Pollution de l’air intérieur : Français, Belges, Chinois, même combat !

PDF
Pollution de l’air intérieur : Français, Belges, Chinois, même combat ! (160.35 Ko)

Une grande enquête réalisée par Elabe (Enquête réalisée en France, en Belgique et à Shanghai - agglomération 70 millions d’habitants) pour Veolia révèle que les Français rejoignent Belges et Chinois sur l’enjeu sanitaire que représente la qualité de l’air, notamment celui que nous respirons à notre domicile ou à notre bureau. Il est donc important d’agir.

 

1 français sur 2 ne sait pas qu’il est davantage exposé à la pollution de l’air intérieur

Ainsi, l’on peut facilement imaginer aujourd'hui que 9 français sur 10 considèrent que leur état de santé est impacté par la qualité de l’air qu’ils respirent à l’intérieur de leur domicile et de leur bureau, dans les transports et dans les bâtiments ouverts au public qu’ils fréquentent.

Pour autant, il ressort de l’enquête que la plupart évalue mal le risque sanitaire, notamment dans les lieux privés : plus de la moitié est surprise d’apprendre que nous sommes davantage exposés à la pollution de l’air à l’intérieur de notre logement et des bâtiments que nous fréquentons qu’à l’extérieur. Et la grande majorité ne se doute pas des sources possibles de cette pollution ou de leur impact potentiel, comme par exemple les désodorisants d’intérieur, les produits ménagers, les peintures ou encore les revêtements pour les murs et les sols. Le constat final, tant pour les Français, les Belges que les Chinois est qu’il est temps d’agir et de sensibiliser sur les sources de pollution, les gestes à adopter et les actions à mettre en oeuvre pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Cet appel des citoyens à une réponse collective traduit la formidable prise de conscience de l’enjeu et de sa nécessaire prise en compte par les acteurs tant publics que privés.

 

L’air intérieur peut être jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur

Alors que l’être humain boit en moyenne 2 litres d’eau par jour, il respire au repos près de 15 000 litres d’air, soit près de 8 litres par minute et jusqu’à 200 litres lorsque la respiration s'accélère lors d'un effort. L’être humain respire en moyenne 16 fois par minute, et même 40 fois pour un enfant. Soit 714 millions de respirations dans la vie d’une femme, qui comme les enfants respirent plus vite que les hommes, et 664 millions dans la vie d'un homme.
Alors que l’air intérieur peut être jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur selon l’Organisation mondiale de la Santé, au cours de sa vie, un humain de 80 ans aura respiré plus de 350 millions de litres d’air. L’OMS estime en outre que la pollution de l’air est l’un des principaux risques environnementaux mondiaux et le 4ème plus gros facteur de risque de mortalité dans le monde : 4,2 millions de décès prématurés sont attribués à la pollution de l’air extérieur et 3,8 millions à l’air à l’intérieur des bâtiments. Quand on sait que l’on passe en moyenne plus de 85% de notre temps dans des endroits clos et qu’en France, 65% des actifs travaillent dans un bureau, respirer un air de qualité est un enjeu de santé mais aussi de productivité. Rien qu’en France, le coût socio-économique annuel de la pollution de l’air intérieur pourrait se monter à 19 milliards d’euros, selon l’ANSES.
Pourtant, la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments est un enjeu encore très peu pris en compte : 1 bureau sur 2 et 3 salles de classe sur 5 en France ne sont pas équipés d’un dispositif de ventilation et de traitement de l’air et l’OMS estime même que l’air de 30% de bâtiments neufs ou rénovés est malsain. Enfin, bénéfice non négligeable : au moment de bien traiter l’air intérieur et en utilisant des équipements performants de ventilation, il est possible de réduire de 7 à 10% les consommations énergétiques.

 

Avec Veolia, de grandes enseignes se mobilisent déjà

Veolia a ainsi accompagné les cinémas Gaumont-Pathé de Caen et de Lyon pour maintenir une bonne qualité de l’air dans les salles accueillant le public, tout en optimisant les consommations énergétiques. Le Groupe accompagne également depuis de nombreuses années la Société Générale, qui suit la qualité de l’air intérieur de son siège historique et de plus de 30 de ses sites. En 2016, des experts en qualité de l'air de Veolia ont été appelés à la Maison de la Radio, à Paris, par Radio France, après que les employés et les invités se soient sentis indisposés dans les studios et les bureaux, à la suite de la rénovation du bâtiment. La mesure des niveaux de la qualité de l'air dans l'ensemble du bâtiment a permis d'identifier les sources de pollution et de proposer des solutions pour améliorer la qualité de l'air intérieur. La mauvaise qualité de l'air intérieur lors de la première étape de rénovation du bâtiment a eu des conséquences financières importantes en raison de la refonte des installations et de la non utilisation des studios pendant les travaux de construction. Le soutien de Veolia à Radio France se poursuit et les sociétés travaillent ensemble pour garantir une bonne qualité de l'air intérieur à la Maison de la Radio.

 

Antoine FRÉROT, Président-directeur général de Veolia, déclare :En cette Journée Mondiale de l’Environnement placée sous le signe de la lutte contre la pollution de l’air, Veolia s’engage : nous lançons aujourd’hui une nouvelle offre intégrée pour garantir la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments. Une offre pionnière, adaptée à chaque typologie de clients - industriels ou collectivités, et de bâtiments - bureaux, établissements scolaires, ou encore centre commerciaux et hôpitaux, et qui prend en compte leurs spécificités et leurs besoins.” Il ajoute : “De la même manière que Veolia a fait de l’accès à l’eau potable un levier essentiel de santé publique et de qualité de vie, le Groupe a décidé d’engager son expertise et ses solutions pour une meilleure qualité de l’air intérieur. Il y a 40 ans, Veolia inventait le traitement des déchets dangereux, en traitant les effluents industriels rejetés dans la Seine. La qualité et le traitement de l’air intérieur répondent à la même volonté d’être pionnier et innovant pour traiter les pollutions les plus difficiles.

 

Veolia devient ainsi le premier grand groupe leader mondial de la gestion des ressources à proposer des services qui permettent de garantir la qualité de l’air à l'intérieur des bâtiments :

  • AIR Control, qui permet aux clients de connaître la qualité de l’air intérieur pour devenir acteur de leur environnement grâce l’évaluation du niveau de polluants, à l'identification des sources potentielles de pollution et à la proposition de solutions adaptées.
  • AIR Performance qui permet aux clients d’offrir un air intérieur de qualité dans leurs bâtiments grâce à l’évaluation du niveau de qualité de l’air, l’optimisation des pratiques et du fonctionnement des installations et à une garantie de résultats avec un suivi des performances.
  • AIR Human qui permet de rendre occupants et salariés “acteurs” de l’amélioration de la qualité de l’air, en rendant accessibles et compréhensibles les informations sur la qualité de l’air, en impliquant les usagers dans les actions de remédiation et en tenant compte du ressenti des personnes concernées.

 

Retrouvez en ligne les études Elabe France, Belgique, Chine en cliquant ici.

Plus d’infos sur les nouveaux services de Veolia pour la qualité de l’air intérieur en cliquant ici.

*******

Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec plus de 171 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler. En 2018, le groupe Veolia a servi 95 millions d’habitants en eau potable et 63 millions en assainissement, produit près de 56 millions de mégawattheures et valorisé 49 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 25,91 milliards d’euros. www.veolia.com


Contacts

Relations presse Groupe
Laurent Obadia - Sandrine Guendoul
Tel.+ 33 1 85 57 42 16
[email protected]

 

Analystes & Investisseurs
Ronald Wasylec - Ariane de Lamaze
Tel. + 33 1 85 57 84 76 / 84 80
[email protected]