Avec “Eau pour tous”, les collectivités sont solidaires de tous les usagers du service

Dans les pays développés, nous sommes également soucieux de maintenir l’accès aux services pour les plus démunis, ainsi qu’aux personnes en situation de précarité ou sans domicile fixe. En France, notre programme de solidarité “Eau pour tous” permet à chaque collectivité d’ouvrir la démarche de solidarité locale à tous les usagers du service. Il s’inscrit en complément d’une tarification sociale ou équitable et conjugue trois catégories d’aides :

  • Des solutions d’urgence pour maintenir l’accès au service en proposant des aides financières adaptées aux situations individuelles : échéancier de paiement, abandon de créance, chèques eau
  • Des solutions d’assistance pour aider à maîtriser durablement son budget et ses consommations
  • Des solutions de prévention pour alerter en cas de surconsommation inhabituelle

Notre approche est fondée sur la responsabilité partagée des différentes parties prenantes du service : la collectivité, l'opérateur de service et l'usager. Elle permet à chacun d'exercer ses droits et de mettre en œuvre ses devoirs :

  • Droit d'assistance et d'égalité devant le service public pour les usagers et devoir de maîtrise de leurs consommations
  • Devoir d'information et d'engagement de l'opérateur dans la mise en œuvre de solutions efficaces
  • Devoir de l'autorité publique de lutter contre l'exclusion

En 2017, Eau pour tous c’est :

  • 13 175 échéanciers de paiement accordés pour un montant de 1 358 667€
  • 14 509 dossiers Fonds Solidarité Logement correspondants à un abandon de créances de 1 165 927€
  • Plus de 2,5 millions d'euros consacrés à l'aide d'urgence via les fonds de solidarité logement et l'attribution de chèques eau (ou chèque d'accompagnement personnalisé)