PARIS 27.73€ (-0.54%)

Veolia Summer School 2021 : 64 étudiants de 27 pays relèvent le défi de la transformation écologique

La promotion 2021 de la Veolia Summer School a montré son envie de changement et d'action, plus consciente et plus concernée que jamais par les enjeux environnementaux. Placée sous le signe de la transformation écologique, la 12e édition de la Summer School s’est entièrement déroulée en ligne. Comme chaque année, pendant une semaine (du 28 juin au 2 juillet), Veolia a rassemblé des jeunes talents anglophones, issus des meilleures universités partout dans le monde, et leur a fait découvrir ses métiers, ses enjeux, ses solutions, et sa raison d’être.

La Veolia Summer School - à laquelle ont déjà participé 411 futurs diplômés de 170 universités réparties dans 36 pays - a été la première du secteur des services à l'environnement en 2010. Ses objectifs : brasser les projets et les cultures d’étudiants du monde entier en les faisant travailler ensemble, et en les sensibilisant aux enjeux environnementaux. Pour Veolia, c'est aussi l’occasion de se challenger, d'identifier de futurs talents et de leur exposer sa « raison d'être » et son ambition de leader de la transformation écologique, pour en faire des ambassadeurs du Groupe au sein de leurs universités.

 

Une édition 100% digitale, marquée par des rencontres exceptionnelles

Tout au long d’une semaine scandée par les travaux de groupe, les rencontres d’experts et les découvertes des métiers et des solutions de Veolia, les étudiants ont été immergés dans l’univers du Groupe. Cinq jours pour découvrir les enjeux et les solutions de Veolia et hacker le futur dans des équipes internationales, tout en se construisant un réseau. Ce programme d'été leur propose de relever un défi environnemental, en appliquant des méthodes professionnelles, au contact d’experts de Veolia. 

Un engagement de tout le Groupe en faveur de la formation et des jeunes générations, porté au plus haut niveau : Estelle Brachlianoff, directrice générale adjointe en charge des opérations de Veolia, et Antoine Frérot, PDG du Groupe, ont personnellement adressé des messages aux jeunes. Ces derniers ont également eu la chance de rencontrer et discuter avec un invité exceptionnel : l’explorateur Mike Horn. 

 

Veolia veut créer l’École de la transformation écologique 

En introduction de l’intervention de Mike Horn du 1er juillet, Antoine Frérot a rappelé l’importance de l'éducation et de l'acquisition de nouvelles compétences pour relever les défis de la transformation écologique. Il a annoncé la création par Veolia d'une nouvelle École de la transformation écologique et lancé un appel aux 64 participants : 

   Nous lancerons bientôt une école de la transformation écologique qui sera dédiée à la formation de ceux qui souhaitent travailler dans les filières vertes de demain (...). Nous espérons que cette école saura, à l'image de l'École française de l'eau du XXe siècle, rayonner partout dans le monde pour relever le défi de la transformation écologique. Ce défi est le plus important pour les années à venir : changement climatique, épuisement des ressources, effondrement de la biodiversité, pollution généralisée. Au cours de cette Summer School, dans vos différentes études de cas, vous avez pris connaissance de l'engagement de Veolia pour une performance équilibrée entre les aspects environnementaux, économiques et sociaux. Vos suggestions et vos idées nous poussent à accélérer la transformation de nos activités, à améliorer nos process, et à mieux répondre aux enjeux de transformation écologique. Nous avons besoin de votre créativité et de votre énergie pour nous aider à aller encore plus loin.

 

Mike Horn, grand témoin du dérèglement climatique

Invité-surprise de la Summer School, l'explorateur suisse et sud-africain Mike Horn, qui parcourt le monde depuis 30 ans, s’est adressé aux étudiants et a répondu à leurs questions pendant plus d’une demi-heure. Un discours inspirant, à la fois réaliste face aux bouleversements dont il a été témoin au cours de ces 30 dernières années, et optimiste : 

« Lors de ma dernière mission en Arctique “Ma traversée du Pôle Nord” en 2019, j’ai constaté que plus de 2 mètres de glace avait disparu en 13 ans, ce qui a rendu cette expédition beaucoup plus difficile que je ne l'avais imaginée. La couche de glace trop fine cédait sous nos pieds. [...] C’est vous, les jeunes, qui pourrez faire changer les choses. N’attendez pas qu’on vous en donne l’opportunité. Ne laissez pas le choix à ceux qui s’accrochent à leurs acquis. Prenez les choses en main. Imposez-vous. C’est à vous de construire votre avenir. »

Puis répondant aux questions des étudiants sur sa vision et son expérience d'explorateur, il les a incités à relever le défi actuel de l'humanité : « revivre en harmonie avec notre planète ».

Dernier meeting, à l’heure du bilan…

Isabelle Quainon, directrice des ressources humaines adjointe de Veolia, a conclu la dernière journée de la Summer School : 

« La Summer School de Veolia est une occasion de mieux comprendre nos activités. Investir dans l'humain est clé pour notre entreprise car nous avons besoin de talents motivés et engagés. J'espère que nous vous avons donné envie de nous rejoindre bientôt avec vos nouvelles idées pour réinventer Veolia ».

 

… les jeunes témoignent

Cynthia, de Guayaquil (Equateur) : « Je n’aurais jamais pensé pouvoir apprendre autant de choses en seulement 5 jours. Pour moi, il y aura un avant et un après la Summer School. » 
Sariga, de Dubaï (Émirats arabes unis) : « Je remercie l'équipe de Veolia de m'avoir fait rencontrer autant de personnes autour du monde pendant ces cinq jours. » 
João, de Sao Paulo (Brésil) : « Je ne connais Veolia que depuis quelques semaines, mais maintenant je suis passionné par tout ce que fait Veolia partout dans le monde. » 
Markéta, de Prague (République Tchèque) : « J'espère travailler dans l’environnement pour rendre notre planète plus vivable. »
Kenza, de Rabat (Maroc) : « J'aimerais travailler chez Veolia car pendant cette semaine j’ai ressenti que ses équipes sont sincèrement engagées. »
Shaima, de Dubaï (Émirats arabes unis) : « C'était formidable, je me suis fait des amis tout autour du monde. »
Giulietta, de Milan (Italie) : « Nous avons découvert une équipe chez Veolia qui travaille avec des valeurs sincères pour améliorer le sort de la planète. » 
Romain, de Paris (France) : « Si vous voulez découvrir la France, vous êtes tous les bienvenus. »


Caroline Geoffrois, Young Talents Sourcing Manager, Veolia, a conclu cette Summer School : 
« J'ai été bluffée par vos présentations, par votre enthousiasme… J’espère que vous garderez longtemps le souvenir de cette expérience. Merci pour votre engagement » ; 

Bertrand Delvolvé, directeur du développement des ressources humaines de Veolia, a ajouté : 
« Je vous sens un peu triste de vous séparer après cette semaine intense, mais je ressens aussi que cette Summer School est une première étape vers votre engagement en faveur de la transformation écologique. Bravo pour toutes vos énergies ! »

Les 12 Business cases

Avec 5 continents à coordonner, pour pallier les difficultés engendrées par le décalage horaire, les 64 étudiants sont répartis en 3 zones-horaires et 12 groupes de travail. Chacune des 12 équipes, accompagnée par un expert pour les guider et alimenter leur réflexion, a travaillé sur un Business case qui a fait l’objet d'une présentation à la fin de la semaine. Chaque jour, les experts de Veolia ont aidé les participants à challenger leurs idées, en répondant à leurs questions et en leur fournissant des pistes pour aller plus loin. Coachés par un formateur, ils ont intégré les méthodes issues du Design Thinking pour mieux prendre en compte l'utilisateur afin de redéfinir le problème et d’identifier des solutions alternatives. 

Les 12 thématiques des groupes de travail et les experts de Veolia : Air Quality - Frédéric Bouvier, Digital and Waste Management - Grégory Clochet, Cooperation Culture - Herve Fauchour, Oil Recovery - Christophe Meiller, Hydrogen and Electric vehicle - Olivier Drouan, Green Deal - Christophe Schuermans, Carbon capture & storage - Alicia Mansour, Battery Recycling - Emeric Malefan, Decarbonation - Murat Isikveren, MARPOL - Guillaume Wallaert, Sustainable Agriculture - Sandrine Dubuc, et Health & micropollutants - Sarah Hercule-Bobroff.

64 étudiants répartis par zones géographiques dans 12 groupes de travail

Group 1 - ASIE & AUSTRALIE-NOUVELLE ZÉLANDE

Sandipan SAMANTA - TERI School of Advanced Studies, New Delhi, India
Kurena YOSHIDA - Sophia university, Tokyo, Japan 
Kaoru MORITA - University of Nebraska Omaha, Nebraska, United States. 
Laureano GONZALEZ - University of the Sunshine Coast, Queensland, Australia
Nicole WIDJAJA - The University of Melbourne (Parkville Campus), Australia 
Bogyeong KANG, Seoul Women’s University, Korea
Yunhui GU - Tongji University, Shanghai, China

 

Group 1 - EUROPE & AFRIQUE MOYEN ORIENT

Imogen LAMB - University of Birmingham, Birmingham, United Kingdom
Nora LHAROTI - IGS RH - Paris, France 
Christian CHIARO - Bocconi University, Milan, Italy 
Héctor Alvaréz Gonzaléz - University of Oviedo, Oviedo, Spain 
Laura HANSEN - Aalborg Universitet Esbjerg, Esbjerg, Denmark 

 

Group 2- EUROPE  & AFRIQUE MOYEN ORIENT 

Houda KASTTET - INSEEC MSc&MBA, Paris, France 
Lucile TERRIER - Rennes University 1, Rennes, France 
Elea MAGNIER - ESSEC Business School, Cergy, France
Markéta ANDREIDES - University of Chemistry and Technology, Prague, Czech Republic
Abdulaziz ALGHAMBI - King Saud University (College of engineering), Riyadh, Saudi Arabia
Rafal KAKAREKA - SGH Warsaw School of Economics, Warsaw, Poland

 

Group 3 - EUROPE  & AFRIQUE MOYEN ORIENT

Sariga SUNIL - Rochester Institute of Technology, Dubai, United Arab Emirates 
Daniel PEREZ GUTIERREZ - Polytechnic University of Valencia, Valencia, Spain 
Velina SAVOVA New Bulgarian University, Sofia, Bulgaria 
Hilal AL-SAADI - Ibra college of technology, Ibra, Oman  
Lotfi FATHI - Higher School of Computer Science and Business (EPITA), France

 

Group 4 - EUROPE  & AFRIQUE MOYEN ORIENT

Raluca-Mihaela ELINESCU - University of Economic Studies, Bucharest, Romania 
Martim VILLAS-BOAS - Exeter University, Exeter, United Kingdom  
Harikrishnan PARATHODIEL - KTH Royal Institute of Technology, Stockholm, Sweden
Elise Broe BENDTSEN - Technical University of Denmark, Lyngby, Denmark 
Ataa MERHEB - National Engineering School of Le Mans, France 
Bethany EAGLEFIELD - University of Leeds, Leeds, United Kingdom

 

Group 5 - EUROPE  & AFRIQUE MOYEN ORIENT 

Tarek NAIT-SAADA - Paris Nanterre University, Nanterre, France 
Kenza ZNIBER - Mohammed V University, Rabat, Morocco 
Anatole ROZIER-CHABERT - CentraleSupelec, Gif-sur-Yvette, France 
Helena HJORRINGGAARD - Aalborg University, Aalborg, Denmark
Jakub STRZELCZYK - Warsaw University of Technology, Warsaw, Poland

 

Group 6 - EUROPE  & AFRIQUE MOYEN ORIENT

Alix BERTHOMMIER - KEDGE, Paris, France 
Clara BENZAKINE - ECE, Paris, France 
Samantha LECOMTE - Higher Institute of Management Paris, France 
Stephanie SALIBA - Notre Dame University (NDU)-Zouk Mosbeh, Lebanon  
Sanya RIZWAN - Rochester Institute of Technology, Dubai, United Arab Emirates
Romain VITAL-DURAND - Arts et Métiers Paristech & l’IAE Aix-Marseille, Paris & Marseille, France

 

Group 7 - EUROPE  & AFRIQUE MOYEN ORIENT

Marita PIGLOWSKA - Poznan University of Technology, Poznan, Poland
Erica NAE - University Politehnica of Bucharest, Bucharest, Romania 
Ahmed ALZAMIL - King Saud University, Riyadh, Saudi Arabia 
Romain ALEXANDRE - INSEEC MSc, Paris, France
Pierre LACHAUD - ECAM Lyon, Lyon, France

 

Group 8 - EUROPE  & AFRIQUE MOYEN ORIENT 

Kacper BLUS - Lodz University of Technology, Lodz, Poland 
Giulietta VINCITORIO - Università Commerciale "Luigi Bocconi", Milan, Italy  
Mona CHAIBI - University of Birmingham, Birmingham, United Kingdom 
Matthieu MOREAU - Arts et Métiers ParisTech, Paris, France  
Shaima MUEZ - Rochester Institute of Technology, Dubai, United Arab Emirates

 

Group 1 - LES AMÉRIQUES 

João AMORIM - Centro Universitário da FEI, São Bernardo do Campo, Brazil  
Cynthia ARELLANO - ESPOL, Guayaquil, Ecuador  
Camilo LUQUEZ - Francisco de Paula Santander university, Cúcuta, Colombia
Maria VERA TUDELA BUSTAMANTE - University of Engineering and Technology, Lima, Peru 
Michel BAKHOUM - Stanford University, USA

 

Group 2 - LES AMÉRIQUES

Odalys ROSALES - Escuela Superior Politecnica del Litoral, Guayaquil, Ecuador 
Sofia DELLACHIESA - Pontifical Catholic University of Argentina, Buenos Aires, Argentina 
Pascal SACCHITELLE - Polytechnique of Montreal, Montreal, Canada 
Faryal FATIMA - Prairie View A&M University, Texas, USA 
Diana Paola ROBLES RAMIREZ - Universidad Panamericana, Aguascalientes, México

 

Group 3 - LES AMÉRIQUES 

Antonio DELGADO LOPEZ - Universidad Panamericana, Aguascalientes, México 
Julie RACINE - Université de Montréal, Québec, Canada 
Laura DE LA HOZ - Universidad del Norte, Barranquilla, Colombia  
Carolina NARDINI - Instituto Tecnológico de Buenos Aires (ITBA), Buenos Aires, Argentina