PARIS 27.73€ (-0.54%)

Concession plage de La Baule - France

Adaptation au changement climatique

L’enjeu


Durant l’hiver 2013-2014, la plage de La Baule a subi de fortes intempéries entraînant des dégradations des infrastructures et mettant en lumière un besoin de mise en conformité. La préfecture de Loire-Atlantique a alors pris la décision de mettre en application le décret plage de 2006, imposant notamment l’installation de structures démontables et la mise aux normes des branchements. 

 

L'objectif client

La préfecture de Loire-Atlantique a lancé un appel d’offres pour améliorer, optimiser et sécuriser la plage. Le Groupe Veolia a été choisi pour être le concessionnaire de la plage, une première en France.

 

La solution Veolia


Référence mondiale de la gestion optimisée des ressources, Veolia garantit une mise en conformité avec le décret de la plage, une sécurisation et mise aux normes des branchements, le nettoyage de la plage et l’entretien des équipements publics et participe activement au développement de l’attractivité de la plage et à l’accélération du développement économique du territoire. 

 

Innovation

Veolia souhaite favoriser l’innovation sur la plage et collabore ainsi avec différentes start-ups pour développer de nouveaux services :

- PayinTech : paiement cashless à travers un bracelet qui se crédite directement depuis un mobile ou un ordinateur.

- Vigicube : consignes connectées pour permettre aux vacanciers de laisser leurs affaires en toute sécurité.

 

Pour 2020, 1 nouveau service a été mis en place : 

- Bac à marée : installation de 4 bacs, fabriqués par la Société Coopérative d’Intérêt Collectif TEO, sur la plage de La Baule, pour jeter les déchets échoués sur la plage. Les citoyens participent et peuvent signaler lorsqu’un bac est plein via un QR code ou par téléphone et géolocaliser les bacs pour suivre leur traitement. 

 

Pour 2021, 3 nouveaux services seront mis en place : 

- Ticatag : géolocation par balises des bateaux. La start-up met également en place des bracelets basés sur le même système qui ont été proposés à différentes familles en version pilote durant l’été 2020.

- Affluences : application qui communique sur l’affluence de la plage grâce à des capteurs installés dans différentes zones pour détecter les présences humaines.

- Otec : plaques d’ancrage, sans béton et moins invasives pour la faune et la flore, pour fixer les bouées.

5,4 km

de longueur de plage

625 000 euros

d’investissements dédiés à l’amélioration de la plage et de ses infrastructures

 

Les bénéfices opérateurs et grand public


Performance environnementale

 Les différents services de Veolia permettent de préserver le milieu naturel. 

 

Performance économique

• L’attractivité de la plage est renouvelée et participe au développement touristique et économique de la ville.

 

Performance sociale

 Les différentes interactions sont facilitées par la mise en place d’un bureau Veolia sur la plage d’avril à septembre.

Périmètre du contrat :

Site : plage de La Baule

Population de la ville :  15 000 habitants à l’année et près de 160 000 à la période estivale

Signature et durée du contrat :

Le contrat de concession a été signé le 16 décembre 2016, pour une entrée en vigueur le 1er octobre 2017 et une durée de 12 ans, soit jusqu’au 30 septembre 2029. 

Inauguration de la plage : 22 juin 2019

Secteur d'activité : tertiaire


Expertise

Développement de l’innovation et amélioration des services d’une plage

Planète

La plage de La Baule est aujourd’hui plus résiliente et préparée à de futures intempéries ou défis liés au changement climatique. Grâce à l’étude des effets du vent et de la mer, les nouvelles infrastructures ont été installées sur des zones adaptées, avec les matériaux appropriés.

People 

Le projet a débuté par un atelier d’intelligence collective en présence d’habitants de tout âge, d’élus et des opérateurs de la plage pour échanger sur la vision et les attentes de chacun.

En complément de ses agents, Veolia fait appel à 4 personnes de l’organisme d'insertion “La Passerelle”, 4 fois par semaine, en période estivale.