PARIS 27.10€ (-0.07%)

Une démarche de progrès partagé avec et pour nos parties prenantes

L’ouverture de l’entreprise vers ses parties prenantes est au cœur de la raison d’être du Groupe

Veolia est engagé auprès de l’ensemble de ses parties prenantes et interagit régulièrement avec elles au niveau local, régional, national et international. 
Cette ouverture du Groupe vers ses parties prenantes dépasse largement le simple dialogue. L’enjeu est de construire ensemble des solutions utiles et à fort impact positif pour tous
 

Cette démarche de progrès partagé, avec et pour nos parties prenantes, a un nom :

 

Nos parties prenantes


La démarche Resourcing Together : 3 grands enjeux

L'écoute et l'échange

Établir un dialogue ouvert et une écoute active sur le long terme.
Comprendre les attentes et besoins de nos parties prenantes, connaître les différents points de vue et disposer d’une vision juste et complète permettant d’affiner nos arbitrages et de parvenir à des solutions pertinentes.

La co-construction et la recherche de solutions 

Travailler avec nos parties prenantes à la construction de solutions à fort impact et utiles pour tous.
Intégrer, quand cela est possible et nécessaire, certaines parties prenantes dans certains processus de décision.

L’engagement et la sincérité sur les impacts créés

S’engager et revenir vers nos parties prenantes, conformément à l’engagement au cœur de la raison d’être de Veolia, pour rendre compte de l’impact pluriel de nos activités.

Des modèles de relations innovants avec nos parties prenantes

LE COMITÉ DES CRITICAL FRIENDS DE VEOLIA

Veolia a créé en 2013 un comité des “Critical Friends” dans le but de construire un espace de réflexion collective. Il s’agit d’enrichir le haut management du Groupe du regard d’observateurs externes, personnalités issues des mondes associatif, institutionnel, académique et d’entreprises partenaires qui challengent et nourrissent l’entreprise de libres avis sur des sujets stratégiques en lien avec sa raison d’être et sa responsabilité sociale, sociétale et environnementale, pour nourrir et accompagner sa démarche de progrès continu.

Retrouvez plus d’information sur :

• Le rôle et les missions du comité des Critical Friends 
• Les initiatives de prospective de Veolia avec ses parties prenantes : Et demain, quitte ou double pour l’écologie ? et Green Mirror

LA MATRICE DE MATÉRIALITÉ DE VEOLIA, UN OUTIL D’ÉCOUTE ET DE DIALOGUE

Les évolutions rapides des marchés et la diversité des contextes géographiques où Veolia opère nécessitent un dialogue et une concertation continue avec l’ensemble des parties prenantes du Groupe, qu’elles soient locales, nationales ou internationales. 
En s’appuyant sur les acteurs de la société civile (ONG, entrepreneurs sociaux, associations de consommateurs, acteurs de la solidarité, universitaires, etc.), Veolia nourrit des relations pérennes avec l’ensemble de ses parties prenantes, dans une recherche de concertation et de co-construction. 
En 2020, afin de confronter les enjeux stratégiques du Groupe et les attentes de ses parties prenantes, Veolia a mené une enquête auprès de ses parties prenantes externes et internes (clients, concurrents, fournisseurs, consommateurs finaux, autorités régulatrices, riverains, associations et collaborateurs du Groupe) pour mettre à jour l’analyse de matérialité de ses enjeux de RSE. 
L’objectif était d’évaluer la perception des orientations prises par le Groupe, et plus particulièrement celles concernant les objectifs environnementaux, sociétaux et sociaux de sa performance plurielle, afin d’en tenir compte dans ses processus de décision et de gouvernance.

Retrouvez plus d’informations dans :

• Le rapport intégré 2020-2021
• L’URD 2020 

“+1, POUR UNE ÉCOLOGIE EN ACTIONS”

“+1, pour une écologie en actions” est un dispositif initié par Veolia, en partenariat avec La REcyclerie de Paris et le média de prospective Usbek & Rica, mené avec le soutien du Comité 21.
Ce dispositif de concertation réunit 50 parties prenantes de Veolia (Planète, Clients, Actionnaires, Salariés, Société) lors de 3 événements à la REcyclerie, en septembre, octobre et décembre, afin qu’elles travaillent ensemble, de manière véritablement décloisonnée. L’enjeu est de "mieux se connaître pour mieux travailler ensemble" sur le "passage à l'acte" en matière de transformation écologique.
Ce dispositif sera testé dans plusieurs géographies et contextes, pour être déployé plus largement ensuite. 

 

Prochainement, retrouvez ici toutes les informations sur “+1, pour une écologie en actions” 

VEOLIA & LES TIERS-LIEUX ÉCORESPONSABLES

Veolia soutient les territoires et participe à leur développement économique, social et environnemental en favorisant, avec ses partenaires locaux, la mise en place de tiers-lieux dédiés à l’engagement des citoyens, où s’organise localement la transformation écologique.
En effet, depuis 2018, Veolia travaille au déploiement de ce modèle innovant en proposant, lorsque cela est pertinent, un tiers-lieu dans ses contrats. L’enjeu est de mobiliser ses parties prenantes (clients, citoyens, ONG, sous-traitants, …) autour des enjeux environnementaux et sociétaux du contrat, mais aussi pour engager les populations locales sur les sujets de réductions des déchets, de préservation des ressources et de la biodiversité ou encore de lutte contre le dérèglement climatique. 
Plusieurs projets sont en cours de développement, en France et à l’international.

Veolia, partenaire du think-tank du Comité 21 "Entreprises et parties prenantes : nouvelles voies de résilience et de gouvernance". 

Le Comité 21, en collaboration avec Des Enjeux et Des Hommes, a publié, en février 2021, un  benchmark international des pratiques de dialogue avec les parties prenantes , suivi, en juin,  d’un rapport : “Dialoguer avec ses parties prenantes pour améliorer sa résilience”, qui met en lumière les tendances en matière de dialogue parties prenantes en France et le lien entre ces pratiques et la résilience des entreprises. 

A l’appui de deux enquêtes menées en ligne, auprès d'entreprises et de parties prenantes, d'interviews, et des travaux du  think-tank, ce rapport répond à de nombreuses questions : quelles sont les motivations de chacun à dialoguer ? Quelle est la place des parties prenantes dans les réglementations récentes ? Quelle est la maturité des entreprises françaises ? Quels sont les axes d'amélioration ? Le dialogue parties prenantes permet-il d'améliorer la résilience de l'entreprise ?

Veolia soutient et contribue ainsi à explorer le sujet des relations entre les entreprises et leurs parties prenantes. L’objectif est de redéfinir et valoriser le rôle majeur de cette relation pour la performance tant économique et financière que sociale, sociétale, environnementale et commerciale de l’entreprise.