30 octobre 2018

Fin de l’expédition Tara Pacific soutenue par la fondation Veolia : la goélette scientifique de retour à Lorient après 2 ans et demi en mer

La goélette Tara a achevé sa 11ème expédition, après avoir parcouru 100 000 km pendant 2 ans et demi. Le bateau a été accueilli par Norbert Métairie - maire de Lorient -, Frédérique Vidal - ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation -, Antoine Petit, président du CNRS, l’équipe Tara - marins et scientifiques - et Thierry Vandevelde - délégué général de la fondation Veolia -.

Tara Pacific
 

Initiée par la Fondation Tara et coordonnée par le CNRS, le Centre scientifique de Monaco et le CEA, l’expédition avait pour objectif de mieux comprendre comment le monde marin s’adapte aux bouleversements subis par ses écosystèmes. Après 883 jours en mer et 40 archipels étudiés au cours de 2 677 plongées à travers l’océan Pacifique, elle a permis de collecter 36 000 échantillons sur les récifs coralliens..
 

« S’engager avec la Fondation Tara Expéditions, qui cherche à comprendre l’impact des changements climatiques sur nos océans, à éveiller les consciences des jeunes et du grand public, et à mobiliser les décideurs dans la recherche de solutions, était une évidence pour notre Fondation, explique Thierry Vandevelde. Aujourd’hui, notre soutien à Tara se prolonge avec le programme « Plastique en mer Méditerranée ».

 
Thierry Vandevelde

 

« Le corail, cousin de l’anémone, est un modèle de symbiose entre un animal et une algue. C’est la plus grande bioconstruction de la planète. Nous avons observé un patchwork de systèmes, des contrastes saisissants entre des récifs en bonne santé et d’autres en mauvaise santé… Le corail se dégrade mais il n’est pas mort, il résiste. Il faut favoriser sa résilience naturelle, donner du temps aux récifs pour se reconstruire. C’est essentiel et prioritaire », a  expliqué Serge Planes, directeur de recherche au CNRS et directeur scientifique de la mission Tara Pacific.

  

Tara Pacific en chiffres :

2 ans et demi d’expédition, de mai 2016 à octobre 2018
♦ 30 pays visités, 70 escales et 100 000 km parcourus
40 archipels analysés et comparés
36 000 échantillons prélevés
100 scientifiques issus de 26 laboratoires de recherche de 8 pays différents se sont succédés à son bord


Le corail en chiffres :

30% de la biodiversité marine connue à ce jour (représentant 0,2% de la superficie des océans) est abritée par les récifs coralliens
46% des récifs sont en bonne santé, 15% risquent de disparaître d’ici 10 ans, 20% sont menacés de disparition d’ici 40 ans, 20% sont détruits.


Pour en savoir plus : 

Tara, vigie de la ressource des océans
> L'expédition Tara Pacific présente ses premiers résultats au siège de Veolia
Le site de la fondation Veolia et son soutien de la Fondation Tara Expéditions
Planet Veolia : la mission plastique de Tara Expéditions en Méditerranée
La Fondation Tara Expéditions : retour de l’expédition Tara Pacific, des constats inattendus   
> Plastiques et océans, l'économie circulaire entre en action

Suivre sur Twitter :
Fondation Veolia 
Tara Expéditions