PARIS 27.73€ (-1.67%)

Développement de tiers-lieux inclusifs consacrés au développement durable

Solution

Les tiers-lieux, ces nouveaux lieux innovants, accueillants et collaboratifs, sont aujourd’hui au centre des attentions des territoires cherchant à se dynamiser, créer du lien social, privilégier les échanges entre les citoyens, promouvoir l’apprentissage et faire émerger de nouvelles idées. Espaces de partages ouverts à tous, le plus souvent physiques, mais parfois numériques, portés par un collectif, ils représentent une réelle richesse pour les populations et Veolia participe activement à leur développement.


A ce jour, il existe autant de types de tiers-lieux que de définitions à leur sujet. Ils peuvent prendre des formes variées (café, jardin partagé, usine réhabilitée…), proposer des concepts différents (ateliers, coworking, boutique partagée, atelier solidaire, conférences…) et soutenir une thématique particulière (développement durable, entrepreneuriat, économie circulaire, apprentissage…). Chaque tiers-lieu a donc ses spécificités et est à l’image des besoins de son territoire.


Qui sont nos clients ?

Les villes et collectivités 


La solution Veolia

Le Groupe Veolia s’est engagé à favoriser l’économie circulaire, tout en construisant de nouveaux modèles de relations et de création de valeur avec ses parties prenantes et en contribuant à l’attractivité des territoires.


En ce sens, il apporte toute son expertise dans le développement de tiers-lieux inclusifs, en lien notamment avec la Fondation Veolia, sur une thématique principale ancrée dans son ADN : le développement durable.

Veolia soutient les territoires et participe à leur développement économique, social et environnemental en les accompagnant dans la mise en place de tiers-lieux.

Les bénéfices pour nos clients

Implication des citoyens

Attractivité et développement des territoires

Insertion sociale


Ils ont choisi cette solution 

France

Paris

Partenariat avec la REcyclerie, un tiers-lieu atypique dédié à l’éco-responsabilité

Depuis 2015, Veolia est le partenaire principal de la REcyclerie. S’appuyant sur le principe des 3 « R » (Réduire, Réutiliser, Recycler), cette ancienne gare réhabilitée est un lieu hybride, 100 % éco-responsable, à la fois café-cantine, ferme urbaine, bibliothéque, salle de conférence ou encore atelier de réparation. Veolia lui apporte son soutien sur sa programmation, sa bibliothèque,  en lien avec le Prix du Livre Environnement de la Fondation Veolia et participe au développement général du lieu. 

 

Niger

Niamey

Création de l’Oasis, un tiers-lieu qui favorise l'entrepreneuriat des femmes et sensibilise à l’économie circulaire

Début 2018, en collaboration avec l’association Empow’Her, qui soutient l'autonomisation économique et sociale des femmes, Veolia a ouvert avec sa filiale locale SEEN (Société d’exploitation des Eaux du Niger), l’Oasis, son premier tiers-lieu en Afrique. Ce lieu de verdure, dont le manager a été formé à “l’école des tiers-lieux”, s’inspire directement de la REcyclerie de Paris. Il contribue à l’émancipation des femmes au Niger (formations à l'entrepreneuriat, incubation de projets à impact positif sur l'environnement…) et à la préservation de l’environnement en organisant des événements de sensibilisation pour le plus grand nombre. Fin 2019, 1100 femmes avaient été formées et accompagnées pour créer ou développer leurs entreprises.

Afrique du Sud

Durban

Création du Baobab, un tiers-lieu d'échanges et d’insertion autour de l'économie circulaire et du développement durable

En juin 2020, Veolia, par l’intermédiaire de ses équipes en Afrique Moyen-Orient et de DCLM (Dolphin Coast Landfill Management), avec le soutien de la REcyclerie et en partenariat avec The MakerSpace Foundation qui propose des programmes de développement communautaire et social, a lancé Le Baobab. D’abord sous format numérique sur son site dédié puis quelques mois plus tard dans ses locaux, après son ouverture physique, ce tiers-lieu propose des formations invitant à réfléchir à de nouvelles solutions à faible impact environnemental et a pour objectif de former, en 3 ans, 300 femmes et jeunes sans emploi au métier du recyclage.