Dérèglement climatique

Pour contenir le réchauffement climatique à +2 °C, les émissions mondiales de gaz à effet de serre devront diminuer de 70 % d’ici 2050[1]. Dans nos activités nous nous mobilisons pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour inventer les solutions qui permettent de les éviter.

ENGAGEMENT 

Ce document consolide l’ensemble des informations clés de notre Groupe en matière de performance RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique.

 

OBJECTIFS 2020

  • Capter plus de 60 % du méthane[2] des centres de stockage des déchets que nous gérons.
  • Cumuler 100 millions de tonnes équivalent CO2 d’émissions réduites sur la période 2015-2020
  • Cumuler 50 millions de tonnes équivalents CO2 d’émissions évitées sur la période 2015-2020 

 Le Groupe dispose de plusieurs leviers pour contribuer à une diminution globale des émissions de gaz à effet de serre : d'une part en réduisant les émissions des installations qu'il gère (efficacité énergétique, optimisation de la performance opérationnelle, recours aux énergies renouvelables, destruction du méthane, grâce à certaines méthodes d’exploitation du Groupe), d'autre part en permettant à des tiers d’éviter des émissions grâce à ses activités (valorisation énergétique ou matière notamment). 

 

PERFORMANCES 2018  

PDF
Protocole de Mesure et de Reporting des Indicateurs Environnement (1.92 Mo)

 

Cumul des émissions réduites depuis 2015 = 63
millions de t CO2

57,7 millions de t CO2e

d'emissions évitées

51 % 
de méthane capté

Les émissions évitées correspondent aux actions de valorisation énergétique et matière des déchets. 
 

 

Les émissions réduites correspondent aux émissions de méthane évitées dans les centres de stockages des déchets, à l’utilisation des énergies renouvelables et alternatives, à la cogénération, à l’efficacité thermique et électrique, à la méthanisation, …)

 

Veolia propose des solutions globales correspondant à son expertise intégrée des activités eau-énergie-déchets auprès des villes comme des industries :

  • Des solutions d’atténuation basées sur l’économie circulaire :

    ► Recyclage et valorisation des déchets, permettant de réduire les émissions de GES liées à l’extraction des matières premières
    ► ​Production d’énergies renouvelables (chaleur et électricité à partir des déchets, ou la biomasse pour alimenter les installations énergétiques)
    ► Efficacité énergétique et réseaux de chaleur (optimisation des grands réseaux de chaleur urbains comme Varsovie en Pologne ou Harbin en Chine) 
     

  • Des solutions d’adaptation et de résilience : comme par exemple, le recyclage de l’eau permettant de limiter la pression sur les ressources et les conflits d’usage dans les zones de stress hydrique ; la maîtrise de l’assainissement par temps de pluie pour éviter les inondations ou encore les plans de continuité pour la fourniture de services essentiels en cas d’événements extrêmes. Notre nouveau partenariat avec Swiss Re illustre également notre offre sur l’atténuation des conséquences du dérèglement climatique.

 

  [1] Selon le dernier rapport du GIEC 2014. [2] Le méthane est un gaz à effet de serre ayant un pouvoir de réchauffement important présent dans les centres de stockage de déchets.