objectifs de réduction d’émissions de GES, les industries peuvent miser sur la cogénération, qui réutilise sur place la chaleur des process dans des circuits fermés ou la redistribue localement : en produisant simultanément chaleur et électricité avec un rendement élevé, elle représente un levier essentiel de la transition énergétique de l'industrie.

La cogénération en quelques chiffres clés aujourd’hui...

  • 250 millions de tonnes de CO2  évitées par an ;
  • 11% de l'électricité produite et 16,5% de la chaleur de l'UE ;
  • 40% d'énergie économisée par rapport aux productions séparées de chaleur et d'électricité ;
  • 32 milliards de tonnes équivalents pétrole économisées (2017) ;
  • 43% des installations de cogénérations utilisent le gaz naturel et 27% des énergies renouvelables ; 
  • Equivalence des émissions évitées de CO2 : 30 millions de foyers par an, ou la séquestration du CO2 par 4,4 milliards d’arbres pendant 10 ans.

 

… et en 2030 le potentiel de : 

  • 870 TWh d'énergie économisée, 
  • 350 Mt d'émissions de CO2  évitées en 2030, équivalent aux émissions des 75 millions de voitures,
  • 20% de l'électricité de l'UE, 
  • 33% de l'objectif de réduction de 55% des GES de l'UE,18% de l'objectif d'efficacité énergétique de l'UE.

Définir des objectifs ambitieux est primordial pour que l’Europe devienne le leader de la transition énergétique. L'objectif d’efficacité énergétique jouera un rôle crucial pour déployer la cogénération, a conclu Kamila Waciega.


* Association européenne pour la promotion de la cogénération. Elle réunit 13 associations nationales et 50 organisations dont Veolia
**Publiée par la Commission Européenne le 14 octobre 2020