PARIS 18.28€ (-0.33%)

Veolia signe le Pacte européen pour les plastiques

Le 6 mars, à Bruxelles, les ministres de l’environnement français, néerlandais et danois ont officiellement lancé le Pacte européen pour les plastiques, entourés des représentants des signataires - de nombreux États membres de l’Union Européenne et plus de 130 acteurs de la chaîne de valeur (producteurs, emballeurs, marques, détaillants, collecteurs et recycleurs) -, parmi lesquels Veolia. L'objectif : définir des ambitions communes et initier de nouvelles collaborations transfrontalières, et développer des partenariats autour des innovations. Patrick Labat, directeur de la zone Europe du Nord et sponsor Climat du comité exécutif du Groupe Veolia, a participé à la table ronde « Eco-conception pour la circularité ». Il y a présenté la stratégie de Veolia pour une économie circulaire des plastiques et ses propositions pour l'ensemble de la chaîne de valeur du plastique recyclé.

Le Pacte européen pour les plastiques : Veolia, engagé volontaire

Cette initiative conjointe des ministres français et néerlandais fait suite à une série de pactes nationaux (comme le Plastic Pact NL que Veolia a signé en 2019). Le pacte européen pour le plastique vise à conduire un groupe pilote d'Etats et d'entreprises volontaires vers des objectifs plus ambitieux pour les plastiques et emballages à usage unique dont : 

  • viser une réduction de 20% des produits et emballages en plastique à usage unique d’ici 2025 ; 
  • rendre les produits en plastique à usage unique réutilisables ou recyclables d’ici 2025 ; 
  • augmenter de 25% le recyclage de tous les produits et emballages en plastique à usage unique d’ici 2025 ; 
  • accroître le pourcentage d'utilisation de plastiques recyclés d’ici 2025; 
  • atteindre 30% de plastique recyclé dans tous les produits et emballages à usage unique.

 

L’éco-conception : au coeur de la recyclabilité des plastiques

La collaboration avec d'autres entreprises en matière d'innovation est facilitée lorsque la réglementation fixe des objectifs communs. Avec l'éco-conception, on améliorera la rentabilité de toute la chaîne de valeur en impliquant dès l’origine les marques, les producteurs, les recycleurs et les citoyens.
PATRICK LABAT,
DIRECTEUR DE LA ZONE EUROPE DU NORD CHEZ VEOLIA

Pour augmenter la recyclabilité des emballages et des produits en plastique, Veolia privilégie deux principes : 

  • faciliter le recyclage grâce à un étiquetage plus clair des produits et à des systèmes de collecte et de tri performants ; 
  • standardiser les emballages avec une conception durable et cohérente, en évitant notamment les emballages multi-polymères et multicouches.

Veolia encourage également l’évaluation de l’impact et l'élaboration de critères d’utilisations des plastiques biosourcés et/ou biodégradables, dont l’intérêt environnemental reste à valider.

 

La réglementation : clé du développement du recyclage

"Afin de poursuivre dans cette voie que nous estimons durable, nous soutenons naturellement tous les engagements volontaires. C'est pourquoi nous signons ce Pacte. Nous considérons que la réglementation est parfois la clé qui permet d’aller plus vite. Les solutions existent aujourd’hui et il est possible de fixer des objectifs de contenus minimums recyclés dans les produits en plastique, comme c'est le cas pour les bouteilles en PET, par exemple, d'ici 2025 et 2030", a précisé Patrick Labat.

Les engagements volontaires ambitieux pris par les entreprises dans le cadre de ce pacte européen devraient avoir un effet d'entraînement sur leurs secteurs respectifs. Les objectifs de contenus minimum recyclés pour les bouteilles vont notamment permettre de structurer la filière en créant des débouchés pour les plastiques recyclés.

Les acteurs de la chaîne de valeur du plastique doivent investir pour atteindre les objectifs

"A la fin du mois de février, nous avons annoncé notre nouveau programme stratégique pour 2023, dont l'un des axes prioritaire est le recyclage du plastique. Sur les 5 milliards d'euros que nous prévoyons d'investir dans les marchés en croissance, une part significative sera consacrée à cette activité. Nous investissons dans le recyclage du plastique parce que c'est la voie qui nous permettra de réduire les émissions de CO2 à très court terme : le plastique recyclé représente 70% d’émissions évitées par rapport au plastique vierge", a conclu Patrick Labat. 

Veolia entend contribuer pleinement à cet effort collectif, en prévoyant notamment des solutions de valorisation pour les résidus de plastiques non recyclables.

Le Pacte européen pour les plastiques complète les initiatives de l'Union européenne

Dès 2018, la « stratégie de l'Union européenne sur les plastiques » a incité les entreprises à utiliser jusqu'à 10 millions de tonnes de plastique recyclé par an d’ici 2025, et a initié une « Alliance circulaire pour les plastiques » pour soutenir cet objectif.

La Directive sur les plastiques à usage unique a pour objectifs :

  • la collecte de 90% des bouteilles en plastique d'ici 2029 (77% d'ici 2025). 
  • l’incorporation de 25% minimum de plastique recyclé d'ici 2025 pour les bouteilles PET, et de 30% d'ici 2030 pour toutes les bouteilles en plastique. 

Cette année, la Commission européenne a présenté le Green Deal européen qui, dans le cadre de l’accord de Paris, vise à atteindre la neutralité climatique d'ici 2050. Il comprend une « transition vers une économie circulaire » avec un plan d'action qui sera présenté en mars 2020.

Les plastiques dans le monde, en chiffres :

- Production mondiale de plastique : 380 millions de tonnes en 2020 (1 124 en 2050)

- 10% des déchets générés par l'homme sont des plastiques

- 60 millions tonnes de déchets plastiques rejetés dans l'environnement ;

- Marché du recyclage des plastiques : 57 milliards de dollars d'ici 2025, avec une croissance annuelle de 7%.

En savoir plus

Le recyclage des plastiques, un enjeu environnemental majeur

Recyclage du plastique : maillon clé d’une économie circulaire

Le site de l’European Plastics Pact et le texte du Pact

European Plastics Pacts, en infographie

Pacte franco néerlandais Plastic Pact NL : 70 entreprises et organisations environnementales ont convenu d'utiliser 20% de plastique en moins, de réutiliser plus de plastique et de rendre tout nouveau plastique 100% recyclable.