29 octobre 2018

“Our Ocean” à Bali : Veolia signe « l’Engagement mondial » pour éliminer la pollution plastique à la source

« Notre océan, notre héritage » : tel est le thème de la 5ème conférence Our Ocean, qui réunit à Bali des représentants de gouvernements, d’entreprises et de la société civile, ainsi que des scientifiques. A cette occasion, 250 organisations - dont Veolia - ont signé un “Engagement mondial” pour éradiquer les déchets et la pollution plastique à la source, initié par la Fondation Ellen MacArthur en collaboration avec l’ONU Environnement. Laurent Auguste, Directeur Développement, Innovation et Marchés de Veolia, participait à l'événement.

Océan
 

L’Engagement mondial pour éradiquer les déchets et la pollution plastique à la source a été signé par les plus grands producteurs, marques, détaillants et recycleurs d’emballages, ainsi que par des gouvernements et des ONG. Il poursuit trois objectifs :

éliminer les emballages plastiques problématiques et non indispensables, et remplacer ceux à usage unique par des emballages réutilisables
innover pour que d’ici 2025, 100% des emballages en plastique soient réutilisés, recyclés ou compostés
accroître la circulation du plastique produit, en augmentant les quantités de plastiques réutilisés, recyclés ou transformés en nouveaux emballages ou produits

Ces objectifs seront revus tous les 18 mois et les signataires publieront des données annuelles sur les progrès réalisés pour plus de transparence.
 

Ellen McArthur a présenté le projet : « Pour nettoyer les plastiques de nos plages et de nos océans, il faut agir à la source. L'Engagement pour une nouvelle économie des plastiques trace “a line in the sand (une ligne dans le sable”), un pas de plus vers une économie circulaire du plastique. J'encourage toutes les entreprises et les gouvernements à aller plus loin pour que ce matériau ne soit plus jamais ni un déchet ni une pollution ».

 

Laurent Auguste

« Veolia ambitionne de multiplier par 5 son activité de recyclage des plastiques pour atteindre un milliard d’euros de chiffre d'affaires en 2025. Le Groupe souhaite contribuer à l’augmentation du volume et de la qualité du plastique recyclé pour favoriser le développement du marché et répondre à une demande croissante », a expliqué Laurent Auguste.

 

  

Erik Solheim, directeur exécutif de l’ONU Environnement, a déclaré : « La pollution plastique de l’océan est l’un des exemples les plus visibles d'une crise environnementale. Ce nouvel Engagement mondial pour une nouvelle économie des plastiques décrit les étapes que les entreprises et les gouvernements doivent suivre si nous voulons trouver des solutions aux causes profondes de cette pollution. »

 

Les signataires de l’Engagement mondial

Les entreprises signataires représentent 20% des emballages plastiques mis sur le marché dans le monde. 40 universités et institutions universitaires, 15 institutions financières et 5 fonds de capital-risque ont aussi approuvé cet Engagement.

 

« Notre océan, notre héritage », thème de la conférence Our Ocean :  

Au cours des dernières décennies, les environnements marins ont subi une détérioration généralisée. Pour inverser cette tendance, le monde doit investir dans des solutions innovantes pour l’économie bleue, la sécurité maritime, les zones de protection marines, la pêche durable, la pollution marine, et les impacts des changements climatiques. Veolia développe des solutions pour enrayer la pollution des mers et des océans dans le monde, autour de 3 grands axes : traiter les flux de pollution sur le littoral et en amont ; Prévenir et réduire la vulnérabilité des territoires côtiers ; Transformer les modes de production et de consommation vers l’économie circulaire.


En savoir plus : 

> Lire notre magazine digital Planet , “Recyclage du plastique : un maillon clé d’une économie circulaire”
L’automatisation au cœur du tri des emballages recyclables   
Unilever et Veolia concluent un contrat de partenariat en matière d’emballage durable
5 juin : Journée mondiale de l’environnement : Veolia engagé dans la lutte contre la pollution plastique
> 8 juin : Journée mondiale des Océans : Veolia présente ses solutions pour lutter contre la pollution des mers et des océans
> Planet sur “Microplastiques, pollution à la dérive