Un whisky plus écologique

Née en 1997 de la fusion de Guinness et Grand Metropolitan, Diageo est aujourd’hui la première entreprise de bières, vins et spiritueux du monde. Elle cherche à réduire ses dépenses énergétiques et sa consommation d’eau sur son principal site écossais.
mixed

Royaume-Uni

Veolia_Business_map-RoyaumeUni

UN SITE TRÈS ÉNERGIVORE

Située dans le Moray Firth, la distillerie de Roseisle contribue à répondre à la croissance de la demande internationale de whisky. Elle produit des malts de grande qualité sous différentes marques, notamment J&B et Buchanan's, pour un volume total d’environ 12,6 millions de litres d’alcool par an.
Problème : le site est très énergivore, et l’eau utilisée pour produire le whisky est insuffisamment valorisée en bout de chaîne.
 

RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE ET LES ÉMISSIONS DE CO2

Veolia a donc mis en place pour la distillerie de Roseisle une solution innovante unique en son genre. Elle inclut :

  • la production de combustible à partir de « draff » (drêche) ;
  • la production de biogaz à partir de «pot ale » (moût fermenté) ;
  • la production de vapeur à partir de combustible fossile, de biomasse, de biogaz ;
  • le recyclage de l’eau.
     

À terme, Diageo entend non seulement limiter l'augmentation de la facture d'énergie, mais aussi récupérer de l'eau pour la rendre réutilisable dans les maltages voisins de Diageo Maltings et en réduisant au minimum l'impact sur la nappe aquifère locale.

Bénéfices client

  • Utilisation des sous-produits comme source de combustible
  • Réduction de l’empreinte carbone et de l’empreinte eau du site
  • Réduction de la facture énergétique
  • Diminution de la sensibilité aux variations des coûts des marchés des énergies fossiles

 

Solutions

  • Valorisation du biogaz issu de la matière organique
  • Valorisation de la biomasse (sous-produit du process)

 

Découvrez comment Veolia ressource le monde

> Voir comment nous travaillons pour économiser l’eau et l’énergie

Veolia_Business_map-RoyaumeUni

320 000 m³ d'eau traitée et réutilisée dans l’usine

22 000 tonnes d'émissions de CO2 évitées