24 mai 2018

L'expédition Tara Pacific présente ses premiers résultats au siège de Veolia

Après 24 mois de navigation et à quelques mois de la fin d’un parcours de 100 000 km, l'expédition Tara Pacific dédiée à l’exploration des récifs coralliens entre dans sa dernière ligne droite. Vendredi 18 mai au siège de Veolia, André Abreu, directeur des politiques internationales de la Fondation Tara Expéditions, et Serge Planes, directeur scientifique de Tara Pacific, ont partagé les premiers résultats de l’expédition. Ils ont échangé en direct du Japon avec Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Expéditions, qui se trouvait à bord de la goélette Tara.

  • Tara Pacific
  • Tara Pacific
  • Tara Pacific
  • Tara Pacific
  • Tara Pacific
  • Tara Pacific
 
Thierry Vandevelde

«  La goélette Tara est un outil de sensibilisation, de plaidoyer pour mieux étudier les océans impactés par le changement climatique. [...] En soutenant les expéditions menées par la Fondation Tara, Veolia comprend mieux et fait mieux connaître la nécessaire protection de l’Océan », a introduit Thierry Vandevelde, délégué général de la fondation Veolia, partenaire de Tara expéditions depuis 2009.


Première synthèse des résultats de Tara Pacific
 

« L'expédition Tara Pacific a permis de découvrir, par séquençage ADN, la diversité microbiotique des écosystèmes coralliens qui nous indique leur état de santé pour prévenir leur blanchissement. Nous avons répertorié les gradients de biodiversité d'un récif à l’autre à travers le Pacifique en prélevant 30 000 échantillons qui seront séquencés par le Genoscope, le laboratoire de génomique environnementale du CEA », a expliqué Serge Planes, directeur scientifique de l’expédition Tara Pacific.

  

 

En direct du Japon, à bord de la goélette Tara, Romain Troublé a souligné : « L’hétérogénéité des blanchissements du corail observée dans le Pacifique nous a fait comprendre que les pollutions locales liées aux activités humaines impactent énormément ces écosystèmes. La collaboration Tara-Veolia nous permet de mesurer nos impacts sur les écosystèmes, et de les anticiper pour le futur ».


Les expéditions au long cours de la goélette Tara sont organisées pour développer la « science de de l’Océan » qui est encore très peu connu. Objectif : sensibiliser les décideurs, le grand public et les enfants à la protection des océans, à partir de communications scientifiques.
 

« Depuis 2016, l’expédition Tara Pacific analyse les récifs coralliens et leur écosystème fragile pour produire un catalogue du génome. A Toulon en 2019, nous travaillerons sur les microplastiques en Méditerranée avec notre partenaire Veolia. Et nous préparons pour 2020 une expédition scientifique dans l'Arctique », a conclu André Abreu.


En savoir plus : 

 


> La Fondation Veolia
Premier bilan à mi-parcours de la mission Tara Pacific soutenue par la Fondation Veolia
La Fondation Tara Expéditions