24 juillet 2018

Nantes Métropole et Carène renouvellent leur confiance à Veolia pour gérer le Centre de Traitement et de Valorisation des Déchets de Couëron

Dans le cadre de ce nouveau contrat et en phase avec la loi de transition énergétique, 185 000 tonnes de déchets seront valorisées en énergie chaque année sur le CTVD de Couëron. Ce sont ainsi 30 000 MWh d'électricité (soit la consommation annuelle de 1 900 foyers) et 75 000 MWh de chaleur (soit la consommation annuelle de 7 100 logements) qui seront produits. La chaleur issue de la valorisation des déchets permettra d’alimenter en vapeur le réseau de chauffage urbain de la Métropole nantaise, ainsi qu’un site industriel. Le nouveau contrat débutera le 1er mars 2019, pour une durée de 15 ans.

Centre de  traitement et de valorisation des déchets Couëron



 

Bernard Harambillet

« Le renouvellement du contrat pour l’exploitation du CTVD de Couëron témoigne de la confiance qu’ont les collectivités en l’expertise de Veolia. Nous avons proposé une offre qui permet aux territoires de respecter et de concrétiser leurs engagements en matière de politique de transition énergétique », a expliqué Bernard Harambillet, Directeur général de l’activité Recyclage & valorisation des déchets de Veolia en France.


Une filière globale de valorisation des déchets

Veolia exploite le CTVD de Couëron depuis 1994. Les 90 salariés du site oeuvrent à la valorisation énergétique des déchets ménagers, au tri des collectes sélectives et au traitement des tout-venants issus des déchèteries. Ce site est certifié cinq fois : Iso 9001, Iso 14001, Iso 18001, Iso 50001, Engagement biodiversité.
L’unité de valorisation énergétique (UVE) transforme 98% des déchets ménagers en énergie, en remblais, en matière ferreuse et non ferreuse et sous-couches routières (mâchefers).
L’atelier de tri des collectes sélectives (ATCS) permettra la valorisation de 100% des 45 000 tonnes de déchets en provenance des collectes sélectives des ménages. 96% seront transformés en matières destinées à des recycleurs et 4% en énergie.
Le traitement d’une partie des tout-venants (CTVD) issus des déchèteries de Nantes Métropole, associé aux “refus de tri” de la collecte sélective, permettra de produire un combustible solide de récupération (CSR) qui  alimentera des chaufferies dédiées.

 

Un engagement biodiversité et une vocation pédagogique

En 2016, le CTVD a été le premier site industriel certifié « Engagement biodiversité » par l’organisme Ecocert Environnement. En valorisant le potentiel écologique du site, Veolia contribue notamment à préserver l’Angélique des estuaires, une plante endémique de la région. Le Groupe favorisera également l’éducation du grand public, à travers l’Ecopole, un espace pédagogique qui ouvrira ses portes dès 2020.

 

En savoir plus

L’expertise de Veolia dans la gestion des déchets et dans la gestion de l’énergie
La valorisation énergétique des déchets (vidéo) et le tri et le recyclage des déchets (vidéo)
Communiqué de presse : France - Recyclage & Valorisation des déchets, Paris, 24 juillet 2018