PARIS 20.00€ (-2.18%)

Le recyclage des panneaux photovoltaïques, une technologie unique en France

Solution

La production d’électricité par les énergies fossiles n’est pas une solution durable et écologique. Suite à ce constat, les ressources renouvelables prennent de plus en plus de place sur le marché et sont vues comme des alternatives responsables pour l’avenir. Parmi elles, les panneaux photovoltaïques représentent aujourd’hui environ 2 % de la consommation mondiale de l’électricité selon l’AIE. La demande est grandissante et ils pourraient devenir la première source de production d’électricité d’ici 2050 d’après cette même source.


À mesure que le marché mondial du photovoltaïque augmente, le volume des panneaux en fin de vie croît aussi. Fin 2016, les déchets photovoltaïques mondiaux étaient compris entre 43 500 et 250 000 tonnes, ce qui représente entre 0,1 % et 0,6 % de la masse cumulée de tous les panneaux installés. Étant donné leur durée de vie moyenne de 30 ans, de grandes quantités de déchets sont attendues dès 2030. Selon l’AIE, en 2050, ils devrait ainsi représenter annuellement entre 5,5 et 6 millions de tonnes, quasiment autant que les nouvelles capacités installées (6,7 millions de tonnes). Cette croissance exponentielle de matériel en fin de vie s’accompagnera de risques de pollution majeurs, au plomb et cadmium, composants des panneaux.

 

Veolia a donc lancé, en mars 2017, avec PV CYCLE France, la première unité française de traitement et valorisation de panneaux photovoltaïques de type "silicium cristallin" (90 % du marché), à Rousset dans les Bouches-du-Rhône. Dotée d’une technologie unique en France, elle a valorisé 1 800 tonnes de matières en 2018 et en prévoit jusqu’à 4 000 tonnes en 2021.  Les matières premières secondaires sont ensuite réinjectées dans diverses filières selon les principes de l’économie circulaire. Le verre (présent entre 65 et 75 %) sera notamment réutilisé dans le secteur verrier, le cadre en aluminium dans des affineries, le plastique (présent à 10 %) sera valorisé en combustible de récupération pour cimenterie et le silicium vivra une nouvelle vie dans les filières de métaux précieux. Quant aux câbles et connecteurs, ils seront broyés et commercialisés sous forme de grenaille de cuivre. Veolia et PV CYCLE France répondent ainsi à la directive européenne relative aux DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques), qui impose à tout importateur ou fabricant de panneaux photovoltaïques de les collecter et les traiter à la fin de leur vie.


Qui sont nos clients ? 

Fabricants de panneaux photovoltaïques, industriels, municipalités.


La solution Veolia

Veolia, accompagné de PV CYCLE, propose une solution inédite et un service complet en matière de recyclage des panneaux photovoltaïques de type "silicium cristallin"  : 

 

  • Collecte des panneaux photovoltaïques par PV CYCLE, puis livraison sur le site
  • Pesée de chaque panneau et identification 
  • Décadrage du cadre en alu avec retrait du boîtier à connectique et des câbles de connexion 
  • Débitage du panneau en lamelles
  • Broyage, tamisage et passage dans un séparateur à courant de Foucault des lamelles pour extraire les parties métaux
  • Valorisation des différents matériaux pour réutilisation dans diverses filières industrielles

Avec la solution Veolia, le traitement d’un panneau photovoltaïque  dure entre 1 minute et 1 minute 30.


Les bénéfices pour nos clients

Une expertise inédite et complète

Optimisation des coûts

Réduction de l’empreinte environnementale